C'est reparti à Colombelles

Envoyer Imprimer PDF

Les handballeuses colombelloises ont repris le chemin des écoliers lundi matin au complexe Hidalgo. Pas question de trousses ni crayons, juste de la panoplie parfaite short, t-shirt et chaussures de running pour affronter les souffrances d'une première séance sans ballon. Le tout sous la houlette d'un staff renouvelé à l'intersaison. Exit la dynastie Breysacher, place à l'ex-staff du Caen HB composé de Christian Le Moal et de son fidèle lieutenant Marc Collyer. 

C'est pourtant David Louvet, « avec qui je travaillais à Caen, qui officiera en tant que préparateur physique mais uniquement de manière ponctuelle, c'est à dire les deux premières semaines de préparation ainsi qu'à la reprise de début d'année. Il prendra en charge également le suivi des joueuses blessées ».


Une base arrière remodelée


C'est un groupe quelque peu disloqué qui s'est retrouvé ce matin pour les premiers tours de piste en extérieur et les premiers exercices en salle « qui piquent les mollets » aux dires de certaines. Mais que serait une reprise sans ces premiers grincements de dents ?

Certaines têtes ont donc disparu du circuit. Si Alisson Breysacher avait depuis longtemps décidé de ranger sa carrière de handballeuse au rayon des souvenirs, et si les jeunes Léa Aubertot et Anne-Marie Quirin ont opté pour la poursuite de leur formation dans le club de LFH des voisins havrais, le départ tardif de Kadia Fissourou a quelque peu fait tousser au sein du CLCH et « amoindrit les solutions sur la base arrière » de l'avis résigné du nouveau technicien colombellois.

Ce sont donc quatre départs que viendront compenser deux arrivées. Deux arrivées qu'il était inutile de chercher sur les différents ateliers dans le gymnase Hidalgo. Si Tamara Stojanovic, une arrière monténégrine qui arrive tout droit d'Octeville / Mer (D2) « ne rejoindra le groupe que mercredi ou jeudi pour une histoire de papiers à régler dans son pays », l'arrivée d'une autre arrière, Maud Gilbert (conjointe de Denis Serdarevic, le nouveau gardien du Caen HB, ndlr), qui jouait la saison dernière en N1 à Toulouse, ne sera effective qu'en fin de mois : « Maud travaille en pharmacie et elle a un contrat qui court jusqu'à la fin du mois d'août ». Mégane Gervais, jeune ailière gauche bien connue il y a quelques années comme un grand espoir de sa génération, intègre le groupe de joueuses mis en place par Christian Le Moal « après une quasi inactivité de trois ans. Mégane a accumulé les pépins physiques pendant cette période en se faisant trois ruptures des croisés ». On peut difficilement faire pire en guise de poisse ! Par ailleurs Anaïs Desodt, une jeune gardienne qui opérait l'an dernier en -18 ans à Falaise, sera la troisième gardienne après la doublette Tered – Thépaut.


« Persuadé de la qualité de l'effectif »


Que penser d'un groupe qui a tout de même été amputé cet été de certaines forces vives non négilgeables ? Coach Le Moal a son idée sur la question : « On a un groupe de quatorze joueuses dont trois gardiennes, qui peut paraître un peu juste en quantité. Mais je suis persuadé de la qualité présente dans cet effectif, d'autant plus que l'on ne sera pas handicapés par les échéances internationales de Ouided, étant donné qu'il n'y en a pas ». Au point de définir des ambitions élevées dès cette saison ? « Absolument pas » avance avec sagesse le nouveau mentor des jaune et noir. « Cette année sera avant tout transitoire, de par la réorganisation structurelle du club. On essaiera avant tout de se mettre à l'abri au plus vite pour travailler sur la suite avec sérénité. Un projet se dessinera, on a déjà rencontré la nouvelle municipalité qui sera prête à aider le club. Mais à nous de travailler et d'être présents sur le terrain ».


Sportivement, direction cette saison la poule Ouest. Finis les déplacements dans l'est de la France. Au travers des entretiens individuels avec les filles, Christian Le Moal a perçu « une réelle volonté chez les filles de retourner jouer dans cette poule.La poule de la saison dernière a été ressentie comme rigoureuse physiquement et on ne possède par forcément les arguments physiques pour répondre à ces combats ». Malgré une seconde partie de saison de très bonne facture et une cinquième place finale conforme aux objectifs.


En attendant l'ouverture du bal à Hidalgo le dimanche 21 septembre (tous les matchs auront lieu le dimanche, ndlr) face à Val de Boutonne, quelques galops d'essais sont prévus, face à Le Havre – N2 le 20/8, St Lô – N3 le 27/8, Octeville/Mer – D2 le 29/8, Rennes – N1 le 6/9 et l'entrée en coupe de France face à St Lô le 13/9. Entre deux le groupe ira respirer le bon air iodé de Brest et des côtes bretonnes les 23, 23 et 24/8 pour un stage ponctué de deux oppositions face Landi Lampaul, formation de N1 (réserve de LFH) qu'ils retrouveront dans la poule 1 de N1. Au boulot les filles !




Effectif CL Colombelles 2014/15 :

Gardiennes : Anaïs THEPAUT - Ramah TERED (Tunisie) - Anaïs DESODT

Joueuses : Anne-Laure MOMBRUN - Margaux LE SANT - Ouided KILANI (Tunisie) - Lorette MOREL - Marie CENEDESE - Marie GAGEZ - Marion GAIGNON - Marlène GAIGNON - Tamara STOJANOVIC (Monténégro) - Maud GILBERT - Mégane GERVAIS.     

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr