C'est toujours ça de pris

Envoyer Imprimer PDF

Le Stade Malherbe de Caen a obtenu son quatorzième match nul de la saison lundi soir au Havre en clôture de la 34ème journée de Ligue 2 (1-1). Cueillis à froid dès le première minute de jeu par une réalisation de Mesloub, les Caennais ont su réagir et revenir au score rapidement grâce à Youssef El Arabi, auteur de son neuvième but de la saison (7'). Après cette égalisation, ils ont vainement tenté de prendre l'avantage au cours d'une première période animée et dominée par les visiteurs. Le Stade Malherbe a en revanche éprouvé plus de difficultés en deuxième mi-temps. Ce match nul permet aux Caennais de prendre quatre points d'avance sur leur dauphin, Brest.

 

Un dégagement contré de Leca, le ballon qui revient sur Sorbon, qui manque complètement sa tête, puis une reprise de volée limpide de Mesloub : le match commençait de la plus mauvaise des façons pour le Stade Malherbe. Après 40 secondes de jeu, Le Havre menait 1-0. Dans la minute suivante, Mesloub n'était pas loin de doubler la mise après une nouvelle hésitation de la défense caennaise (2').

 


Ce mauvais moment passé, Caen prenait le match en main et bougeait le bloc havrais. Sur une superbe ouverture de Leca, El Arabi prenait ses adversaires de vitesse et remportait son duel face à Placide. À côté de lui, Langil, aligné en attaque également, était hors-jeu mais n'avait pas fait action de jeu (1-1, 7'). Caen dominait globalement mais Mesloub se montrait sous un bon jour, réchauffant les gants de Thébaux (10'). Dans la foulée, c'est pourtant Langil qui était le plus dangereux. Son plat du pied manquait cependant de puissance (10').


Après un premier quart-d'heure favorable aux Caennais, le HAC sortait de sa réserve. Les lourdes frappes de Fofana donnaient quelques frayeurs aux nombreux supporters bas-normands (20' et 27') mais n'obligeaient pas Thébaux à intervenir. En revanche, le portier caennais affichait ses réflexes de deux claquettes coup sur coup (25').


Le Stade Malherbe rétablissait sa supériorité à la demi-heure de jeu. El Arabi, Langil puis Nivet tentaient successivement leur chance sans réussite (31', 34, 38'). Langil manquait d'un rien le cadre en face à face avec Placide (42') puis coupait trop mollement un centre de Tafforeau (43'). De son côté, Thébaux restait impeccable sur l'une des rares incursions havraises en fin de première mi-temps (38').


Dès le début de la deuxième période, Le Havre manifestait sa volonté de prendre le dessus. Caen était mis sur le reculoir alors que Diallo, lancé seul dans la profondeur, manquait complètement son lob sur Thébaux (48'). Les Havrais arrosaient le but caennais de frappes lointaines mais manquaient de réalisme. Caen était toutefois en danger.


Les entrées de Toudic et Heurtaux permettaient cependant aux Malherbistes de se remettre dans le match. Toudic profitait d'un cafouillage dans la surface havraise mais ratait le cadre (76'). Quelques minutes plus tard, il récupérait le ballon suite à un mauvais contrôle de Gillet et prenait sa chance dans l'angle de la surface avec le même dénouement (81'). Une troisième frappe n'était pas loin de connaître meilleur sort. Mal repoussé par Revault, qui avait remplacé Placide en cours de jeu suite à un choc entre le gardien havrais et El Arabi, le ballon revenait sur El Arabi qui trouvait le poteau (86'). Les deux équipes jetaient toutes leurs forces dans la bataille mais ni Mesloub et Jovial côté havrais, ni Nivet côté caennais ne parvenaient à cadrer leurs frappes dans les prolongations.

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr