Hérouville et Granville se neutralisent

Envoyer Imprimer PDF

Football. Hérouville 0 – 0 Granville, 4ème journée de CFA 2. Hérouville et Granville restent en quête de leur première victoire. Les deux équipes bas-normandes se sont séparées sur un match nul assez logique, samedi après-midi. Les Manchois ont eu une meilleure maîtrise du jeu, mais les Calvadosiens se sont procurés quelques occasions franches.


Voilà plus d'un an qu'ils attendaient ce moment. Contraints de se délocaliser à Venoix la saison dernière faute de posséder un stade homologué pour le CFA 2, les Hérouvillais étaient de retour à la maison, samedi après-midi. Le stade Prestavoine rénové n'est certes pas doté de la pelouse synthétique que Samir Alla et ses partenaires affectionnent tant, mais il présente l'avantage non négligeable de pouvoir se produire enfin à domicile. Le SCH rêvait d'une inauguration victorieuse mais a dû se contenter d'un match nul dans le derby bas-normand qui l'opposait Granville. « C'est un résultat logique et positif, estime l'entraîneur local Éric Fouda. Granville est en avance sur nous dans la maîtrise collective, d'autant qu'on a changé notre système de jeu pour passer du 4-3-3 au 4-4-2. L'objectif de ce réajustement était de marquer plus de buts... Ça n'a pas marché cette fois-ci, mais on a quand même eu quatre-cinq occasions et un but refusé. »

 


Charles Masiala, pièce maîtresse du dispositif hérouvillais.

 

Abdou Alla, son frère Nabil et Jérémy Flauss ont eu de franches opportunités d'ouvrir la marque. Si Nabil Alla est parvenu à faire trembler les filets adverses, le but a été refusé pour hors jeu préalable (70'). Abdou Alla et Jérémy Flauss, entré peu après l'heure de jeu, ont en revanche manqué d'efficacité dans le dernier geste. Le plus jeune des trois Alla titulaires a tergiversé face au but granvillais en toute fin de première mi-temps (44') tandis que Jérémy Flauss, servi par un Samir Alla comme toujours omniprésent n'est pas parvenu à accrocher le cadre (72'). Il était pourtant en position idéale face au but. En-dehors de ces trois situations, Hérouville a maintenu sous vigilance des Manchois par ailleurs plutôt sereins. Ce sont bien ces derniers qui ont, dans l'ensemble, dominé les débats. « On a la mainmise sur le jeu mais on négocie mal nos occasions, déplore Johan Gallon. C'est frustrant. On a aucune réussite en ce moment. Il faut qu'on soit meilleur dans la zone de vérité. »


Pas d'inquiétude de part et d'autre


Avec un poteau à son actif et une grosse occasion de Tarasconi, dans une fin de première période décidément animée, Granville peut avoir des regrets. Les visiteurs n'ont pourtant pas souvent pris à revers la solide défense hérouvillaise. Comme leurs adversaires du jour, ils courent toujours après une première victoire en championnat. Pas de quoi inquiéter les deux entraîneurs. « Je serais inquiet si mon équipe était malmenée depuis le début de la saison, or ce n'est pas le cas, précise Johan Gallon. On a dominé la plupart de nos match. » Le discours et les ambitions sont différentes dans les rangs hérouvillais, mais quelques similitudes se retrouvent. « On est dans une dynamique plutôt positive. On a fait un seul mauvais match, contre Brest. La situation est complètement différente de celle de l'année dernière (où Hérouville avait attendu onze journées pour connaître la victoire, ndlr). Les joueurs ont pris conscience du niveau que demandait le CFA 2 et la préparation a été faite. On a une base, on ne reconstruit pas tout. Maintenant, il faut trouver la solution pour marquer... »

 


Le week-end, Yohann Gustarimac troque la cravate et la banque pour le maillot et le terrain de foot.

 

Avec deux nuls et deux défaites, Hérouville pointe en haut de la zone rouge. Granville, qui n'a perdu qu'une fois, possède un petit point de plus dans ce groupe A. Place désormais à la Coupe de France pour les deux formations. Les Granvillais auront droit à un choc le week-end prochain contre Mondeville (DH). Pour Hérouville, c'est un nouveau déplacement champêtre dans l'Orne, du côté de Sarceaux (DHR), qui l'attend.

 


Selim Batbout au duel.

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr