Faux départ pour les Conquérants

Roller hockey. Caen 2-8 Bordeaux. Première journée de N1 masculine. Le public, venu en nombre, le staff et surtout les joueurs eux-mêmes s’attendaient certainement à une entame de championnat bien différente, samedi soir à la Halle des Granges. Les Conquérants, pour le premier match de leur deuxième saison en N1, ont cependant calé, réalisant un non-match, perdant le fil de la rencontre dans la deuxième moitié de la première mi-temps. Ce retard à l’allumage ne doit certainement pas tout remettre en cause. Il servira sans doute de leçon et permettra aux joueurs et entraîneurs de se remettre rapidement en question afin d’aborder au mieux le reste de la saison.

 

Caennais et Bordelais ont fait jeu égal pendant un bon quart d’heure. Si les visiteurs ouvrent rapidement le score par Sébastien Cadren (2’10), les locaux ne s’affolent pas et continuent leur plan de jeu. Les hommes de Florent Revert butent un temps sur le bon gardien girondin, Benjamin Deschamp. Ce dernier finit cependant par céder sur un tir longue distance de Clément Goubon (7’32). Le jeune portier caennais Thomas Perinne, régulièrement mis à contribution, maintient un temps les deux équipes à égalité. Mais les Aloses semblent plus sereins et jouent plus juste. Ils se montrent également opportunistes et intraitables dans les duels. Le tournant de la partie surviendra à la 20ème minute quand Romain Masson inscrit un but pour les siens pourtant en infériorité numérique. Pris en contre, les Caennais ne se remettront pas de ce coup de massue infligé cinq minutes avant la pause. Ils encaisseront ensuite deux autres buts en quatre minutes (1-4 à la mi-temps). L’écart est déjà conséquent et les Caennais sont sonnés.

 

 

 

À la reprise, la tactique des Bordelais est claire : presser les adversaires au plus tôt dans leur terrain et les empêcher de développer leur jeu. Les Girondins ne laissent ainsi pas l’occasion aux locaux de se remettre dans la partie. Pis, ils inscrivent deux nouveaux buts en une minute (34’ et 35’ 1-6) et douchent définitivement tout espoir normand. Il n’est alors plus question de chercher à revenir au score pour les Conquérants, mais plutôt de sauver l’honneur et de stopper rapidement l’hémorragie. Le discours du capitaine Benoît Leterrier, qui prend alors un temps mort, doit sans doute aller dans ce sens. La recrue suédoise Kevin Loov aura certainement compris l’essentiel du message puisqu’il parvient, après un beau mouvement collectif, à réduire la marque (2-6, 37’). Mais les Caennais font trop d’erreurs et se font bien trop souvent pénaliser pour espérer une issue plus favorable à ce match à sens unique. Benoît Leterrier prend 10 minutes de pénalité pour protestation et se voit privé de la fin de partie. Les Aloses ne se font pas prier, et, malgré une bonne prestation du jeune Thomas Perinne devant la cage, aggravent un peu plus la marque (2-7 puis 2-8).

 

 

 

 

 

« On a fait beaucoup trop de fautes, et d’erreurs individuelles » résumait l’entraîneur Florent Revert à l’issue de cette partie cauchemardesque. Les Caennais se voyaient rivaliser et faire plier leurs adversaires, comme de nombreuses autres équipes sur leur grand terrain, mais l’agacement des joueurs locaux aura eu raison de leurs espoirs de début de match. Neuf pénalités à trois sur l’ensemble du match, voilà qui n’arrange pas les choses. Florent Revert le soulignait d’ailleurs : « il va y avoir une grosse remise en question ».

 

Colère et déception se lisaient sur les visages des Conquérants après cette défaite. Les joueurs savent sans doute que la marche est longue pour qui prétend jouer la montée. Ils n’ont su, après le deuxième but encaissé, remettre leur jeu en place et se sont agacés face à l’expérience de certains joueurs adverses et contre l’arbitrage. Ce trou noir vécu en fin de première mi-temps : erreurs de placement et fautes défensives, a permis aux Bordelais de s’engouffrer dans la brèche.


Les Caennais ont deux semaines pour travailler et corriger les manquements. Ils reçoivent Moreuil le 18 octobre prochain. Ces derniers ont également craqué chez eux face à l’ancien pensionnaire de l’Élite descendu en fin de saison dernière, Toulouse (1-5). La deuxième journée de championnat s’annonce déjà importante !

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr