Le Caen TTC séduit mais perd encore

Envoyer Imprimer PDF

Tennis de table. Caen 2 – 4 Cergy-Pontoise, 4ème journée de Pro A. Les matchs se suivent et se ressemblent pour le Caen TTC ! Pour la troisième fois consécutive, les Caennais se sont inclinés 4-2 contre un (très) gros morceaux du championnat. Comme lors de leur précédente sortie à domicile, ils ont même mené 2-1 grâce aux exploits de Romain Lorentz sur Marcos Freitas et Jakub Kleprlik contre Wang Jian Jun. Pourtant, à l'issue d'un long combat, ils restent bredouilles. Pas payé sur le plan comptable, mais très prometteur !

 

s'il venait à perdre les quatre premières rencontres que lui réservait son calendrier. Avec les quatre meilleures équipes de France au programme, la tâche s'annonçait très délicate. Les faits l'ont vérifié. Caen a entamé sa saison par quatre revers qui le laissent en queue de peloton. Un positionnement tout sauf révélateur des prestations réalisées au long de ses rencontres. Après s'être inclinés 4-0 en ouverture contre Angers, les Caennais ont fait de la résistance. Par trois fois, ils ont poussé leur adversaire au sixième match. Face à La Romagne, Chartres et Cergy-Pontoise, c'est tout sauf anecdotique. Sur le papier, il n'y avait pas photo entre Caen et ces formations. Derrière la table, les rencontres ont été beaucoup plus disputées. Ce fut le cas hier contre Pontoise et son armada. « J'ai un peu le même sentiment qu'après les deux matchs précédents, confie Xavier Renouvin. On a joué quatre ténors et on perd 4-2 contre trois d'entre eux. C'est un peu dommage qu'on n'ait pas réussi à accrocher quelque chose. On a fait de bonnes prestations, c'est très clair, mais elles ne se traduisent pas comptablement. Ça ne suffit pas pour se maintenir... »


Caen ne peut s'empêcher de nourrir quelques légers regrets après sa défaite concédée face à Pontoise. Les Bas-Normands pouvaient rêver d'un gros coup suite aux succès de Romain Lorentz et Jakub Kleprlik. Le jeune français a confirmé sa forme éclatante, lui qui fait partie du Top 8 mondial chez les moins de 21 ans, en s'offrant ni plus ni moins que le numéro 12 mondial (et n°2 français). Marcos Freitas est tombé à l'issue d'une partie haletante aux sets très accrochés (3-2, voir le détail des résultats ci-dessous). « Romain a développé un très bon niveau de jeu, commente sobrement Xavier Renouvin. Il a été offensif dès les premières balles. Il n'a pas hésité à agresser le Portugais. Il vit une belle année. » Visiblement inspiré, Jakub Kleprlik a marché dans les traces de son partenaire contre le Chinois Wang Jian Jun, numéro 9 français. Le Tchèque a survolé les deux premières manches, remportées 11-5, avant que son adversaire ne relève la tête. Il a fini par l'emporter 3-1 grâce à un dernier set enlevée 16-14. « Jakub a fort bien joué tactiquement en ne rentrant dans le jeu de vitesse qu'affectionne le Chinois. Il a joué plus en variation d'effets et de vitesse. »


Restait à espérer après ces deux performances que Zoltan Fejer-Konnerth se mettrait au diapason contre Wang Jian Jun. L'Allemand, vainqueur d'un seul match cette saison, s'était incliné en ouverture contre Kristian Karlsson (1-3). Il n'a pas pu faire mieux lors de son deuxième match. Et pourtant... « Il a frôle la belle, précise Xavier Renouvin. C'est peut-être la seule petite opportunité qu'on n'a pas su saisir. » Zoltan Fejer-Konnerth, jamais largué par Wang, a perdu la quatrième manche sur le score improbable de 20 à 18. Comme Romain Lorentz et Jakub Kleprlik ont dû rendre les armes lors de leur deuxième sortie, les Caennais ont fini par s'incliner. Beaucoup d'efforts pour pas grand-chose sur le plan collectif, mais deux exploits qui laissent espérer de bonnes choses pour la suite. « Il faut maintenant qu'on soit capable de renouveler ces prestations contre nos futurs adversaires. La présidente de Pontoise me disait hier que notre championnat débutant maintenant. Là, on va avoir un peu plus d'obligation de résultat. » Sur les quatre rencontres qui arrivent, Caen affrontera les quatre équipes situées avec lui dans la deuxième moitié de tableau. « On ne commence pas par le plus simple avec Morez, seule surprise du championnat (une seule défaite en quatre matchs, ndlr). » Caen affrontera les Jurassiens dès mardi, en déplacement. Il s'agira ensuite d'enchaîner contre Issy-les-Moulineaux, Saint-Louis et Istres, trois formations qui n'ont pas encore goûté à la victoire cette saison et qui seront les principaux adversaires des Normands dans la course au maintien.

 

Le détail des matchs :

Zoltan Fejer-Konnerth 1 – 3 Kristian Karlsson (5-11, 11-13, 14-12, 7-11)
Romain Lorentz 3 – 2 Marcos Freitas (11-9, 8-11, 9-11, 12-10, 12-10)
Jakub Kleprlik 3 – 1 Wang Jian Jun (11-5, 11-5, 10-12, 16-14)
Romain Lorentz 1 – 3 Kristian Karlsson (7-11, 11-6, 6-11, 8-11)
Zoltan Fejer-Konnerth 1 – 3 Wang Jian Jun (8-11, 11-9, 9-11, 18-20)
Jakub Kleprlik 0 – 3 Marcos Freitas (9-11, 7-11, 6-11)

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr