Avranches ça cale... Flers, Dives et les PTT ça colle

Envoyer Imprimer PDF
Une fois de plus, le constat est sans partage. On va se régaler cette saison ! Alors qu'une certaine hégémonie avranchinaise semblait prendre forme, cette 8ème journée a offert une redistribution des rôles, notamment en haut de l'affiche. Si Flers a renvoyé le leadr à ses chères études, Dives a infligé à Bayeux sa première défaite de la saison pendant que les PTT Caen, qui marchent sur l'eau actuellement, restent la seule équipe invaincue. Je vous le dis, on se régale.



L'analyse


Accrochés lors des deux dernières journées par Tourlaville et Ducey, le court voyage à Flers, qui s'apparentait à l'affiche de la journée, était le meilleur des moyens pour Avranches de remettre les pendules à l'heure et asseoir à nouveau sa domination. Patatras ! La formation de Frantz Caro a essuyé un lourd revers et met fin à une série de sept rencontres sans défaite. Les Ornais frappent quant à eux un grand coup et se rapprochent à grand pas de leur visiteur du jour, avec deux points de retard mais un match en moins.

Le SU Dives à Heurtematte a lui aussi fait mordre la poussière à une équipe qui n'avait pas encore connu la défaite depuis le mois d'août. Une victoire divaise logique qui permet aux joueurs de Philippe Clément de se positionner dans le quatuor de tête. Bayeux de son côté rétrograde à la cinquième place.

En déplacement à Tourlaville, les PTT Caen, à qui tout sourit actuellement, avaient l'occasion de coller aux basques du groupe de tête. Deux buts de Blondel et Gervais ont permis aux joueurs de Laurent Dufour de ramener quatre points et de faire valoir son statut de seule équipe restant invaincue. Le promu va bien, merci pour lui !

Battus lors du derby de l'agglo caennaise le week-end dernier, Mondeville n'a pas fait dans la demi-mesure pour son retour à Farré. Victime du jour, Coutances qui a pris une correction digne d'un set de tennis.

Sur la vague de la coupe de France, Deauville a profité de sa visite à Cherbourg pour maintenir son capital confiance et se donner la possibilité de rester en embuscade derrière les formations de haut de tableau. Tout ça avec en ligne de mire une confrontation directe avec les Havrais en coupe de France dans deux semaines.

S'il est bien un match qui ferait un bien fou au vainqueur et plomberait le vaincu, c'est le derby de la côte de Nacre qui opposait Ouistreham à Courseulles à Kieffer. Malheureux ces dernières semaines, les Courseullais de Sébastien Mazure n'ont pas laissé passer l'occasion de se remettre dans le droit chemin. Les protégés d'Olivier Joba, une semaine après avoir empoché leur premier succès, vont devoir se remettre très vite au boulot.

Pour finir, le derby de l'Orne qui opposait Alençon à Argentan pouvait permettre au vainqueur de respirer. Encore vierges de victoires il y a deux semaines, la victoire face à Coutances associée à celle de ce week-end lance bel et bien leur saison. Côté argentanais, ça sera incontestablement très compliqué.


La décla


« On a fait le match pour faire le match, pas suffisamment pour le gagner. »

De Frantz Caro, qui avait bien du mal à dresser une analyse rationnelle du match d'Avranches après la première défaite de son équipe à Flers. Si ses propos ne sont pas alarmistes quant à la situation actuelle de sa troupe qui a enchaîné ce week-end une troisième sortie consécutive sans victoire, le technicien manchot pointait néanmoins un certain manque de détermination, de rigueur et de créativité.



« Les PTT, c'est la meilleure équipe dans le jeu sur ce que j'ai vu depuis le début de saison. Blondel et Gervais, c'est le niveau au-dessus. »

De Stéphane Picot, coach tourlavillais dithyrambique au moment de donner son avis sur son adversaire du week-end.



Bruits de vestiaires



Frantz Caro (entraîneur Avranches) :

« C'est une défaite logique mais malgré tout sévère car tout n'est pas à jeter dans cette rencontre. Nous avons fait preuve de possession stérile et il y a eu ce match avec l'ouverture du score de Flers au bout de trois minutes qui nous a rendus moins confiants. Depuis plusieurs semaines, ça nous pendait au bout du nez. J'ai des regrets car on s'est retrouvés très vite sanctionnés. Certes le jeu demande faute mais j'avais insisté sur une grosse entame et on fait des fautes de m... qui nous pénalisent. Contre Cherbourg, il faudra produire autre chose et gommer certaines erreurs. Ce n'est pas une catastrophe, on n'a pas été trimbalés mais on repart de Flers frustrés. En l'espace de trois matchs, on vient d'encaisser six buts dont deux sur coups de pied arrêtés. »


Laurent Dufour (entraîneur PTT Caen) :

« On sait très bien qu'il n'y a pas de match facile et le fait de gagner à Tourlaville confirme nos deux précédentes rencontres face à Dives et Mondeville. On a tout d'abord mis la manière et ouvert la marque rapidement mais l'accumulation des coups de pied arrêtés nous a un peu refroidis. En seconde période on a repris notre marche en avant avec la possession en notre faveur. On monte vraiment en puissance, on est fringuants au niveau des occasions et on est de plus en plus solides. Les victoires appellent les victoires, ça libère certains joueurs. Le point noir c'est la blessure de Sofiane Kouba. Malgré tout on se rend compte qu'avec Thibaut (Le Masson) dans les buts, les équipes adverses ne frappent pas au but, alors aon va peut-être continuer avec lui (sic). »


Sébastien Mazure (entraîneur Courseulles) :

« Clairement, et avec tout le respect que je peux avoir pour cette équipe de Ouistreham, il n'y a pas eu de match. Comptablement c'est très important après plusieurs matchs sans gagner. On a réalisé un très bon match, complet, plein. On a été bons dans l'utilisation et collectivement. L'état d'esprit a lui aussi été remarquable. Malgré tout le côté négatif c'est qu'on se crée une dizaine d'occasions nettes et on ne marque que deux fois. Résultat on n'a jamais vraiment été à l'abri d'un retour de l'adversaire. Un match référence ? On ne peut pas ressortir cette notion de match référence si l'adversaire ne fait pas un bon match, et il me semble que c'était le cas samedi. On empoche 4 points sans encaisser de buts, ce qui est une première cette saison et on l'emporte à Ouistreham, ce qui ne m'était jamais arrivé. Il ne faut cependant pas s'enflammer, on est actuellement à notre place. »


Philippe Clément (entraîneur Dives) :

« Une victoire méritée face à cette équipe bayeusaine jusqu'alors invaincue et dont on connaissait le potentiel offensif et le maîtrise collective. On se devait d'être vigilants pour contrer la verticalité de leur jeu. Défensivement on est restés bien concentrés et Donné a parfaitement assuré l'intérim de Prével blessé (déchirure au niveau du muscle fessier, ndlr). Par ailleurs je suis satisfait de la copie rendu par les les jeunes qui ont répondu à mes attentes. Ils ont acquis la culture divaise et ça fait plaisir. Malgré tout c'est dommage de ne pas avoir pu faire le break en plusieurs occasions car on s'est rendu le match difficile jusqu'au bout. C'est vraiment un championnat où tout le monde peut inquiéter tout le monde. Mais c'est bien de gagner ce genre de match. »


Christophe Vingtrois (Entraîneur Bayeux) :

« C'est une série de six matchs sans défaite qui se termine. En première période, on prend ce but un peu gag, sans être vraiment mis en danger pendant les quarante-cinq minutes. Je trouve même que le score de 1-0 en notre défaveur à la pause est un peu sévère. Par contre, en seconde période, on est presque content de ne pas en avoir pris plus. C'était un bon match, avec de l'intensité. »


Olivier Joba (Entraîneur Ouistreham) :

« Je suis vraiment déçu, on a été en dessous de tout, dans tous les paramètres constituant la possible réussite d'un match. On sortait de deux bonnes rencontres face à Bayeux et à Argentan. J'avais décelé quelques signes avant-coureurs dans la semaine à l'entraînement. J'ai une formation en constante remédiation, une équipe qui compte des carences qu'on risque de traîner toute la saison. Malgré tout, il faut reconnaître que Courseulles a une belle équipe et a largement mérité son succès. »


Laurent Lesgent (Entraîneur Mondeville) :

« On s'est créé beaucoup d'occasions, notamment en seconde période et on a été efficaces au tir. Le côté intéressant aussi, c'est que nos buts sont marqués dans le jeu. Ça concrétise le travail effectué collectivement. Dans les vingt dernières minutes, Coutances a explosé, physiquement et mentalement. A l'avant on retrouve sept équipes qui seront à mon avis en mesure de jouer le titre. En ce qui nous concerne, le prochain match à Bayeux sera notre cinquième à l'extérieur en huit journées. Le triplé de Guven Atabey ? C'est à l'image de ses trois dernières semaines de boulot. J'avais dit qu'il serait prêt en décembre, peut-être est-il un peu en avance. Il se posait beaucoup de questions après être resté sans jouer pendant près de six mois. Ça fait aussi voir à l'équipe qu'on peut compter sur plusieurs joueurs dans ce domaine. »


Stéphane Picot (Entraîneur Tourlaville) :

« On a joué une belle équipe des PTT qui a tenu le ballon davantage que nous. On a malgré tout des occasions en fin de première période mais on a toujours cette naïveté qui nous fait mal. Un coup-franc en notre faveur, un ballon perdu trop vite et derrière ça fait but contre nous. Mais je suis quand même satisfait de la prestation de l'équipe étant donnés les changements : Alexandre Leguerrier et Jimmy Bonnemains étaient suspendus, sans oublier le départ de Julien Revert. Un mois de novembre très important nous attend avec des notamment des rencontres face à Coutances, Argentan et Ouistreham. »


Florian Chotin (gardien Deauville) :

« Nous avons fait un bon début de match avec quelques occasions et nous avons su en convertir une, après nous avons reculé un peu sans vraiment être en danger. Sur un coup de pied arrêté nous avons concédé l'égalisation sur une frappe contrée. Juste avant la pause nous avons mis un beau coup-franc pour repasser devant avant d'accroître l'avantage juste au retour des vestiaires. A la fin nous avons concédé une réduction du score sur pénalty qui nous contraint à nous faire peur alors qu'on maîtrisait le match. »


Maxime Legrand (joueur Bayeux) :

« Première défaite de la saison en championnat avec un goût d inachevé et des regrets. Même si l'on est tombé sur une équipe solide de dives on aurait du faire mieux dans l'utilisation du ballon, on a eu trop de pertes de balles et trop de précipitation pour les inquiéter davantage ! Vite se remobiliser cette semaine pour entamer pourquoi pas une nouvelle série d invincibilité. »


Loris Zuiani (joueur Ouistreham) :

« Méconnaissable, c'est l'image du match d'hier par rapport à la semaine dernière, nous n'avons pas réussi à poser le jeu contre un équipe de Courseulles en place et solide, qui a réussi à marquer très rapidement et se mettre à l'abri en loupant quand même un bon nombre de tirs. Peu d'occasions de notre coté. »


Guillaume Esneu (joueur Dives) :

« Que dire ? En première période on a vu un équipe de Bayeux qui nous attendait à la médiane, et qui opérait en contre. Nous on a essayé de jouer sans développer un gros football. La seconde mi-temps a été plus aboutie je pense malgré que l'on ait pas réussi à tuer le match en trois occasions, par Lavallée deux fois et Haubert. Plutôt satisfait de notre seconde période. On a bien répondu dans l'impact, la cohésion, on a été solidaires. Mais on doit se mettre a l'abri avant car on aurait pu être punis. Je pense qu'on a été supérieurs à Bayeux et le résultat est logique. Content pour le petit Mathys encore, même si ce n'est pas un gros but. Il fallait être là pour la mettre. »


Teddy Gervais (joueur PTT Caen) :

« On s'attendait à un match compliqué, on a été servis. On avait encore un groupe très jeune pour ce déplacement périlleux dans le Cotentin (le plus vieux Pierre Sorin a 26 ans). Après un bon début de match on ouvre le score par notre Gitan (Jo Blondel) avant de se faire égaliser. Encore une fois notre gardien se blesse juste avant la mi-temps. Pour la deuxième rencontre de suite notre défenseur Thibaut Le Masson va dans les buts. Malgré cela on a été très peu inquiétés et on met ce but en toute fin de match. Huit matchs et toujours invaincus on essayera de le rester le plus longtemps possible. Peu importe les joueurs, on montre le même état d'esprit et on prend plaisir à être ensemble. Maintenant on a une semaine pour préparer le match de Ducey. »


Mehdi Lecreux (joueur Mondeville) :

« Un match important pour nous. On fait le plus dur en ouvrant le score mais malheureusement pour nous on encaisse un but sur pénalty deux minutes plus tard. Je pense que nous faisons le plus dur en marquant le deuxième but et en menant à la mi-temps. En seconde période, on a réussi à imposer notre jeu vers l'avant et à être très réalistes en attaque et solides en défense. Une victoire logique pour nous, qui fait du bien et nous permet de relancer la machine. »


Guven Atabey (joueur Mondeville) :

« Il était important de gagner ce match pour oublier la malheureuse défaite contre les PTT et se relancer dans ce championnat particulièrement serré. En face, des Manchots très courageux et poussifs tout au long du match qui nous ont obligé de procéder intelligemment en contre. Le résultat est satisfaisant car nous avons été solides dans les duels et efficace devant le but notamment avec l'aide des remplaçants offensifs qui ont fait un énorme boulot. Le travail commence à porter ses fruits. Nous rentrons dans une phase où le beau temps ne sera plus au rendez vous. Le manque de motivation chez certaines équipes se fera ressentir, cela tombe bien, nous sommes en grande forme. »


Boris Quettier (joueur Deauville) :

« Très bonne entame de match comme depuis un moment, beaucoup d'occasions dès le début du match, on est récompensés très vite avec l'ouverture du score. On a reculé un peu sans être en danger, malheureusement on concède un but contre notre camp. Dans la foulée on a su réagir avec un super coup-franc direct qui fait du bien à la pause. En seconde période on est repartis sur les mêmes bases, on marque à l'heure de jeu, on ne concède aucune occasion mais on prend un pénalty à cinq minutes de la fin, pendant ce temps les arbitres ont réussi à nous refuser trois buts hors-jeu apparemment. Dommage de prendre ces deux buts bêtes, on repart avec les quatre points qui nous font du bien. Place au déplacement à Courseulles avant de recevoir Le Havre dans les meilleures dispositions. »



J'aime : Le triplé de Guven Atabey


On se souvenait de Guven dans la rubrique extra-sportive lorsqu’un pétage de plombs avec un coéquipier ouistrehamais l'avait rendu indésirable à Kieffer et avait contraint la direction du club de la côte de Nacre à se séparer de son goléador qui caracolait en tête du classement des buteurs de la DH avec 13 réalisations. Après six mois d'inactivité forcée, Laurent Lesgent a flairé le bon coup en le faisant signer à Farré. Et malgré une blessure en blessure en début de saison, sa saison semble cette fois-ci bien lancée. Le triplé de ce week-end face à Coutances parle pour lui.



J'aime pas : La poisse actuelle des gardiens des PTT Caen


Derby PTT – Mondeville, Clément Pannier tente un sauvetage désespéré et se retrouve confronté à une certitude : les poteaux de La Hache sont plus solides que le genou du dernier rempart caennais, contraint d'abandonner ses coéquipiers pour quelques semaines. Verdict : grosse entorse ! Sofiane Kouba, numéro 2 dans la hiérarchie, réalisait donc son baptême en DH à Tourlaville et a malheureusement connu le même sort que son devancier. Sorti à l'heure de jeu, victime d'un gros hématome sur un coup, il semblerait qu'un chat noir porteur de gants rôde autour de La Hache. Un chat appartenant à Thibaut Le Masson, préposé aux remplacements de fortune. Quoi qu'il en soit, avec le défenseur dans les cages, c'est huit points en deux rencontres !





Trois questions à ... Cyrille LANOIS (SU Dives)



Cyrille, une victoire contre une équipe bayeusaine jusqu'alors invaincue après un succès étriqué à Coutances et un score de parité à domicile face aux PTT Caen. Que retenir de cette rencontre ?

Je pense qu'on a bien débuté la rencontre, on savait que Bayeux était invaincu et il fallait leur imposer une pression dès l'entame de jeu pour essayer de les faire douter, d'autant plus qu'on les savait un peu diminués. On tenait à aller les chercher haut pour tenter de scorer le plus vite possible, ce qu'on a fait. Par la suite on a mal joué les coups et on a manqué pas mal d'occasions, ce qui fait qu'on n'a jamais vraiment été à l'abri d'un retour de Bayeux. On aurait pu et dû faire le break grâce à plusieurs situations nettes, mais le plus important reste d'avoir empoché les quatre points.

 

Tu fais partie des tauliers du groupe divais. Hormis ton rôle en tant que joueur, tu as également des missions de guide dans cet effectif rajeuni ?

Oui, oui, complètement. J'ai en effet cette casquette de leader de groupe vis-à-vis des trois jeunes (Mathis Clément, Jules Huet et Thomas Lemarié, ndlr) qui ont rejoint le groupe et qui nous apportent beaucoup. Deux d'entre eux étaient titulaires ce soir et Thomas est a fait une super rentrée. Les jeunes sont à l'écoute, ils vont avoir du temps de jeu et ils vont progresser. C'est bon pour l'avenir, ça va nous servir. D'ici quatre ou cinq ans, beaucoup d'entre nous auront arrêté et on compte sur tous ceux-là pour que le club continue à avancer et aller titiller le CFA2 de nouveau, voire le plus haut possible, on ne sait jamais après.


Avant de penser à un avenir plus lointain, comment appréhendes-tu la saison en cours ?

J'en ai justement parlé avec Nicolas Vrel ce matin (ils se sont croisés à la maternité samedi matin, ndlr) et on disait qu'il fallait surtout être réguliers pour rester en haut de tableau. Excepté notre défaite à domicile face au leader Avranches qui était au dessus de la mêlée à ce moment là, on est dans une dynamique positive depuis le début de saison mais ce championnat sera néanmoins très serré. A nous de coller le plus longtemps possible aux équipes de tête.


Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr