Les PTT Caen imperturbables … et leaders

Envoyer Imprimer PDF
Une journée tronquée dans le haut de tableau avec le report de Avranches – Cherbourg et le repos forcé des Flériens, exempts à leur tour. Pendant ce temps, les PTT Caen et Dives, même si leur soirée ne fut pas des plus aisées, filent à vive allure et les Caennais s'assoient sur le fauteuil de leader pour la première fois. Pour Ouistreham, Argentan et Ducey, les semaines se suivent et les points sont délicats à glaner. Chaque département compte donc un relégable.




Analyse … à la sortie des vestiaires :



US Avranches – AS Cherbourg


REPORTÉ



AS PTT Caen – US Ducey 1 - 0


Les joueurs caennais, toujours invaincus avant-coup, étaient en droit de s'attendre à une opposition criace avec la vsiste d'une équipe de Ducey certes comptablement en difficulté mais sur le chemin de la guérison depuis quelques semaines. Rien n'a été simple pour la bande de Laurent Dufour mais l'aventure continue grâce à cette victoire qui prolonge l'invincibilité des Caennais. Les PTT sont en tête !


Laurent Dufour (entraîneur PTT Caen) :

« La série continue. Ca n'a pas été simple contre Ducey qui restait sur trois matchs nuls. Quand on ne parvient pas à ouvrir le score, ça rend les choses compliquées. On a manqué de justesse dans les derniers choix et le pénalty manqué avant la pause n'a pas arrangé les choses. On s'est malgré tout créé plusieurs occasions et en seconde période on a manqué de réussite avec deux poteaux et deux ou trois occasions pas converties. Malgré tout l'équipe a su garder son calme ainsi que la ligne directrice envisagée avant la rencontre. On parvient quand même à empocher les quatre points mais on se rend compte qu'aujourd'hui aucun match n'est facile. On reste invaincus, c'est bien et ça récompense le travail fourni. Je me rends compte que j'ai un groupe de vingt joueurs sur lequel je peux m'appuyer, et c'est important que les garçons qui ont moins de temps de jeu apportent quelque chose. Actuellement c'est le cas. ».


Mathias Restout (entraîneur Ducey) :

« Je suis un peu déçu. On a répondu présent dans l'investissement face à une très belle équipe des PTT. On s'est accroché pour obtenir les points du 0-0 mais il y a eu ce fait de jeu qui a eu à mes yeux une incidence importante sur le sort du match. L'expulsion de Vaillant m'apparaît sévère et je suis persuadé que si on termine à onze, on ne perd pas cette rencontre. Malgré tout on a pris plein de vagues de la part des Caennais qui sont impressionnants offensivement. Je suis déçu pour les joueurs et pour mon gardien qui a réalisé un match énorme avant cette erreur de jeunesse et ce contre qui ont entraîné ce but. Oui je suis déçu ».


Léo Hamel (joueur PTT Caen) :

« Nous nous attendions a ce genre de match. On est tombé sur une équipe de Ducey qui nous a attendu avec un bloc bas très combatif. Malgré ça , nous avons su répondre athlétiquement, poser notre jeu et se créer des occasions franches. Il a quand même encore fallu un gros mental de toute l'équipe pour y croire jusqu'au bout et marquer dans les derniers instants. Je pense que c'est un match que l'on doit tuer avant pour pouvoir être plus serein et dépenser moins d'énergie ».


Romain David (joueur PTT Caen) :

« Match largement dominé dans la possession de balle. On tire plusieurs fois sur le poteau. Ducey prend un carton rouge, on pousse beaucoup en les pressant très haut puis ça a finit par payer par une frappe en pleine lucarne du manouche (jo blondel) ».


Jordan Blondel (joueur PTT Caen - buteur) :

« Match maîtrisé avec la possession. Pas mal d'occasions avec seulement un but mais un but libérateur quand même ! L'équipe adverse a joué en bloc pendant une heure. Difficile de trouver la dernière passe mais au final victoire méritée ».


Teddy Gervais (joueur PTT Caen) :

« Pour une fois on fait un début de match très poussif, on fait une première mi-temps pas terrible en ayant quand même le contrôle du ballon, on obtient un pénalty par le feu follet Suriam que Neveu s'empresse de convertir entre les poteaux (Elle passe au moins cinq bons mètres au-dessus). La deuxième mi-temps est beaucoup plus consistante, Ducey n'a que très peu le ballon et ne seront pratiquement jamais dangereux, Le gitan Blondel nous délivre d'une superbe frappe pleine lucarne en fin de match, sans notre maladresse et la baraqua du gardien de Ducey (deux poteaux) le score aurait été plus large mais le principal est la victoire et les quatre points. Neuf matchs et toujours invaincus, pour un promu c'est pas trop mal, maintenant le championnat est encore long il ne faut pas s'arrêter sur ce qu'on a fait mais sur ce qui nous reste à effectuer. On est sur la continuité des ces dernières semaines : un groupe solidaire, des remplaçants qui apportent un vrai plus et une ambiance au sein du groupe qui fait plaisir à voir. Maintenant on va préparer le match de coupe de Basse-Normandie sérieusement, tout en gardant dans un coin de notre tête le match à Flers dans quinze jours, qui sera sûrement un petit tournant dans ce championnat ».


Kévin Lecacheux (joueur PTT Caen ) :

« C'est une satisfaction de bonifier la victoire du groupe à Tourlaville par une victoire à domicile qui a mis du temps à se dessiner. On a eu du mal à mettre notre jeu en place en première période où Ducey a fait parler son expérience, mais on a été patient tout en restant dans le projet de jeu qu'on avait travaillé cette semaine et le but de Jojo est venu récompenser le travail collectif ».

 


FC Argentan – SU Dives 2 – 3

 

Jamais simples à affronter sur leurs terres malgré leurs difficultés récurentes et une situation comptable peu enviable, les Divais s'en sont rendu compte à leurs dépens, pour ne l'emporter que par un petit but d'écart grâce notamment à deux buts de Thomas Lavallée (35 ans) sur deux offrandes de Mathys Clément (17 ans) qui marche sur l'eau actuellement.


Philippe Clément (entraîneur Dives) :

« On s'est dans un premier temps rendu ce match simple en menant 3-0 au bout de cinquante minutes. On pense maîtriser le match et en fin de compte la magie du foot relance Argentan qui revient à 3-2 en trois minutes. Après Argentan trouve des ressources pour nous compliquer la tâche sur la fin de rencontre et il nous faut un gardien qui nous sort trois grosses parades pour éviter un retour au score. J'avais pourtant prévenu les gars à la mi-temps, je ne les trouvais pas assez agressifs. J'espère qu'on va retenir la leçon. ».


Cyrille Lanois (joueur Dives) :

« Nous avons débuté le match comme il fallait malgré une équipe d'Argentan dangereuse en contre. Après en seconde période on fait le plus dur en marquant ce troisième but et là on les relance deux fois en une minute. On a malgré tout su préserver ce 3 à 2 pour remporter les quatre points mais on s'est rendu le match compliqué ».

 


FC Bayeux – USON Mondeville 0 – 2


La finesse de mes pronos m'aura une nouvelle fois fait défaut (surprenant !) et ma vision alarmiste pour les gars du Bessin a boosté les joueurs de Christophe Vingtrois et plus particulièrement Nicolas Engelhard qui s'est offert un doublé pour s'emparer des quatre points et maintenir l'invincibilité des Bayeusains à Henry Jeanne. Mondeville de son côté rechute après une victoire probante face à Coutances.


Christophe Vingtrois (Entraîneur Bayeux) :

« Il y a énormément de plaisir avec ce groupe là. On restait sur des résultats en dents de scie depuis la coupe de France et il nous fallait vite gommer les nuls et les défaites. En première période aucune des deux équipes n'a vraiment eu la mainmise sur la partie, c'était un match intense et débridé. Notre ouverture du score s'est jouée sur un détail, un coup de pied arrêté qui a fait la différence. Après la pause on leur a volontairement laissé la possession du ballon et on a pu faire le break en fin de match. C'est une jolie victoire, acquise avec beaucoup de solidarité. On fait partie des équipes qui peuvent accrocher le bon wagon ».


Laurent Lesgent ( Entraîneur Mondeville) :

« C'est une déception, on n'est pas forcément en réussite actuellement. Le match bascule en fin de première période sur coup de pied arrêté alors qu'on ne mérite pas d'être menés. Bayeux est revenu des vestiaires en jouant bloc bas et nous a cueillis une nouvelle fois dans les arrêts de jeu. C'est dommage, c'est un peu le même match que contre les PTT. On manque d'efficacité. Ca se joue sur de petits détails qui sont lourds de conséquences. On doit aller chercher la réussite en se remettant au travail. Il va nous falloir faire un cycle pour les quatre derniers matchs de l'année ».


Maxime Legrand (joueur Bayeux) :

« Une première mi-temps avec assez de rythme où chaque équipe essaie de mettre son plan de jeu en place sans forcément être trop dangereuse car les derniers gestes sont trop approximatifs. On a la chance de marquer juste avant la pause sur corner par Nico Engelhard et de leur mettre un petit coup au moral. En deuxième mi-temps on a très bien débuté et on se crée quelques occasions sans concrétiser, avant de subir un peu plus les offensives mondevillaises. On a bien défendu et on marque en toute fin de partie par une nouvelle fois Nico. C'était un bon match de DH avec du rythme, de l'intensité et des occasions de chaque côté. Agréable à jouer et surtout à gagner ».


Nicolas Engelhard (joueur Bayeux – double buteur) :

« On a su rebondir après notre première défaite et c'est ça l'important car on sait que lorsqu'une série s'arrête on peut vite se laisser aller. Donc bonne réaction, on a fait une partie solide on a bien défendu et on s'est créé quelques situations. Même si ce n'est pas notre match le plus abouti on a fait l'essentiel et on avait a coeur de rester invaincu à domicile. C'est chose faite ! ».


Nicolas Vrel (joueur Bayeux ) :

« Belle victoire bien maîtrisée jusqu'à la fin du match où nous avons fais les efforts ensemble. Le but sur coup de pied arrêté en fin de première mi-temps leur a mis un coup et ensuite on a bcp défendu inteligemment. L'essentiel était de renouer avec la victoire à domicile qui permet de rester en haut du tableau … et dédicace de cette victoire pour ma fille (Lola est née le 1er Novembre, ndlr) ».


RSG Courseulles – AST Deauville 1 – 1


Relancés après leur incontestable victoire à Ouistreham le week-end perécédent, les Courseullais n'avaient pas la tâche facile en accueillant une équipe deauvillaise au potentiel notoire et qui surfe actuellement sur la vague de la coupe de France. Si les Deauvillais pensaient sûrement avoir fait le plus dur en ouvrant le score à l'heure de jeu, peut-être avaient-ils déjà les yeux tournés vers leur confrontation face au HAC (Ligue 2) samedi prochain. Quoi qu'il en soit les joueurs de Mazure ont su profiter de leur manque de rigueur pour égaliser au bout des arrêts de jeu à la faveur d'un coup-franc qui a traversé l'arrière-garde visiteuse.


Boris Quettier (joueur Deauville) :

« Un match assez mou en première mi-temps, avec un faux rythme, deux équipes qui se sont laissés repartir de derrière sur la première mi-temps, score de 0-0 logique a la pause. En seconde période on a décidé de jouer plus haut et ça a payé avec beaucoup plus d'occasions, deux buts hors jeu, ça fait cinq en deux matchs. On arrive à trouver la faille sur une belle combinaison, on fait tous les efforts qu'il faut mais malheureusement on prend un coup-franc à la dernière minute, sur une erreur de marquage, dommage car devant ça gagne et nous on stagne, ce résultat a un goût de défaite alors que pour Courseulles ça a un goût de victoire, c'est le football c'est comme ça. Place à une belle semaine et une belle affiche samedi prochain pour oublier ce mauvais résultat comptable ».


Florian Chotin (gardien Deauville) :

« On a fait une première mi-temps solide défensivement mais on a manqué de justesse dans les derniers gestes, on aurait pu se faire surprendre en contre mais on a su être vigilants. Au retour des vestiaires on a été mieux dans le jeu en se créant des situations, dont une qui a fini au fond. Malheureusement on a encore cédé dans les arrêts de jeu (94ème) sur un coup de pied arrêté. Je trouve que c'est un match nul mérité. Maintenant place à la coupe, on va mettre le championnat de côté une semaine pour vivre pleinement l'aventure, faire une belle fête avec toutes nos familles, amis, supporters, bénévoles, jeunes du club qui le méritent entièrement, et profiter de chaque secondes et tout donner pour réaliser l'exploit ».



AJS Ouistreham – US Alençon 0 - 3


Une chose est certaine, nous n'avons plus affaire à la même équipe alençonnaise que celle qui traînait ses guêtres dans les abysses dans les premières (longues) semaines. Tant et si bien que ses adversaires du moment mordent la poussière. Ouistreham s'en est rendu compte à ses dépens et a subi une sévère correction à Kieffer, qui les englue dans une zone rouge bien dangereuse et peu enviable.


Olivier Joba (Entraîneur Ouistreham) :

« Je considérais déjà ce match comme compliqué avant coup. On manque de monde. Lors des séances en semaine, ce n'est pas suffisant en quantité et en qualité. Malgré tout, par rapport à Courseulles, il y a des vrais motifs d'encouragement. Le match aurait pu basculer et on a été mieux sur le plan athlétique et dans le jeu ».


Loris Zuiani (joueur Ouistreham) :

« Un match qui devait être un réveil après le non-match proposé contre Courseulles. Un match difficile contre un concurrent, beaucoup d'occasions des deux côtés mais manque de réussite offensivement dans le dernier geste pour nous. Nos erreurs sont payées cash par une équipe d'Alençon réaliste. Le score est malgré tout sévère au vu du match ».



ES Coutances – AS Tourlaville 1 - 0


La (très) bonne opération du week-end elle est pour les hommes de Michael Barré qui ont notamment retrouvé le chemin du succés, ont fermé les vannes après plusieurs rencontres où la défense avait pris l'eau de toute part, et a mis un coup sur la tête de Tourlavillais qui prennent actuellement le bouillon.



Les déclas


« Cette victoire montre qu'on progresse car il y a deux mois on aurai fini ce match sur un nul »


De Kévin Lecacheux, lucide après la victoire étriquée mais ô combien importante des PTT Caen face à Ducey. Il est vrai qu'en début de saison, ce genre de rencontre (souvenez vous des matchs contre Argentan et Ouistreham notamment) s'étaient soldé par un partage des points.



On est peut-être trop joueurs »


De Laurent Lesgent, au moment d'apporter une analyse sur la défaite des siens à Bayeux. Le coach mondevillais mettait en avant le (très net) manque d'efficacité de son équipe dans les deux zones de vérité. Si l'on excepte la correction infligée à Coutances, Mondeville manque de réalisme offensif et encaisse « au moins un but par match ». Trop pour espérer un avenir doré ?




J'aime … l'adaptabilité de Nicolas Engelhard


Potentiellement en mesure de jouer sur sur le flan droit de la défense, comme c'était le cas depuis le début de saison, Nicolas sait également se muer en solide point d'ancrage sur le front de l'attaque. C'est cette solution qu'avait retenue ce week-end Christophe Vingtrois. Bien lui en a pris puisque Nico a su s'adapter et a plié le sort de la rencontre en s'offrant un parfait doublé.



J'aime pas … le report de Avranches - Cherbourg


Un arrêté municipal tombé dès vendredi a entraîné le report de Avranches – Cherbourg. Alors, certes le club du président Guérin vit de belles heures en National et mérite un rectangle vert digne de ce nom, certes un tour de coupe de France se profile le week-end prochain avant la réception du Red Star, mais si les premières gouttes d'eau dans le sud Manche viennent contrarier le déroulement des opérations pour l'équipe de Frantz Caro, leur saison pourrait se finir très tard. D'autant plus qu'une solution de repli aurait certainement pu être envisagée. Et que sache (qu'on me prouve le contraire!), aucune rencontre n'a été sur un quelconque stade de la Ligue. Probablement un épi-phénomène pluvieux au-dessus de Fenouillère ! Ca reste une hypothèse à grosse cote.



Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr