Les Stapsiens caennais commencent bien !

Envoyer Imprimer PDF
On y est ! L'équipe de football de l'UFR STAPS de Caen a repris du service ce jeudi 13 novembre en se déplaçant sur les terrains de Quevilly pour y affronter l'équipe STAPS de Rouen, finaliste du championnat Élite 2013-2014. Champions de France de Division 2 l'année dernière à Montbéliard en remportant la finale contre Bordeaux, les Stapsiens ont atteint cette année le championnat Élite constitué des meilleures équipes STAPS de France regroupées en quatre poules. La poule B des Caennais est aussi celle de Rouen, de l'université du littoral Côte d'Opale, de Lille et de l'université d'Artois.


Petit point de règlement :

  • Chaque équipe se rencontre une fois

  • En cas de match nul à la fin du temps réglementaire, on assiste à une séance de tirs aux buts qui servira à départager les deux équipes en cas d'égalité de points à la fin de la phase de poule

  • Les 2ème et 3ème de chaque groupe joueront un match de barrage contre un 2ème ou 3ème d'un autre groupe pour atteindre les quarts de finale

    Le 1er du groupe est quant à lui qualifié immédiatement en quart de finale

  • Le 4ème se maintient en championnat élite la saison prochaine

  • Le 5ème descend en Division 2

  • Les quatre vainqueurs des quarts de finale iront disputer les demi-finales et finale à Montpellier.


Retour sur notre équipe caennaise qui a donc lancé sa saison 2014-2015. Hormis quelques départs de joueurs important partis en Erasmus ou ayant terminé leurs études stapsiennes, l'ossature du groupe de cette année est similaire à celle des champions de France, ce qui est loin d'être négligeable en championnat universitaire où l'esprit de camaraderie est l'un des facteurs essentiel de réussite. Il s'agissait alors d'intégrer au mieux les petits premières années qui vont connaître pour la première fois de leur vie l'ambiance si particulière du sport à la Fac. Tous de bons joueurs (SM Caen, AS PTT Caen...), l'objectif principal est d'en faire de bons copains capables d'allier esprit d'équipe et esprit de compétition.


Et cela commence par le traditionnel bizutage dans le vestiaire ! Chaque nouveau joueur doit se mettre debout sur le banc et chanter une chanson à ses coéquipiers et cette année fut un grand cru avec du Zouk Love, du Macklemore (en franglais), du Booba, du Soprano, du Black M (génération oblige) ou encore dominomino, dominominette pour les connaisseurs...


Une fois l'intégration passée, place à la causerie du Coach Christian Hestin qui s’appuie sur l'équipe constituée par les joueurs eux-mêmes. Bien sûr les éléments pré-dominants sont le collectif, le dépassement de soi et l'annonce de la tactique à suivre.


Tout est donc réuni pour pouvoir débuter le match dans les meilleures conditions possibles, tout sauf une chose ! Le traditionnel cri des stapsiens juste avant le coup d'envoi. A voir...


Le match débutait donc à 14h30 avec une très bonne entame de match de l'équipe et un pressing efficace de nos attaquants qui débouchait sur une ouverture du score d'Alexandre Danlos « Niños » sur une belle frappe à l'entrée de la surface. Bien que l'équipe adverse posait quelques problèmes à notre défense en contres, Romain Gosnet qui fêtait ses 18 ans en ce jour, inscrivit un 2ème but pour l'équipe sur une belle percée côté gauche.


Mais le charme du football universitaire c'est avant tout les retournements de situation, et nous avons donc assisté à la réduction du score puis à l'égalisation des rouennais en dix minutes sur deux coups de pieds arrêtés ce qui portait le score à 2-2 lors du retour aux vestiaires pour la mi-temps. Mais pas de panique pour les Caennais, qui allaient revenir avec leurs bonnes intentions en deuxième mi-temps. Cela permettait à Joshua Curtius d'inscrire une superbe frappe à l'entré de la surface suite à un corner, puis à Jordan Desclos de marquer le quatrième but pour les caennais après un très beau mouvement avec Manu Suriam.


Mais 4-2 est un score trop faible pour un match universitaire et surtout pour nos Stapsiens. Les Rouennais inscrivaient donc un troisième but sur corner pour relancer le match, mais pas pour longtemps puisque Maxime Legrand, qui faisait son retour avec la Team Staps, y allait de son but sur une superbe passe de Thomas Pouliquen reconverti numéro 9 pour l'occasion alors qu'il est défenseur central. « C'est un coup de poker », nous a dit Christian Hestin sur le banc ! 5-3 donc mais le meilleur restait à venir avec un sixième but magnifique inscrit de nouveau par Jordan Descos qui lobait le gardien adverse à dix minutes du terme.


6-3. Le score ne bougera plus jusqu'à la fin du match et permettra à nos étudiants de faire la fête pendant longtemps dans les vestiaires avant d'enchaîner sur le goûter d'anniversaire de Romain Gosnet, c'est aussi ça le foot à la Fac.


La saison démarre donc en fanfare pour l'équipe Staps qui n'a rien perdu de son talent mais surtout de son esprit « groupe de potes » !


Prochain match le 27 novembre sur le synthétique de l'Avant Garde Caennaise contre l'université d'Artois.

 

 

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr