Dives s'installe en patron

Envoyer Imprimer PDF
Faciles vainqueurs de Ouistrehamais à l'agonie l'espace d'une mi-temps, les Divais n'ont eu aucun mal à profiter du partage des points de l'AS PTT Caen à Flers et de la nouvelle défaite avranchinaise à Deauville qui revient fort. Bayeux continue son petit bonhomme de chemin pour se hisser sur le podium et Mondeville se trouve à la relance. Les cartes se trouvent ainsi redistribuées dans le haut de tableau. Retour sur une journée captivante.


 

Analyse … à la sortie des vestiaires :


FC Flers – AS PTT Caen 2 - 2


Buteurs pour PTT Caen : Jordan Desclos (13') et Hédi Naïli (53').

Buteurs pour Flers : Omar Lamsyah (38') et Florian Guénerie (88').

C'était le match, c'était l'affiche, c'était la revanche de la coupe de France où les Caennais n'avaient guère fait illusion. Cette rencontre était l'occasion pour les joueurs de Laurent Dufour de prouver qu'il n'y avait pas trois buts d'écart entre ces deux formations qui mènent un train d'enfer en championnat. Le duel a tenu toutes ses promesses et, si Lecacheux et les siens ont mené deux fois au score, les Ornais ont su revenir dans la partie pour décrocher un match nul somme toute assez logique qui permet néanmoins aux pensionnaires de La Hache de rester invaincus dans ce championnat.


Laurent Dufour (entraîneur PTT Caen) :

« Dès l'entame et jusqu'à l'ouverture du score nous avons été performants. Mais je peux résumer ce match notamment au fait que nous n'avons pas su gérer nos avantages comptables. Ce sont les défauts de la jeunesse de notre équipe, il nous manque encore cette expérience nécessaire pour gérer certains moments de la partie. On est en progression depuis la coupe de France, mais on manque de maturité dans nos temps faibles. On va continuer dans l'optique de gagner à la maison et de prendre des points à l'extérieur. Notre objectif est de tracer notre route avec une ligne directrice au niveau du contenu. On est promus et toujours invaincus après dix matchs, ce n'est pas anodin et ça montre qu'on a le niveau de cette DH. Il va être important désormais de rester invaincus mais en gagnant des matchs ».


Léo Hamel (joueur PTT Caen) :

« C'était une rencontre que nous avions tous à cœur de jouer pour montrer que notre première confrontation était une erreur, et cela s'est vu dès l'échauffement et l'entame de match où tout le monde était dedans. On a tous bien respecté le plan de jeu, réussi a jouer au ballon sur un terrain gras, ce qui nous a permis de marquer ces deux buts. Le problème c'est que quand tu mènes au score a Flers et que tu recules un peu, c'est très compliqué de tenir car ils ont de très bonnes individualités offensives. C'est un résultat frustrant car on mène par deux fois et on encaisse un but dans les dix dernières minutes. Mais avant le match on aurait signé pour ça, et il y a eu pas mal d'occasions des deux côtés. Ce qui est positif c'est que malgré des matchs maîtrisés mais souvent serrés contre des équipes de bas de tableau, on répond toujours présent contre les "gros". Ça montre que tout le monde peut battre tout le monde, et ça rend ce championnat très intéressant ».


Jordan Blondel (joueur PTT Caen) :

« Une rencontre intensive avec beaucoup de duels. On fait un bon match avec toujours cet état d'esprit qu'on garde depuis pas mal de matchs. Je pense que Flers a été surpris par notre début de partie. Justement on ouvre le score avec ce premier but de mon Jojo (Jordan Desclos) en finesse après un très bon travail de Teddy Gervais (la Red Bull lui a donné des ailes). Flers a commencé à accélérer sur les côtés et nous prenons ce but. Seconde période presque identique, on marque un deuxième but par l'intermédiaire de Hédi Naïli « Moutinho » sana pression. Flers pousse, on ne lâche rien dans la combativité. Ils obtiennent pas mal de cornerset c'est à la 88ème qu'on encaisse l'égalisation qui nous met une petite claque. C'est vraiment dommage de ne pas repartir avec la victoire mais on continue sur notre lancée, on progresse vraiment, c'est encourageant ».


Teddy Gervais (joueur PTT Caen – double passeur) :

« Un match un peu spécial pour mon retour au Hazé. On a très bien démarré la partie avec une grosse maîtrise technique qui nous a vu marquer ce premier but par Jojo Desclos. Après ce but on a beaucoup reculé en concédant beaucoup de coups de pied arrêtés, et on finit par craquer une première fois. La deuxième mitemps est la copie conforme de la première, on reprend l'avantage par Hédi Naïli dit « Khaled ». On finit par prendre ce but a la 88ème sur un énième corner. Voilà, dix matchs et toujours invaincus c'est pas trop mal pour un promu, aller faire un nul à Flers c'est plutôt un bon resultat même si ce soir c'est plutôt la déception qui prime vu la physionomie du match, on a plus l'impression d'avoir perdu deux points. J'en profite pour souhaiter un bon rétablissement à notre minot Romain Gosnet qui a foulé la pelouse du Hazé 1 mn 58 avant de se faire casser le nez sur un duel ».


Kévin Lecacheux (joueur PTT Caen ) :

« Je pense qu'on a assisté à un très bon match de DH entre deux bonnes équipes. Le regret pour notre part est de mener au score a deux reprises et de ramener un match nul mais sur l'ensemble du match c'est un nul logique face à une belle équipe de Flers. Cela montre qu'on a progressé par rapport à la coupe. On avait à coeur de montrer notre vrai visage après la confrontation en coupe ou beaucoup de personnes sont restés sur ce match là pour juger notre niveau. Je suis content pour nos deux buteurs de ce soir Jordan Desclos qui va pouvoir se libérer et Hédi (Naïli) qui répond présent quand l'équipe a besoin ».



SU Dives – AJS Ouistreham 4 - 1


Buteurs pour Dives : Guillaume Esneu (20') Thomas Lavallée (35'), Romain Nagle (38') et Jules Huet (86').

Buteur pour Ouistreham : Allan Donatien (57').

Les Divais n'ont pas laissé passer l'occasion de s'emparer de la première place du classement, au bénéfice du partage des points des PTT Caen à Flers. Il faut dire que leurs visiteurs du jour, des Ouistrehamais bien mal en point, semblaient une victime toute trouvée. Et ce fut le cas avec une victoire toute en maîtrise des joueurs de Philippe Clément. Si Olivier Joba devra trouver un remède efficace et rapide pour éviter une descente aux enfers que beaucoup d'observateurs leur prédisent, la météo est beaucoup plus … clémente (sic) du côté de Heurtemattz où le baromètre des ambitions est plus que jamais à la hausse.


Philippe Clément (entraîneur Dives) :

« On menait 3-0 à la pause et ça aurait pu être plus large. On a mis l'application et la volonté nécessaires pour asseoir cette victoire. On est un peu tombés dans la facilité en seconde période mais l'essentiel est acquis, surtout au regard des résultats des confrontations directes entre équipes de haut de tableau. On est désormais en tête et on a un ou deux jokers de côté. Dès samedi il faudra se rendre à Alençon qui est l'équipe en forme du moment. Mais nos quatre victoires en autant de déplacements montrent qu'on sait voyager ».


Olivier Joba (Entraîneur Ouistreham) :

« On s'habitue à perdre (sic). Notre première période a été infecte et on a été submergés par cette équipe de Dives qui est à sa place dans la haut du classement. Après la pause on a quand même rétabli la situation et montré un visage encourageant. On revient à 3-1 et cette défaite logique est rendue moins amère grâce au contenu de notre seconde période ».


Cyrille Lanois (joueur Dives) :

« Une très bonne première mi-temps de notre part avec beaucoup d'occasions, on a bien maîtrisé notre sujet en menant 3-0. Une seconde période plus compliquée mais l'essentiel à été préservé, que ça continue ».


Loris Zuiani (joueur Ouistreham) :

« Une première mi-temps beaucoup trop timide, et un manque de rythme et de courage. Une équipe de Dives qui elle joue long fait un bon pressing, ils trouvent des solutions sur les côtés et centrent à chaque occasion pour ouvrir le score rapidement et cela fait rapidement 3-0 à la mi-temps.
Deuxième mi-temps on a commencé à jouer un peu plus haut, moins de déchet dans les remontes de balles, la défense de Dives était dure à bousculer mais on a eu quelques occasions dont le but d'Allan Donatien d'une tête au deuxième poteau sur un coup franc. Et ils rajoutent un dernier but sur un contre qui revient sur l'attaquant avec beaucoup de chance ».




AST Deauville – US Avranches 3 - 2


Buteurs pour Deauville : David Bernier (63'), Dimitri Milon (83') et Matthieu Thirouin (89').

Buteur pour Avranches : Enoch Ndengila (12' et 49').

Et si elle était là la perf du week-end ? Il n'est jamais simple de se remobiliser au sortir d'une épopée en coupe de France à la conclusion frustrante, face à une équipe professionnelle de surcroît. C'est pourtant ce qu'ont réussi à faire les joueurs de Antoine Husson. Et de quelle manière ! Menés 2-0 à l'entame de la dernière demi-heure, les Deauvillais ont su retourner une situation plus que compromise pour s'ouvrir un succès plein de signification qui les relance vers un top 5 plus en adéquation avec leur potentiel. Côté avranchinais, c'est la soupe à la grimace puisque c'est le quatrième match consécutif sans victoire après un début de saison tambour battant qui faisait des joueurs de Frantz Caro le favori tout désigné à la succession de leurs voisins granvillais.


Frantz Caro (entraîneur Avranches) :

« On a de quoi être déçus. Sans être magiques, on a pourtant le match en main, et on a même les occasions pour mener 3-0 ou 3-1. Dans le dernier quart d'heure on a fait tout sauf ce qu'il fallait. On a manqué de tous les ingrédients nécessaires à la réussite dans un sport co : l'envie, le caractère, la personnalité. Il faut tous qu'on se reprenne en main. Il va falloir qu'on soit plus rigoureux et qu'on fasse les efforts ensemble. On prend trop de buts et on a perdu certaines valeurs qu'il va falloir retrouver dès dimanche prochain à Courseulles. Malgré tout, tout n'est pas à jeter dans le jeu. Mais à Dives, même réduits à 10, on avait montré autre chose. Il va falloir se bouger le c... ».


Boris Quettier (joueur Deauville) :

« Entame de match catastrophique, on a eu du mal à rentrer dedans, le très bon numéro 9 adverse nous a très vite montré qu'il n'était pas venu pour enfiler des perles. Une fois menés 1-0 logiquement, on se réveille et s'offre même le luxe de manquer un pénalty. Un Matthieu Thirouin moins en forme que la semaine passée. Au retour des vestiaires on prend un second but, cela annonçait une sale soirée pour nous, mais le groupe a pu montrer une belle force de caractère grâce notamment à notre banc, on revient à 2-2 puis on marque le troisième but victorieux à deux minutes de la fin. Une belle victoire qui nous laisse dans le bon wagon avant d'être exempt le week-end prochain et de recevoir les PTT dans deux semaines ».


Florian Chotin (gardien Deauville) :

« On a fait une très mauvaise première mi-temps, où on rentre logiquement au vestiaire avec un but de retard. Au retour on était mieux dans le jeu mais malheureusement leur première situation en termine au fond. Après leur break on a eu un petit passage a vide mais on a su réduire vite la marque puis égaliser et enfin gagner le match dans les dernières secondes. Pour une fois que ça tourne en notre faveur après Dives, Mondeville et Courseulles, ça fait vraiment du bien et ça fait plaisir. On avait déjà eu le caractère pour égaliser contre le HAC, on l'a eu une nouvelle fois pour battre cette bonne équipe d'Avranches. On va bien se reposer avant la grosse fin d'année qui nous attend ».


Matthieu Thirouin (joueur Deauville – Buteur décisif) :

« Mauvaise entame de match avec des duels perdus et on concède le premier but, j'ai la possibilité de relancer mon équipe et je loupe mon penalty. On réagit bien en deuxième mi-temps mais on est surpris en contre. Mais on n'a rien lâché et on revient au score sur coup de pied arrêté, sur un but de David (Bernier), et on égalise dans la foulée. Après on sentait qu'on pouvait gagner le match et je me rattrape sur un but de la tête "ma spécialité". Grosse réaction de notre part avec des remplaçants qui ont fait la diff', et une victoire qui ne nous distance pas du podium ».



USON Mondeville – FC Argentan 2 – 1


Buteurs pour Mondeville : Mohamed Daoudi (31') et Mehdi Lecreux (83' sp).

Buteur pour Argentan : Kévin Allix (21').

Ce match était l'occasion rêvée pour les Mondevillais de repartir de bon pied et se relancer après la défaite ramenée de Bayeux. L'occasion également d'entamer une série et finir l'année sur une dynamique de résultats positive, et se rapprocher des premières places convoitées par Laurent Lesgent et les siens. Cueillis à froid par des Argentanais réalistes, les coéquipiers de Daniel Brunard ont réagi dans la foulée par Mohamed Daoudi mais n'ont pas eu la tâche facile pour autant et n'ont dû leur salut qu'à la faveur d'un pénalty en toute fin de match pour s'adjuger quatre précieux points avant de se rendre à Ouistreham.



Laurent Lesgent ( Entraîneur Mondeville) :

« Ca n'a pas été simple. On peut marquer au bout de deux minutes par Mehdi Lecreux, et au lieu de ça on se fait cueillir par l'ouverture du score argentanaise. Notre égalisation est logique te on aurait même pu mener à la pause. On a dominé la seconde période sur un terrain qui s'est dégradé au fil des minutes. Nous sommes allés chercher la victoire, ça récompense la conviction des joueurs et ça montre qu'on est dans le vrai. Ce n'est pas simple de jouer une équipe en difficulté, d'autant plus qu'Argentan a montré de belles choses. Nous restons sur une dynamique positive avec trois victoires et un nul à domicile mais il faudra le confirmer. Le match de samedi à Ouistreham ne sera pas facile ».


Guven Atabey ( joueur Mondeville) :

« Le début de match a été identique à celui de Coutances à une exception près : on a manqué de justesse dans les 20 derniers mètres. Argentan, plus réaliste, parvient à mener au score grâce à un coup franc bien tiré. Heureusement, nous avons égalisé sur un corner juste avant la pause ! La seconde mi-temps était à notre avantage, nos efforts ont été récompensés grâce à penalty obtenu en fin de match. C'était un match très compliqué et les quatre points nous fait beaucoup de bien.. La semaine prochaine, on s'attend à un match du même style, il ne faudra pas se mettre en danger, la victoire est obligatoire ».



AS Tourlaville – FC Bayeux 0 - 3


Buteurs pour Bayeux : Jimmy Auvray (41'), Nicolas Engelhard (66') et Maxime Legrand (76').

Bien que diminués par les absences de Benjamin Renaux et Kevin Perot (raisons professionnelles) ainsi que celle de Logan Joseph pour blessure, les Bayeusains n'ont pas fait les choses à moitié dans le Nord-Cotentin. Bien aidés par l'expulsion du gardien manchot Kévin Aubin dès la 8ème minute, les protégés ont su faire la différence tout en ouvrant la marque avant la pause, avant de corser l'addition par deux fois en seconde période. Bazire et ses partenaires s'installent sur le podium tandis que Tourlaville rétrograde dangereusement dans la partie sombre du tableau.


Christophe Vingtrois (Entraîneur Bayeux) :

« J'avais demandé à l'équipe de rebondir avant le match de Mondeville. Résultat on enchaîne deux victoires de rang s, dont celle de Tourlaville, tout ça sans prendre de but. La victoire a certes été facilitée par l'expulsion rapide de leur gardien mais Tourlaville s'est bien regroupé, et dans ces conditions ce n'est pas évident de marquer. Mais on a su être patients pour l'emporter. Place désormais à la réception de Ducey et continuer à prendre des points. On avance doucement ».


Maxime Legrand (joueur Bayeux – buteur sur le 3ème but)> :

« Un début de match très rythmé de notre part qui va provoquer l'expulsion de leur gardien au bout de six minutes de jeu. Malgré quelques offensives parfois dangereuses de leur part, on savait qu'avec de la patience, une bonne occupation du terrain et du changement de rythme dans les derniers mètres on réussirait à faire la différence. On marque sur trois belles actions. Victoire méritée de notre part ».


Nicolas Engelhard (joueur Bayeux – buteur sur le 2ème but) :

« On a fait un bon match dans l'ensemble avec notamment un gros premier quart d'heure avec du rythme et des belles phases. Ensuite le gardien adverse m'accroche en tant que dernier défenseur donc l'arbitre sort le rouge. Et après on a bien géré cette supériorité même si sur certaines incursions on aurait pu se faire surprendre mais dans l'ensemble on fait un match costaud et je pense qu'on a été supérieurs à notre adversaire dans pas mal de compartiments du jeu. Content de ramener 4 points d'un déplacement ».


Thomas Tanquerel (joueur Bayeux) :

« On s'attendait à un match compliqué chez un promu costaud. Le tournant du match a lieu dans les dix premières minutes où Nico se fait sécher alors qu'il partait au but, expulsion de leur gardien. Vingt minutes de flottement pour nous face à un adversaire regroupé qui procède en contre. Le premier but nous libère et les deuxième et troisième buts récompensent notre domination et notre match solide. Il reste trois matchs avant la trêve. On veut poursuivre notre bonne série ».


Jérémy Bazire (gardien Bayeux ) :

« Seconde victoire de suite après notre défaite à Dives. Une nouvelle série qui recommence avant la réception de la lanterne rouge Ducey. Tourlaville très vite réduit à dix suite à l'expulsion de leur gardien sur une sortie, le gardien par intérim a réalisé quelques arrêts avant l'ouverture du score. On était impatients de se mettre à l'abri rapidement en deuxième mi-temps car Tourlaville arrivait à porter le danger sur notre but. Une fois le break fait, on a géré cette fin de match en corsant l'addition. La victoire est logique sur l'ensemble, et nous repositionne sur le podium ».



US Alençon – RSG Courseulles 5 - 2


Buteurs pour Alençon : Anthony Ferron (22'), Alain Etamé (15', 30', 45') et Christophe Juin (48').

Buteurs pour Courseulles> : Romain Lescalier (21') et Erwan M'Boma (72').

Une rencontre pour le moins un peu folle, voire davantage, entre une équipe alençonnaise qui surfe sur une dynamique qui fait qu'elle emporte tout (ou presque) sur son passage et monte les marches du classement à vitesse grand V. Mazure et les siens en ont fait les frais samedi soir, sévèrement corrigés dès les quarante-cinq premières minutes au cours desquelles les protégés de Vincent Laigneau s'étaient irrémédiablement détachés (4-1). Dans un match où certains acteurs étaient à priori pressés d'aller prendre la douche avant les copains (deux expulsions pour Alençon, une pour Courseulles), le suspense n'a pas eu sa place et les Ornais continuent leur marche en avant et leur dernière défaite (aux PTT Caen excusez du peu !) remonte au 4 octobre. Quant à Courseulles, c'est un léger coup d'arrêt après trois rencontres sans défaite en championnat.


Sébastien Mazure (Entraîneur Courseulles) :

« Trois coups de pieds arrêtés et trois buts dans la première demi-heure et voilà, le match est plié. Après on se retrouve à dix, Alençon à neuf et on réussit quand même l'exploit de prendre deux buts supplémentaires. Ce match est une faillite défensive totale et tant que nos problèmes sur coups de pieds arrêtés ne seront pas réglés, ça sera compliqué. Mais on ne peut pas travailler que ça toutes les semaines à l'entraînement. On a un vrai problème de mentalité défensive ».



ES Ducey – ES Coutances 0 – 1


Buteur pour Coutances : Frédéric Guilbert (48').

Il est coutume de dire que la seconde saison après une montée est toujours la plus compliquée. C'est ce que doit commencer à se dire Mathias Restout après ce nouveau revers à domicile face à des Coutançais pourtant peu enclins à faire leurs courses aux points hors de leurs bases. C'est pourtant ce que les hommes de Barré sont parvenus à réaliser lors de ce derby manchot, qui laisse les Ducéens à une bien inconfortable dernière place, et surtout toujours sans victoire en neuf rencontres. Il va être urgent d'agir. A Bayeux dès samedi prochain ? Pourquoi pas ...



Mathias Restout (entraîneur Ducey) :

« C'est forcément une défaite difficile à encaisser car j'avais bien dit aux garçons que s'il y avait une bonne opération à faire, c'était ce week-end. On est rentrés timorés dans la partie et après un round d’observation d'une vingtaine de minutes, on s'est créé quelques occasions mais le 0-0 à la pause n'était pas scandaleux. En seconde période, on se crée un paquet d'occasions, en face il n'y a pas eu grand-chose hormis une frappe que notre gardien claque, et on finit quand même par se faire plier à l'heure de jeu. Malgré cette défaite on reste collés à un groupe d'environ six équipes. Et j'ai trouvé notre contenu cohérent et je suis persuadé qu'on peut battre tout le monde. Le moral est là, ça va tourner, mais il n'en tient qu'à nous ».



Les déclas


« Je suis partagé entre déception et fierté »


De Laurent Dufour, d'un côté satisfait du bon résultat obtenu en terre flérienne face aux joueurs de Mickael Derouet qui étaient venus leur faire subir une lourde défaite en coupe à La Hache, mais tout aussi déçu de n'avoir pas su préserver les deux avantages procurés par les buts de Desclos et Naïli.



« Dives – Ouistreham ça ressemblait un peu à Federer - Gasquet »


De Olivier Joba, en fin analyste humoriste, au moment de revenir sur la lourde défaite de sa troupe chez le néo-leader divais, s'appuyant notamment sur l'exécrable première période dispensée par ses joueurs.



Mon coup de cœur ... Alain Etamé (US Alençon)


Il avait déjà porté les couleurs alençonnaises lors de la saison 2008-09, lorsque le club ornais arpentait les stades de CFA2. Mais Vincent Laigneau avait trop besoin d'un dynamiteur de surface après un début de saison qui a vu les coéquipers de Juin s'installer dans le fond de la classe pendant de longues semaines. Et Alain Etamé a signé, il a joué et il a marqué. Surtout il n'arrête plus de marquer. Revenu aux affaires depuis la mi-octobre et la réception de Coutances, l'athlétique attaquant enfile les buts comme des perles. Jo Monard a pu s'en rendre compte samedi soir, Etamé se fendant d'un triplé qui lui assure déjà un pactole de huit réalisations et le fauteuil de « pichichi » de la DH. Les Divais et Isabel sont prévenus !



J'aime (1) … le retour de certaines valeurs sûres de la DH


Ils n'avaient pas encore foulé les pelouses de DH cette saison. Ce sont des valeurs sûres et des éléments incontournables de leurs formations respectives. Florian Lair à Bayeux, Alexandre Lapisse et Dimitri Milon ont renoué avec la compétition et Alexandre Lapisse (passeur décisif pour Thomas Lavallée) et Dimitri Milon (buteur face à Avranches), se sont même particulièrement mis en évidence. Déjà que cette DH était belle, alors l'apport de ces garçons va gratiner encore un peu plus les prochains mois. Bon retour à vous messieurs !



J'aime (2) … les deux passes décisives de Teddy Gervais (AS PTT Caen)


On a plutôt l'habitude de le « croiser » dans la rubrique des dynamiteurs de surface. Meilleur buteur de DSR la saison dernière pour la remontée du club caennais en DH, Teddy compte actuellement 5 réalisations à son compteur depuis le mois d'août. Mais ce week-end c'est dans le petit jeu de la dernière passe qu'il s'est illustré en délivrant deux passes décisives à ses potes Desclos et Naïli, pour son retour au Hazé qu'il attendait particulièrement, après avoir porté le maillot rouge flérien pendant deux saisons.




J'aime pas … Ce championnat à 15 équipes

Non pas que je mène une fronde anti-cherbourgeoise (venant de ma part, ça serait un comble!), mais, plus les journées passent et moins ce championnat à 15 équipes affiche une visibilité cohérente. Des matchs en plus pour certains, des matchs en moins pour d'autres, et voilà comment ce championnat de DH pourtant si passionnant devient délicat à décrypter. Et c'est loin d'être fini !



Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr