L'UFR STAPS de Caen enchaîne face aux Nordistes

Envoyer Imprimer PDF

L'équipe de l'UFR STAPS disputait hier après-midi sur le terrain synthétique du campus 2 son deuxième match de poule. Deux semaines s'étaient écoulées depuis la première belle journée vécue à Rouen, et ce fut un plaisir pour tous de se retrouver dans le cadre du championnat universitaire contre l'université Artois/Liévin.


Comme il en est coutume, la journée débuta par le repas collectif au restaurant universitaire du Campus 2. L'occasion d'échanger sur les résultats de chacun dans son club respectif, et bien évidemment de se « chambrer » en conséquence. Ambiance universitaire oblige, les joueurs arrivent au compte goutte soit parce qu'ils étaient en cours pour les plus studieux, soit parce qu'ils ne se souvenaient plus de l'heure du rendez-vous pour les plus étourdis. Pour ce qui est du contenu des plateaux, nous sommes loin du repas diététique d'avant-match avec beaucoup de frites et peu de pâtes dans les assiettes...

Sorti du RU pour l'ensemble du groupe à H-2 du coup d'envoi, parfait pour entamer une petite balade de digestion dans le Campus. Mais celle-ci est écourtée par le coach Hestin qui décide de réunir l'ensemble des joueurs dans une salle de l'UFR pour une causerie d'avant-match assez savoureuse. A ce moment de l'après-midi, la convivialité et les rires sont toujours bien présents et semblent prendre le dessus sur toute forme de pression. Le coach nous livre ses tactiques atypiques dites de « chevaliers » et nous laisse ensuite prendre la direction des vestiaires à H-1.


A l'arrivée dans les vestiaires, ambiance plutôt sérieuse mais cela ne dure pas avec l'arrivée tardive du capitaine adjoint, l'ancien du groupe, Mohamed Daoudi, qui ne manque pas de se faire charrier par l'ensemble des joueurs. Petit contre-temps, l'université d'Artois jouant dans les mêmes couleurs que nous, nous abandonnons nos maillots bleus de champion de France au profit des maillots jaunes de l'UFR, qui ont derrière eux de grandes heures de gloire.


Une première mi-temps parfaitement maîtrisée


Entre sérieux et rigolade, l'échauffement d'avant-match se déroule de la meilleure des manières en partie grâce au retour de Julien Alvarez, le préparateur physique en chef de l'équipe et de formation stapsienne. Nous pouvons donc passer au match dans de bonnes conditions !

L'équipe : Branger – A.Legrand, Hardoin, Joseph, Lemarié – Curtius, M.Legrand (c) – Sauveur, Thoris, Suriam – Danlos.

Rp : Pouliquen, Desclos, Daoudi, Bartolacci, Lambard.


Première bonne surprise, les spectateurs se sont déplacés en nombre pour venir nous encourager et ont donc réagi favorablement aux campagnes de communication que nous avons menées sur les réseaux sociaux ou à l'UFR. Merci à tous !


La première mi-temps est de grande qualité et nos adversaires ont beaucoup de mal à ressortir proprement avec le ballon. Nos mouvements offensifs sont très fluides, ce qui nous permet d'ouvrir le score par Morgan Hardoin qui, tel un renard, récupère le ballon lâché par le gardien sur un coup-franc excentré de Max Legrand. Malgré cette très bonne entame de match, les Nordistes ont l'occasion d'égaliser mais manquent leur chance. Et c'est à ce moment qu'arrive l'éclair de génie juste avant la pause. Le capitaine Max Legrand récupère un ballon à 25 mètres, se met en position et envoie un missile dans la lucarne du gardien adverse ! 2-0 à la mi-temps : parfait.


Une petite frayeur en deuxième mi-temps


Seulement, la deuxième mi-temps aurait pu nous faire regretter nos occasions manquées auparavant, puisque sur un contre, les étudiants de l'université Artois se voient accorder un penalty litigieux sur une faute de notre gardien Romain Branger. Mais ce dernier, très remonté, ne se fait pas prier pour détourner le penalty de l'attaquant !! On en reste donc à 2-0. Nous conservons ensuite notre mainmise sur le jeu mais Daoudi ou encore Desclos n'arrivent pas à conclure leurs occasions.

Et ce qui devait arriver arriva ! Sur un coup de pied arrêté lointain de nos adversaires du jour, Romain Branger est trompé par la trajectoire du ballon qui réussit à trouver la tête du capitaine adverse, lequel marque dans le but vide. 2-1 et de la révolte pour Artois ce qui laisse présager une fin de match tendu.


Mais le coach Hestin procède alors à de nombreux changements de joueurs dont il a le secret pour réajuster la tactique de l'équipe. Et sur une phase où Artois est réduit à 10 provisoirement en raison d'un carton jaune (règle universitaire), nous parvenons à marquer un troisième but sur une action individuelle de Benoît Sauveur qui transperce la défense adverse avant de délivrer un centre en retrait à Manu Suriam qui ajuste sa frappe. 3-1 et seulement quelques minutes à jouer. Le match est plié !


Il ne restait donc plus qu'à retrouver l'ambiance chaleureuse du vestiaire et les cris de guerre confidentiels venus des îles du coach Hestin. Quelle belle journée !

 

Consultez nos photos sur Facebook

 

L'échauffement en rythme... et en vidéo

 

 

 

 

 


Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr