Privel Hinkati poursuit sa préparation

Envoyer Imprimer PDF

Au mois de juin, nous avions rencontré un des trois rameurs internationales caennais. Camille Leclerc ? Raté, Agathe Pichon, non plus. Je vous donne la réponse : Privel Hinkati ! Vous pouvez retrouvez cette interview sous ce lien. Depuis, sept mois se sont écoulés. De nombreux kilomètres ont été parcourus, beaucoup de fonte a été soulevée. Le tout à raison de treize entraînements hebdomadaires ! Petit point après ces sept mois de travail.


Il y a sept mois, c'était la première compétition internationale pour Privel Hinkati. Depuis, de l'eau à coulé sous les ponts. Il a participé à la Head Of The Charles en Octobre, compétition en format contre la montre. Les meilleurs mondiaux étaient présents, le champion olympique, le champion du monde, etc. L'international béninois a terminé loin des premiers, à près de deux minutes du vainqueur américain. Mais cependant le progrès est là : « je sens que je progresse, plus sur l'endurance que sur la force même si je n'arrive pas forcément à le sentir. On n'a pas de moment de repos, donc pas de moment de grosse fraîcheur physique. Après, je sens que j'ai beaucoup progressé techniquement ! »


Un stage en Floride était prévu pendant la période des fêtes de fin d'année, mais Privel rentrera en France pour profiter de sa famille et de ses amis. Après viendra le temps de retourner aux Etats-Unis, pour préparer le test sur ergomètre (rameur en salle) qu'il passera fin janvier. Un test que ses coéquipiers caennais ont déjà réalisé début décembre à Oxylane.


En parallèle de ses entraînements bi-quotidiens, Privel a lancé une campagne de financement participatif pour l'acquisition d'un bateau de compétition. La Fédération béninoise ne pouvant assumer l'achat de ce bateau, il a pensé à ce mode « pour partager mon projet avec tout le monde et que tout le monde y participe ». Un projet ambitieux qui pourrait ainsi permette « d'écrire une page de mon pays d'origine et montrer qu'il est possible d'avoir des rêves et des défis osés ! »


Des défis, il n'est pas le seul à en avoir, Camille Leclerc et Agathe Pichon, elles aussi en ont ! Actuellement, elles sont toutes les deux en stages avec l'équipe de France à Libourne pour des piges internes. Une course aura lieu cet après-midi en skiff (bateau individuel) et trois autres suivront en double prochainement.

Camille a toujours pour objectif d'aller aux Mondiaux à Aiguebelette pour qualifier le double en vue des JO. Pour Agathe, qui revient après un mois d'arrêt causé par une tendinite, c'est le moment de « remonter la pente » pour pouvoir intégrer l'équipe de France moins de 23 ans.


Vous pouvez suivre le projet de Privel sur sa page Facebook


Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr