À la mi-saison, le Caen TTC est dans les temps

Envoyer Imprimer PDF

Vainqueur séduisant de ses deux derniers matchs, le Caen TTC pointe au septième rang du classement de Pro A à l'issue de la phase aller. Confronté à un calendrier périlleux en début de saison, il a su redresser la barre face à Istres et Hennebont. Avec deux points d'avance sur le premier relégable, les Caennais ne sont néanmoins à l'abri de rien à l'aube d'une deuxième partie d'exercice prometteuse.

 

 

Le bilan collectif. Septième à trois points du cinquième et deux du neuvième, le Caen TTC est calé dans un peloton relativement dense. La Pro A confirme sa réputation, celle d'un championnat au niveau plus relevé année après année. « On est mieux que la saison dernière à la même époque mais le championnat est plus homogène », estime Xavier Renouvin. Issy-les-Moulineaux, dernier avec un match nul et huit défaites, est la seule équipe décrochée sur le plan comptable. Pour les Franciliens, l'objectif maintien a des airs de mission impossible. Au-dessus d'eux, tout le monde semble être en mesure de rivaliser avec n'importe quelle équipe du championnat. À titre d'exemple, le leader Cergy-Pontoise n'a été battu que par Hennebont au cours des neuf premières journées. Et ces mêmes bretons sont tombés à Caen le 19 décembre. Une victoire en forme d'exploit. « C'est notre première victoire contre un des ténors du championnat depuis notre remontée il y a un an et demi », appréciait Xavier Renouvin au soir de ce succès. Istres avait subi la loi des Caennais trois jours plus tôt, s'inclinant 4-0. Issy-les-Moulineaux est l'autre bourreau des Bas-Normands jusqu'à présent. Caen a attendu la sixième journée pour ouvrir son compteur victoires. Il s'était incliné lors de ses quatre premières sorties, non sans rivaliser avec ses prestigieux adversaires (hormis à Angers, 4-0), et avait obtenu un nul au goût amer à Morez. Trois victoires, un nul et une sévère défaite à Saint-Louis, pourtant seulement huitième du classement, c'est le bilan caennais depuis le 28 octobre. « La victoire contre Hennebont bonifie notre bilan de mi-saison, souligne Xavier Renouvin. On reste sur deux matchs pleins. On a réussi à battre deux de nos adversaires directs, Istres et Issy. En revanche, la défaite à Saint-Louis est embêtante. Dans l'ensemble, le bilan est satisfaisant mais ne nous met absolument pas à l'abri. Il faudra faire au moins aussi bien sur la phase retour. » Cette deuxième moitié de saison débutera le 27 janvier à domicile contre Angers. Caen attaquera alors une série de matchs compliqués contre des équipes du haut de tableau, vainqueurs du duel à l'aller.

 

Le bilan individuel. Le Caen TTC a essentiellement évolué avec trois joueurs sur la première partie de saison. Jimmy Devaux a néanmoins fait une apparition, pour deux matchs perdus contre Damien Eloi et Par Gerell, suite au forfait de Jakub Kleprlik.

Romain Lorentz. Sur le papier, ce n'est pas le numéro 1 caennais. Dans les faits, il s'est approprié cette place en réalisant une phase aller plus que consistante. Le natif de Rambouillet avait pourtant débuté l'exercice par quatre défaites, certes contre des adversaires de calibre, mais sans s'afficher au meilleur de sa forme. « Je ne jouais pas très bien », concède-t-il. La victoire contre Damien Eloi le 7 octobre a fait office de « déclic », à en croire Xavier Renouvin. En trois mois, le pensionnaire de l'Insep a enchaîné dix victoires pour seulement trois défaites. Sans parler de ses compétitions individuelles, qui l'ont emmené au Master des moins de 21 ans à Bangkok. « Romain fait une très bonne saison, commente l'entraîneur caennais. Il a confiance en lui et il tente des choses qu'il ne ferait pas forcément sinon. C'est quelqu'un qui travaille beaucoup. » À bientôt 22 ans, il dispose encore d'une belle marge de progression.

Zoltan Fejer-Konnerth. Sur le papier, c'est lui le numéro 1 caennais. Dans les faits, il a rétrogradé au rang de numéro 3. Au contraire de ses deux camarades, Zoltan Fejer-Konnerth a réalisé une première moitié de saison « chaotique voire même décevante » (X. Renouvin) jusqu'au mois de décembre. Les résultats sont impitoyables : deux victoires lors de ses douze premiers matchs. "Zollie" avait perdu la confiance si importante en tennis de table et était bien loin du niveau affiché la saison passée. Seulement, il se pourrait bien que la page soit tournée pour l'Allemand, impressionnant contre Hennebont (deux superbes victoires à la clé) et vainqueur de Thiago Monteiro lors de sa précédente rencontre. « J'espère que cela peut le relancer. On attend mieux d'un leader. » Le sympathique Zoltan Fejer-Konnerth n'en pense pas moins, lui qui affirme avoir été « très fâché » de ses productions automnales. « Pour la première fois depuis longtemps, je suis satisfait de mon jeu », disait-il après Hennebont. Le début du renouveau ?

Jakub Kleprlik. Le Tchèque du Caen TTC espérait tourner à 50 % de victoires cette saison. Avec huit défaites et six victoires, il n'y est pas, mais s'en rapproche. Au contraire de son jeune partenaire, il affiche une vraie régularité. Jakub Kleprlik n'a jamais perdu plus de deux matchs de suite cette saison. Il continue sa progression, lui qui était déjà présent quand l'équipe caennaise devait se contenter de la Nationale 1. « Son bilan est très satisfaisant, estime Xavier Renouvin. Il a fait des grosses performances et gagné des matchs importants, comme celui contre Romain Angles où il avait été mené 2-1. » L'intéressé voit de manière plutôt positive son début de saison. « J'ai perfectionné mon jeu. La saison dernière, c'était ma première expérience en Pro A. Désormais, j'ai joué contre chaque joueur et je sais leur niveau de jeu. C'est plus facile pour moi. J'espère que ça va continuer dans ce sens. »

 

La suite. La suite immédiate, c'est en coupe d'Europe qu'elle s'écrit pour Caen. Les Normands affronteront le Swietelsky Wewalka en huitième de finale, le dimanche 11 janvier (16h). Ce sera en Hongrie.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr