Le CBC n'a pas manqué sa reprise

Envoyer Imprimer PDF

Basket. Maurepas 63 – 106 Caen, 64ème de finale du Trophée Coupe de France. Le Caen Basket Calvados a repris la compétition par une victoire facile contre Maurepas, formation évoluant au niveau départemental. Les Caennais ont quasiment récupéré leur handicap de 25 points dès le premier quart-temps, et ont ensuite pu dérouler. Une bonne entrée en matière avant de retrouver le championnat et Vanves, samedi prochain.


Le gouffre était trop profond pour qu'il y ait vraiment match. Entre une équipe caennaise taillée pour la Nationale 1 et une formation de Maurepas engagée en Excellence Masculine dans le comité des Yvelines, l'écart s'est fait ressentir dans tous les domaines. « On ne joue pas dans la même catégorie, rappelle Hervé Coudray. Il y avait une grande différence au niveau physique et athlétique. Un seul de leur joueur mesure plus de deux mètres. Sept des nôtres sont à plus d'1m98. Ils n'étaient pas non plus habitués à autant d'intensité. » Au complet, le Caen Basket Calvados n'a donc pas rencontré la moindre difficulté pour faire respecter la hiérarchie très clairement établie. Et si Maurepas était devant à la fin du premier quart-temps (33-29), c'est seulement parce qu'il avait débuté avec 25 points d'avance. Dans les faits, le score réel était de 8 à 29. « On a abordé le match assez sérieusement, avec l'idée de défendre haut et de mettre du rythme. On a provoqué beaucoup de pertes de balle chez notre adversaire. » À la mi-temps, Caen avait intercepté 18 ballons, constituant autant de contre-attaques à mener. Le deuxième quart-temps ne faisait ainsi qu'accentuer la domination des visiteurs, lesquels ne laissaient que cinq points à leurs adversaires. Le CBC, de son côté, en inscrivait pas moins de trente (38-59, 20'). « Il fallait être vigilant contre une équipe nous proposant quasiment quarante minutes de zone. Maurepas n'a rien lâché. »


Les Yvelinois se sont tellement accrochés, devant leurs 500 spectateurs, qu'ils ont obligé les Caennais à rester « sobres mais assez justes en attaque placée ». Tant pis pour la fantaisie. « On a essayé de faire un peu de spectacle mais on n'a pas pu parce que l'adversaire était à la limite du dangereux. » Le CBC a néanmoins réalisé une deuxième mi-temps « sérieuse » qui lui a permis de rester très loin devant au panneau d'affichage. 51-79 à la fin du troisième quart, 63-106 score final. « C'était un match à gagner, on l'a fait, et ce sans blesser de joueur. C'est le plus important. » Les quatre meilleurs scoreurs caennais sont autant de joueurs habitués à débuter les rencontres de N2 sur le banc : 19 points pour Bryson Pope, 16 pour Guillaume Ramirez et Fabien Omont, 13 pour Raphaël Giaimo. Avec ce succès, Caen se qualifie pour les 32èmes de finale d'une compétition plus importante cette saison que lors des précédentes. Désormais, la Coupe de France influe en effet sur le championnat. Les équipes qualifiées pour les quarts de finale gagnent un point au classement. Un autre est ajouté en cas d'accession en finale. « Je comprends que la fédération souhaite redonner de l'intérêt à la Coupe de France, car beaucoup de clubs ne la jouent pas, expose Hervé Coudray. Ce que je regrette, c'est que le tirage au sort permet finalement de gagner des points. Les espoirs de Pro A sont considérées comme des équipes de Nationale 3 et partent avec sept points d'avance contre des N2. La saison dernière, on avait ainsi perdu d'un point en huitième de finale contre Gravelines, qui allait ensuite gagner la compétition. C'est de ce point de vue-là que je trouve la formule non satisfaisante. »


Le Caen Basket Calvados reprendra le championnat samedi prochain par un déplacement à Vanves, équipe qu'il avait battue de manière très convaincante au match aller (89-57). « On avait fait un gros match, avec beaucoup d'intensité et de rythme. On les avait asphyxiés. Il faudra être présent au match retour. Ils ont eu un premier tour de Coupe de France difficile, puisqu'ils ont perdu contre une équipe de Nationale 3, et ils auront à cœur de se remettre dans le droit chemin contre nous. »

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr