Le Caen TTC en route pour les quarts

Envoyer Imprimer PDF

Tennis de table. Swietelsky Wewalka 0 – 3 Caen, huitième de finale de la coupe ETTU. Le Caen TTC, seul club caennais engagé sur la scène européenne, s'est qualifié pour les quarts de finale de la coupe ETTU, dimanche après-midi. Son succès s'est construit de manière plus étriquée que le score pourrait le laisser paraître à première vue. Les trois pongistes caennais s'en sont sortis à la belle.

 


En tennis de table, surtout dans sa version collective, un simple score peut-être quelque peu trompeur. La victoire du Caen TTC en Hongrie a été beaucoup moins radicale que ce que le seul 3-0 pourrait laisser paraître. « Le score est super sévère pour notre adversaire », admet bien volontiers Xavier Renouvin. Parti samedi en tout petit comité – les trois joueurs titulaires et l'entraîneur – Caen a dû faire face à une opposition de qualité, dimanche après-midi. Romain Lorentz a été le premier à le constater. Le jeune caennais a inscrit moins de points que son opposant, Daniel Kosiba, numéro 90 mondial. Cela ne l'a pas empêché de réaliser une nouvelle perf' grâce à un cinquième set mieux maîtrisé (10-12, 11-8, 11-4, 10-12, 7-11). La rencontre suivante, opposant Jakub Kleprlik à Péter Fazekas a été tout aussi serrée. Mais à la différence de la précédente, le Caennais a mené deux sets à zéro avant de subir le retour adverse. Il a su redresser la barre au meilleur des moments (8-11, 9-11, 11-6, 11-9, 9-11). Restait un troisième point à aller chercher, et la tâche revenait à Zoltan Fejer-Konnerth. Sur le papier, l'Allemand partait favori contre le junior Nandor Ecseki, certes international, mais seulement âgé de 18 ans. "Zollie" a pourtant souffert pour s'imposer 10-12, 11-6,- 16-18, 11-8, 7-11. « Il n'a pas produit son meilleur tennis de table, mais il avait un petit plus par rapport à son adversaire : l'expérience. Il a su en profiter. Il ne s'est pas affolé. » Si Zoltan Fejer-Konnerth n'a pas confirmé dans le jeu les excellentes prestations réalisées lors du dernier match de championnat, remporté 4-2 par Caen contre Hennebont, ses partenaires ont démontré qu'en 2015, rien n'avait changé pour eux. « Romain et Jakub ont vraiment bien joué », se félicite Xavier Renouvin.


Après deux victoires 3-0, d'abord face à un club italien, ensuite face à une formation hongroise, le Caen TTC a atteint son objectif en coupe d'Europe : les quarts de finale. Aller au-delà apparaît particulièrement compliqué à la vue du tirage au sort... Les pongistes bas-normands affronteront Angers en match aller retour, dès dimanche (16h à la salle Rufa), puis le vendredi suivant. « Angers disputait la Ligue des Champions en début de saison. Ils ont terminé troisièmes de leur poule, ce qui leur a valu d'être reversés en quart de finale de la Coupe ETTU, comme trois autres équipes. On va essayer de s'arracher mais ce sera très dur. Sur un match, on peut créer la surprise, comme on l'a fait contre Hennebont. Sur deux, c'est beaucoup plus compliqué... » Caen a en outre le souvenir du 4-0 subi en Pro A, lors du match d'ouverture le 9 septembre. Un score, là encore, mal représentatif des débats, mais qui vient néanmoins rappeler l'écart entre les deux formations. « C'est clairement du bonus, de toute façon. On ne se trompe pas d'objectif. C'est une bonne chose de jouer deux gros matchs avant de redémarrer le championnat contre les quatre premiers de la saison dernière, contre qui on a perdu à l'aller. » Et devinez par qui les hostilités de Pro A reprendront, le lundi 26 janvier ? La Vaillante d'Angers... À l'issue de la phase aller, Caen pointe au septième rang du classement avec seulement deux points d'avance sur le premier relégable. Le vrai objectif est là : le maintien.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr