Le Stade Malherbe triomphe à Rennes

Envoyer Imprimer PDF
Football. Rennes 1-4 SM Caen, 22ème journée de Ligue 1.En s'imposant face à Rennes ce dimanche après-midi, le Stade Malherbe de Caen enchaîne avec un deuxième succès consécutif, ce qui est une première cette saison. Ayant pris l'avantage très vite dans la partie, les caennais ont su rester appliqué tout au long du match, avant de dérouler dans les dernières minutes. Emmené par un Julien Féret étincelant, auteur d'un but et de trois passes décisives, Caen quitte la dernière place du championnat.



On ne change pas une équipe qui gagne ! A l'occasion de cette nouvelle journée, Patrice Garande alignait la même équipe que celle qui s'était imposée une semaine plus tôt face à Reims (ndlr. 4-1), à savoir Rémy Vercoutre, habituel titulaire dans les cages. Damien Da Silva et Alaeddine Yahia, qui composaient la charnière centrale, supplées de Dennis Appiah et Manu Imorou dans les ailes. L'on retrouvait au milieu de terrain l'éternel Nicolas Seube, au poste de milieu récupérateur, aux côtés de N'Golo Kanté et de Julien Féret. Sloan Privat, Lenny Nangis et Fodé Koita formaient quant à eux la triplette offensive. L'adversaire rennais devait quant à lui faire face à l'absence de Paul George Ntep, son atout offensif majeur, blessé à la cuisse.



Un match qui part sur les chapeaux de roue !



Le match débutait de la meilleure des manières pour le Stade Malherbe qui, dès la quatrième minute minute, ouvrait le score. Sloan Privat reprenait de la tête aux six mètres un corner frappé côté gauche, en deux temps, par Julien Féret, ne laissant aucune chance à Benoît Costil (0-1, 4'). Ce but venait concrétiser une entame de match tonitruante de Caen, qui monopolisait la balle et se montrait dangereux offensivement. Menés logiquement au score, les bretons montaient d'un cran et mettaient la pression sur l'arrière garde caennaise qui ne parvenait plus à se dégager. Les hommes de Philippe Montanier parvenaient alors à égaliser : Pedro Henrique laissait intelligemment passer un centre de Christian Bruls. Bien placé au point de penalty, Benjamin André reprenait le cuir d'un intérieur du pied et trompait Rémy Vercoutre (1-1, 15'). Rennes exerçait le forcing depuis quelques minutes et en était récompensé. Dès lors, le jeu s'équilibrait et était concentré au milieu de terrain. Les rennais se montraient à nouveau dangereux à la demie-heure de jeu lorsque Ola Toivonen reprenait de la tête un centre de Romain Danzé. Celle-ci finissait hors cadre. Le rythme baissait à l'approche de la pause mais Rémy Vercoutre maintenait néanmoins le score à égalité quand Toivonen, toujours lui, voyait son centre-tir repoussé par l'ex portier lyonnais. Frayeur sans conséquence. 1-1 à la fin d'un premier acte plaisant.



Appliqué, le Stade Malherbe double la mise au retour des vestiaires



Dès l'entamede seconde période, Caen prenait le jeu à son compte et lançait des offensives. Première alerte dans la surface rennaise lorsque Fodé Koita s'effondrait face à Mexer. M. Moreira ne bronchait pas et l'action se poursuivait, ne donnant rien. Dans les secondes qui suivirent, Julien Féret lançait en profondeur Lenny Nangis qui, d'un crochet, se jouait de Benoît Costil avant de rabattre le ballon au fond des filets (1-2, 50'). Une action rudement bien menée de la part du Stade Malherbe. Même scénario qu'en début de première mi-temps avec une équipe rennaise encaissant un but en moins de cinq minutes. Auteur d'une deuxième passe décisive, Julien Féret brillait face à son club formateur, confirmant ainsi son excellente performance du week-end passé face à Reims. Dans le camp adverse, Benoît Costil était pour l'heure bien malheureux, lui qui affrontait aussi son club formateur. Au bord de la rupture, le Stade Rennais parvenait à remettre le pied sur le ballon pour tenter de revenir. Cependant, face à une défense malherbiste solidaire et appliquée, la tâche s'annonçait rude... Avec en prime un portier en pleine forme, repoussant une surpuissante frappe en pivot de Romain Danzé dans la surface de réparation à l'entame du dernier quart d'heure. Fodé Koita cédait alors sa place à Jordan Adéoti, se plaçant en l’occurrence milieu défensif, aux côtés de Nicolas Seube, dans le rôle de sentinelle. Le but étant de tenir ce score. Tenir.



La délivrance !



L'on entrait alors dans le ''money-time''. Dix dernières minutes cruciales, longues, et nerveuses. Sur une nouvelle occasion, Rennes était sur le point d'égaliser. Un centre venu de la droite repris par Philipp Hosnier s'échouait sur la barre transversale de Rémy Vercoutre. Il s'en fallut de peu pour assister à l'égalisation rennaise. Fort hereusement, il n'en fût rien et sur le contre qui suivait, Julien Féret était lancé en profondeur. Ce dernier tentait un raid en solitaire, résistant à Mexer avant d'entrer dans la surface de réparation, dans laquelle il gagnait son duel avec Benoît Costil. Sa frappe croisée de l'intérieur du pied droit terminait dans le petit filet (1-3, 85'). Délivrance ! Le break était fait. Un coup de genie du Damien Da Silva deux minutes plus tard venait parachever ce splendide succès du Stade Malherbe. D'une frappe MESSIO-RONALDESQUE dans un angle fermé, se logeant sous la barre transversale, le défenseur caennais enfonçait le clou (1-4, 89'). Le score ne bougeait plus.



Deuxième succès consécutif pour les hommes de Patrice Garande, qui restaient sur un carton similaire la semaine passée face à Reims. Caen se donne une nouvelle bouffée d'air et remonte à la dix-huitième place, laissant celle de lanterne rouge à Metz, battu 2-0 quelques heures plus tôt à Lyon. A n'en pas douter, il s'est véritablement passé quelque chose dans l'effectif caennais ces dernières semaines. La saison est relancée, et la confrontation face à Saint-Étienne dimanche prochain sera un test d'envergure. Avec une possible sortie de la zone de relégation à la clé.



Stade Rennais 1-4 Stade Malherbe Caen

18 000 spectateurs (dont 433 en parcage), Stade de la Route de Lorient


Buts : André (15') ; Privat (4') – Nangis (50') – Féret (85') – Da Silva (89')

Possession : 54 % - 46 %

Tirs (dont cadrés) : 14 (5) – 12 (5)

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr