Dives avance comme un cheval au galop

Envoyer Imprimer PDF
Un derby fortement attendu du côté de Heurtematte et voilà le SUD intraitable qui s’assoit un peu davantage sur son trône. Derrière, ce sont Bayeux et Mondeville, vainqueurs respectifs de Coutances et Cherbourg, qui mettent la pression sur l'ASPTT Caen, exempt. Dans la lutte pour le maintien, Courseulles tire les marrons du feu en sortant vainqueur d'un match importantissime à Ducey.



Analyse … à la sortie des vestiaires :



SU Dives – AS Trouville Deauville 2 – 1

 

Buteurs pour Dives : Romain Nagle (21' sp) et Mathis Clément (54').

Buteur pour Deauville : Dimitri Millon (9').

Un derby a toujours une saveur bien particulière, et celui qui oppose Divais et Deauvillais sûrement un peu davantage. Le SUD avait l'occasion de profiter du report du match de son dauphin caennais à Argentain pour se faire la belle en tête du classement. Dans un match accroché, Romain Nagle et Mathis Clément ont offert une victoire au peuple rouge, qui les propulse encore un peu plus confortablement dans leur fauteuil de leader. Malgré l'inévitable Dimitri Millon encore buteur, les Deauvillais peinent à décoller, à une semaine d'accueillir des Mondevillais en pleine forme.


Guillaume Esneu (joueur Dives) :

« On avait a cœur de bonifier nos points pris le week-end précédent à Tourlaville face à une belle équipe deauvillaise. Le derby de la côte fleurie... C'est avec une grosse intensité que le match commence, nous prenons un contre au bout de cinq minutes de jeu, avec je pense un hors-jeu flagrant, et Milon pousse le ballon au fond des filets. Il a fallu se mettre rapidement dans le match, suite à cette erreur d'arbitrage, ce qu'on a fait aussitôt. Très appliqués, disciplinés et concentrés, avec des duels assez musclés mais dans l'esprit, nous obtenons un pénalty a la 20ème, transformé par Romain Nagle. Nous avons continué à pousser, dans un match avec beaucoup d'intensité. 1-1 à la pause, nous repartons de plus belle en deuxième période, avec un Jules Huet et un Jé Haubert de haute volée. C'est à la 65eme suite à un débordement de ce dernier que Mathis Clement finit cette belle action collective. Ensuite nous nous sommes un peu relâchés de la 75ème a la 85ème, suite aux gros efforts fournis dans les cadrages défensifs je pense. Deauville aurait pu en profiter, mais on aurait pu alourdir le score en fin de match. Maintenant place à Avranches sur un synthé compliqué, la seul équipe qui nous a défait cette saison en championnat ».


Cyril Lanois (joueur Dives) :

« Nous avons commencé le match avec un but hors-jeu et donc menés 1-0. Mais nous sommes restés soudés et concentrés pour revenir au score sur un pénalty de Romain Nagle, et après continuer à mettre la pression pour marquer ce deuxième but qui est venu en seconde période sur une série de dribbles de Mr Haubert et une conclusion du jeune Clément. Nous avons conforté notre place de leader en remportant ce derby amplement mérité ».


Antoine Prével (joueur Dives) :

« Pour un derby on n'a pas été déçus. Bon match à jouer sur un terrain difficile avec quelques incertitudes de notre côté car quelques joueurs n'avaient plus joué depuis la dernière journée en décembre mais on a tous répondu présents pour une victoire importante pour la première place même si le chemin est encore très très long. Une victoire pour nos sud-porters ».


Boris Quettier (joueur Deauville) :

« Il ne fallait pas arriver en retard à ce match car nous avons marqué très tôt avec une belle ouverture venue d'une attaque placée. Ensuite il y a ce pénalty très généreux qui les remet dedans. Une première mi-temps équilibrée et au final 1-1. En seconde avec le terrain qui devenait de plus en plus difficile c'était compliqué de jouer, on a quand même essayé de développer et puis sur une erreur défensive de notre part on se fait punir et on prend ce deuxième but. Il faut qu'on arrête d'être trop gentils et de faire des cadeaux ! Le match nul aurait été mérité. Maintenant il faut passer à autre chose et se remettre dedans car la saison est encore longue ».


Florian Chotin (gardien Deauville) :

« On a bien débuté le match en ouvrant le score rapidement, peut-être sur un hors jeu mais je ne saurais le dire, d'où je suis c'est compliqué de voir. Quelques minutes plus tard on concède un pénalty sévère je trouve mais bon c'est comme ça. Ensuite nous avons subi leurs longs ballons mais nous avons su être solides pour rentrer a la pause à 1-1. Au retour de la pause on se fait vite piéger sur une action anodine qui faut l'admettre a bien était terminée . On aurait pu revenir et mieux jouer mais on n'a pas su le faire, et c'est dommage car il y avait possibilité de repartir avec le match nul. Je trouve que c'était un beau derby dans l'engagement et dans l'intensité mais pas si beau en terme de jeu. Il va falloir se remettre au travail et gagner la semaine prochaine car nous avons encore un gros match qui nous attend, comme tous les week-ends ».


 

FC Argentan - ASPTT Caen Match reporté



FC Bayeux - ES Coutances 1 - 0

 

 

Buteur pour Bayeux : Ilias Aftis (35').

La saison dernière les Manchots avaient causé les pires misères aux joueurs de Christophe Vingtrois, décrochant un match nul après avoir mené 2-0. Samedi soir, les Bayeusains, pourtant sur une dynamique très positive, ont de nouveau éprouvé les pires difficultés à se défaire de manchots coriaces, loin d'être débarrassés des démons de la relégation. Ilias Aftis est néanmoins passé par là pour assurer les quatre points à ses couleurs. La belle série des gars du Bessin continue, pour les joueurs de Michael Barré, il va falloir penser à regarder dans le rétroviseur.


Christophe Vingtrois (Entraîneur Bayeux) :

« On est tombés sur une équipe bien en place avec un très bon gardien et c'est vrai que nous, avons été moins tranchants. Nous avons rencontré des problèmes dans nos relations entre les lignes. C'est vrai que nos dernières séances d'entraînement ont été particulièrement perturbées par la météo. Tout ça en plus d'absences et quelques bobos ».


Maxime Legrand (Joueur Bayeux) :

« Un match à oublier où l'on a manqué un peu de tout mais avec la victoire, et il faut savoir remporter ce genre de matches en étant moyens dans le jeu. On reste dans le haut de tableau et restons sur deux victoires de suite à domicile ».


Thomas Tanquerel (Joueur Bayeux) :

« Après le synthétique, les entraînements en salle ou sur la piste, on avait à coeur de retrouver le terrain. Vu la saison, il était gras et difficile et le match contre une équipe regroupée s'annonçait compliqué. Comme prévu le terrain se dégrade rapidement, mais on arrive à marquer ce but important en fin de première mi-temps. Seconde mi-temps avec peu d'occasions. En résumé pas un grand match de DH mais une victoire importante qui conforte notre place sur le podium. Un plaisir de retrouver Romain Marais à la fin du match, un joueur de qualité pour continuer notre belle série ».



USON Mondeville – AS Cherbourg 2 – 1


Buteurs pour Mondeville : Medhi Lecreux (49' sp) et Alexandre Martin (75').

Buteur pour Avranches : Geoffray Enault (2').

Pour rester dans le coup en vue de l'accession en CFA2, les Mondevillais n'ont plus vraiment de marge d'erreur possible. Et pourtant cette confrontation avec Cherbourg avait commencé de la pire des manières, avec l'ouverture du score au bout de deux minutes par Enault pour les visiteurs. Mais les joueurs de Laurent Lesgent ont su sortir la tête de l'eau, imposant son rythme au fil de la rencontre pour faire la différence après la pause. Cherbourg peut néanmoins se sentir frustré de ne pas avoir eu le droit de terminer la partie en supériorité numérique, tant l'expulsion de Stide Zulemaro était évidente de logique. Mais on ne refera pas le match.


Laurent Lesgent (Entraîneur Mondeville) :

« En première période on a plutôt réalisé de bonnes choses et on ne s'est pas précipité malgré ce but bête encaissé dès l'entame. On a concédé très peu d'occasions mais on s'est procuré par moins de neuf corners en première période. Le passage en 4-4-2 au retour des vestiaires a été déterminant. On a su imposer un rythme et assurer un tempo qui les a mis en difficulté ».


Vincent Hébert (Entraîneur Cherbourg) :

« C'est frustrant, on était bien rentrés dans la partie, en respectant plutôt bien notre plan de jeu et On a la chance de marquer tôt et de mener à la pause. Au retour, on prend ce penalty bête et très sévère qui remet Mondeville sur les rails. Après, le tournant c'est forcément quand Zulemaro fait une faute sur Pichon et n'est pas expulsé. C'est malgré tout un match intéressant de notre part avec de la qualité de jeu et de l'abnégation, mais c'est dommage que des éléments extérieurs au jeu viennent nous plomber ».


Maxime Ecoublet (Joueur Mondeville) :

« Début de match compliqué, en prenant ce but d'entrée. Mais une bonne réaction par la suite avec beaucoup de situations franches ou d'occasions en notre faveur. On a eu la chance d'égaliser très vite en deuxième mi-temps, si bien qu'on n'a pas eu le temps de douter, et ça nous a permis de bâtir notre victoire avec beaucoup de patience et une très bonne seconde période. Malgré une équipe très bien organisé face à nous. Donc pour moi une victoire en toute logique ».


Guven Atabey (Joueur Mondeville) :

« C'est la reprise du championnat pour nous, et nous la commençons à domicile. Rien de mieux pour repartir de bon pied. Quoique. Pendant les dix premières minutes, nous n'étions pas encore rentrés dans le match, on l'a payé cash, 1-0 pour les Cherbourgeois. Par la suite le mécanisme s'est mis automatiquement en route, nous n'avons pas ressenti de crainte pour revenir au score car nous dominions les débats. Au final, nous repartons avec la victoire qui est méritée. Bravo aux Cherbourgeois qui se sont battus jusqu'au bout ».


Mehdi Lecreux (Joueur Mondeville) :

Début de match assez compliqué avec un but encaissé rapidement. Sans paniquer nous avons mis notre jeu en place sans toutefois parvenir à égaliser. La mi-temps est sifflée sur le score de 1 à 0 pour Cherbourg. Changement de tactique en deuxième mi-temps où nous passons en 4-4-2. Ce changement nous a permis d'avoir plus de solutions offensives. C'est donc logiquement que nous égalisons à l'heure de jeu avant de prendre l’avantage sur coup de pied arrêté. Victoire logique sur l'ensemble du match, nous commençons l'année 2015 en championnat par une belle victoire.



US Alençon - US Avranches (B) 2 - 2


 

Buteurs pour Alençon : Hakim Khadrejnane (45') et Alain Etamé (76' sp).

Buteurs pour Avranches : Olivier Besnier (87') et Steven Créac'h (94' sp).

 

Frantz Caro et les siens savent pertinemment qu'Avranches a déjà perdu beaucoup trop de points en route. Le message a semble-t-il été mal perçu au moment de se rendre en terre alençonnaise. Dépassés par les événements et surtout par les deux buts ornais de Hakim Khadrejnane et Alain Etamé, les Manchots n'ont dû leur salut qu'à une fin de rencontre salvatrice : une réduction du score signée Olivier Besnier à la toute fin du temps réglementaire, avant que Steven Créach offre une égalisation inespérée à ses couleurs au bout du temps additionnel. Ça n'empêche, c'est bien insuffisant et Avranches continue de perdre des plumes.


Frantz Caro (entraîneur Avranches) :

« On sort plutôt satisfaits de ce 2-2, après un match sur un terrain difficile où les deux équipes ont tout de même produit du jeu. On aurait dû scorer avant eux et au final il y a ce coup-franc litigieux qui nous fait rentrer aux vestiaires en étant menés. Les deux mi-temps ont été assez équilibrées mais on a réussi à se révolter après avoir été menés 2-0 malgré la jeunesse du groupe ce week-end. On n'avance pas comptablement mais j'ai aimé les dix dernières minutes avec cet état d'esprit. A ce niveau là c'est un match qui pourra nous servir de référence pour continuer à former nos jeunes, ce qui reste notre objectif premier ».

 


US Ducey - RSG Courseulles 1 - 2


Buteur pour Ducey : Sébastien Paillette (79').

Buteurs pour Courseulles : Jonathan Bourdin (17') et Clément Saint Clair (56').

Ducey restait sur un net regain de forme avant les fêtes et semblait sur la bonne trajectoire. Courseulles de son côté avait tenu la dragée haute lors de sa dernière sortie. Un résultat confirmé dans le sud-Manche. Même privés de Monard (blessé) et Pierléoni (indisponible), les joueurs de mazure ont su prendre l'ascendant sur leur adversaire pour mener par deux buts d'écart avant que Sébastien Paillette devienne le héros de la fin de rencontre. Tout d'abord en redonnant l'espoir aux siens quand il réduisait la marque à 1-2. Héros malheureux enfin lorsqu'il expédiait le pénalty de l'égalisation sur la barre. Comme quoi, même quand Jo Monard est absent, les pénaltys ne rentrent pas dans la cage des maritimes, qui font une excellente opération comptable, tout le contraire de leur hôte du jour.


Mathias Restout (entraîneur Ducey) :

« Si on devait se fier à la possession de balle, cette rencontre se serait probablement sur un rapport 70/30 en notre faveur. Mais maintenant la finalité c'est les points. On donne les buts, on n'est pas capables d'égaliser avec ce pénalty manqué. Il faudra aller à la guerre pour cette fin de championnat. Je m'étais posé la question de la maturité de mon groupe, désormais j'ai ma réponse. Certains cadres ont été défaillants, il va falloir qu'on se remette le cerveau à l'endroit. Place au déplacement à Flers. Je suis persuadé qu'on peut faire une série avec des gros pour relancer notre dynamique de la fin de l'année ».


Sébastien Mazure (entraîneur Courseulles) :

« C'est une victoire importante dans un duel de bas te tableau. Ca s'est passé comme prévu, avec un match hâché sur un terrain déplorable, et un jeu assez direct, physique. Au final on sort vainqueurs de ce match avec beaucoup d'abnégation et un peu de réussite. On a malgré tout subi en seconde période et on aurait pu se faire égaliser avec ce pénalty inexistant sur un plongeon de Paillette. Mais c'est bien, on leur prend deux victoires et ça pourrait avoir son importance en fin de saison en cas d'égalité. Maintenant, on pourra se jauger au mois de février face aux gros avant d'affronter les formations de notre niveau en mars ».


Guillaume Lemair (gardien Ducey) :

« Après avoir bien réagi en fin d'année nous retombons dans nos travers, c est-à-dire offrir des buts à nos adversaires par manque de concentration. De plus nous n'avons pas de réussite. L'équipe fait malgré tout un bon match. A nous de savoir ce qu on veut. Nous avons largement les moyens de nous maintenir, on fera les comptes en fin de saison ».



AS Tourlaville - FC Flers 0 - 4


Buteurs pour Flers : Rogé (12'), Oger (42', 46') et Beauvallet (63').

Une défaite, une lourde défaite à domicile qui fait mal au club du Nord-Cotentin. Complètement à côté de la plaque de la première à la dernière minute, punis par une nouvelle expulsion de leur gardien Kévin Aubin, les Tourlavillais vivent des heures difficiles avant d'aborder le derby du Nord- Cotentin chez le voisin cherbourgeois. Il sera grand temps de réagir. Flers quant à lui repart de plus belle après une fin d'année en dents de scie.


Stéphane Picot (entraîneur Tourlaville) :

« Dans le monde du travail, il s'agirait d'une faute professionnelle. 95% des gars n'avaient pas envie. J'ai une vraie pensée pour les gens du club. Il n'y a eu aucun effort, aucune envie, aucune révolte. On a touché le fond, il va falloir repartir de l'avant et rebondir. On n'a pourtant pas joué une une équipe de Flers extraordinaire, seulement rigoureuse et disciplinée. On a du travail en perspective et les entretiens individuels vont commencer dès mardi. Les soirées vont se finir tard ».



Les déclas


« Je m'étais posé la question sur la maturité de mon groupe, désormais j'ai ma réponse »


De Mathias Restout, fataliste et déçu quant à l'issue de la rencontre et surtout sur la manière affichée par ses joueurs, pointant clairement du doigt les carences individuelles de certains qui ont coûté cher aux Ducéens au moment du décompte final.



« On arrive à l'emporter tout en étant moins bons, et ça c'est intéressant »


De Christophe Vingtrois, satisfait et rassuré de l'issue de la rencontre. Après une série de séances d'entraînement perturbées par des conditions météo horribles les obligeant à avoir recours à la salle, la piste et autres pelouses très grasses, le technicien bayeusain se satisfaisait de sortir vainqueur d'une rencontre où le niveau de jeu affiché par ses troupes n'a pas été des plus transcendants. Mais i lsait mieux que quiconque que remporter ce type de rencontre permet de voyager !



« Certains joueurs ne tirent pas dans le même sens »


De Stéphane Picot, abasourdi par la piètre prestations des siens face à Flers, notant essentiellement un état d'esprit des plus critiquables et des attitudes absolument pas acceptables au goût du mentor tourlavillais.




J'aime … La bonne reprise en 2015 du RSG Courseulles

Un score de parité prometteur au Val Pican face à l'ASPTT Caen, alors solide leader, suivi d'une victoire au mental ce week-end dans un match de bas de tableau à Ducey, 2015 commence sous les meilleurs auspices pour les joueurs de Sébastien Mazure. On le sait parfaitement, sur ses valeurs de combat et d'abnégation, les Maritimes sont capables de soulever des montagnes. A eux de confirmer, et ce dès dimanche lors du derby qui les opposera à Bayeux.



J'aime pas … Je préfère me taire !


J'aurais bien envie de me lâcher mais dans certains cas il faut savoir raison garder et ravaler sa salive. Et même si ce n'est pas l'envie qui me manque, je vais enfiler le costume du grand sage et garder ma rancoeur bien au fond de moi-même. Et pourtant ...

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr