Romain L'Hermitte assistant coach des Bleuettes

Envoyer Imprimer PDF
La saison est courte dans le basket féminin, surtout si on ne se qualifie pas pour les phases finales, mais Romain L'Hermitte n'aura pas le temps de s'ennuyer ! L'entraîneur de l'USO Mondeville a été nommé assistant-coach de l'équipe de France U20, encadrée par Arnaud Guppillotte. « Arnaud m'a appelé début janvier, explique-t-il. Je ne le connaissais pas beaucoup mais on avait déjà eu l'occasion de discuter à quelques reprises et le courant était bien passé. On voit un peu le basket de la même manière. » Romain L'Hermitte a pris le temps de la réflexion, ou plutôt de la consultation, avant d'accepter la proposition. « Je suis père de deux enfants et il fallait que ces nouvelles fonctions collent avec l'organisation familiale. L'avantage, c'est que l'essentiel du calendrier se déroule avant les vacances scolaires. Ça n’empiète pas non plus sur mon emploi du temps avec Mondeville. »
Romain L'Hermitte rejoindra le staff tricolore peu avant le premier rassemblement, du 1er au 10 juin à Plonfragan. Deux tournois, à Fougères (12 au 14 juin) puis Bourg en Bresse (19 au 21 juin) suivront. L'équipe de France espoirs se retrouvera ensuite en stage en Pologne (23 au 26 juin) puis en Espagne du 27 juin au 1er juillet. « La sélection nationale, je n'y pensais pas du tout, confie le mentor mondevillais. Quand j'étais assistant d'Hervé, j'avais pu me rendre compte que c'était beaucoup de travail (Hervé Coudray a été sélectionneur du Mali, ndlr). » Si l'intégration dans le staff des Bleuettes est une étape importante dans sa carrière, Romain L'Hermitte peut difficilement regarder plus haut pour le moment. En-dehors de l'équipe de France A, toutes les sélections sont prises en charge par des entraîneurs du giron fédéral évoluant à l'INSEP en cours de saison. L'ancien bayeusain considère néanmoins sa promotion comme « une vraie opportunité » dans une catégorie d'âge « idéale pour [lui] ». Avec les U20, il attaquera le championnat d'Europe, du 2 au 12 juillet en Espagne, de manière ambitieuse. « Cette génération a été médaillée d'argent en U18. Elle veut une médaille. » Dans les rangs français, Marine Johannes (qui avait été élue parmi le cinq type européen il y a deux ans) et Lysa Millavet ne seront probablement pas en reste. Les deux jeunes mondevillaises devraient être convoquées pour la compétition.. « J'espère bien qu'elles seront présentes parce qu'elles font partie des sept joueuses jouant régulièrement en Ligue féminine. Elles sont même dans celles ayant les plus gros temps de jeu. »
Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr