Le programme sportif du week-end

Envoyer Imprimer PDF

C'est un gros week-end de sport qui attend les équipes locales ! La fin de saison approche déjà pour un certain nombre d'entre elles, et certains matchs deviennent couperets. Beaucoup de nos sportifs seront néanmoins en déplacement, qu'il s'agisse du Stade Malherbe à Lorient, du CBC à Cergy ou du CB Ifs à La Garnache. Mais samedi soir, le Palais des Sports vibrera pour le Caen Handball face à Nantes et dimanche après-midi, quelques rencontres sont programmées...


Football. Comment réagira la bête blessée ? Battu par Bordeaux dans des circonstances pour le moins rageantes, le Stade Malherbe tentera de renouer avec la victoire samedi (20h) à Lorient. Ce duel entre le quatorzième et le dix-septième de Ligue 1 vaudra cher. Un de ces fameux matchs à six points où Caen ferait un pas significatif vers le maintien en cas de succès.


Direction la Corse pour l'équipe réserve du Stade Malherbe ! Hélas pour elle, son match contre Furiani (samedi, 14h30) pourrait bien se jouer sous de "rares averses" à en croire Météo France. À vrai dire, Caen ne se rend pas là-bas pour faire du tourisme mais pour tenter de s'éloigner de la zone rouge. Les Caennais n'ont qu'un point d'avance sur la ligne de flottaison. Furiani, battu une seule fois en 2015, est neuvième.


En CFA 2 toujours, mais dans le groupe A cette fois, Hérouville recevra la TA Rennes, dimanche (15h). Face au douzième, le dernier du classement peut espérer une victoire pour l'honneur. Hérouville va devoir réagir après son récent revers à Locminé (3-1).


En Division d'Honneur, l'ASPTT Caen sera de nouveau sur son synthétique pour tenter de prolonger sa marche en avant contre Ouistreham (samedi, 18h). Les PTT sont en pleine confiance. Dives, principal adversaire dans la course au CFA 2, se rendra pour sa part à Avranches (samedi, 19h). L'autre pensionnaire du podium, peut-être plus discret mais loin d'être condamné, Bayeux, sera à Courseulles dimanche (15h). L'affiche entre Deauville et Mondeville (samedi, 18h) promet de belles joutes, comme le derby du Nord-Cotentin entre Cherbourg et Tourlaville (samedi, 19h15). Les deux autres matchs opposeront Flers à Ducey (samedi, 18h) et Coutances à Argentan (dimanche, 15h). Alençon est exempt.


Pas de match au programme chez les féminines, que ce soit en D2 ou en DH.


Futsal. Dans sa quête désormais quasi-impossible d'un maintien en D2, Hérouville n'aura pas le droit à l'erreur face à la lanterne rouge mancelle, samedi (16h). Les Hérouvillais, avant-derniers du classement, se rendront chez un adversaire battu seize fois en seize rencontres.


Basket. Si l'USO Mondeville sera au repos ce week-end, les autres seront en revanche sur le pont !


Les Ifoises sont peut-être moins sereines qu'elles l'ont été au moment de se rendre à La Garnache, neuvième de Nationale 1 féminine avec douze défaites et six victoires (samedi, 20h). Privées de Mégane Hero et battues samedi dernier à Sannois-Saint-Gratien, les joueuses de Vincent Dumestre n'ont pas le droit à l'erreur en Vendée... Qu'on ne s'y trompe pas, elles sont tout de même leaders de N1.


Déplacement a priori peu dangereux pour le Caen Basket Calvados à Cergy (samedi, 20h). Les Franciliens ont beau être relégués de Nationale 1, ils ne sont que onzièmes de N2. On guettera néanmoins (de loin) la réaction des Caennais après leur élimination de la Coupe de France samedi dernier. Le retour attendu de Ian Caskill devrait faire du bien.


Le centre de formation de Mondeville n'a plus grand-chose à jouer en Nationale 2, si ce n'est terminer au mieux la saison régulière pour aborder dans les meilleures conditions les grands rendez-vous qui l'attendent chez les cadettes et les espoirs. Les jeunes mondevillaises seront à Trégueux, samedi soir (20h), et auront fort à faire contre le deuxième du classement. Elles-mêmes occupent le septième rang.


Comme chez les filles en N1 et N2, il ne reste plus que quatre matchs pour la réserve du CBC et l'ASPTT Caen en Nationale 3 ! Les Cébécistes seront à Laval, samedi (20h), pour un choc qui promet face au quatrième. Ils doivent gagner pour conserver leur leadership sur la poule. De son côté, l'ASPTT Caen recevra dans le même temps Montfort, cinquième. Les PTT sont troisièmes.


En Nationale 3 féminine, Douvres s'accroche à son rêve de play-offs mais n'a pas son destin en main. Paris Finances compte toujours une défaite de moins et un match en retard, à disputer le 29 mars contre l'avant-dernier Wasquehal. Les Douvraises doivent gagner leurs cinq derniers matchs et espérer un faux-pas adverse pour obtenir la deuxième place derrière Bihorel. Bihorel ? C'est justement l'adversaire chez qui Lise Goubert et ses copines se rendront dimanche (15h30). La mission s'annonce très compliquée mais le DBCN est en pleine confiance.


Dans le même temps, l'Avant Garde, neuvième et pas encore mathématiquement reléguée, recevra Déville-les-Rouen, dernier. Vous l'aurez compris, la victoire est impérative pour la troupe de Nadir Naïdji. Dans l'autre poule, la réserve d'Ifs, huitième, se rendra à Saint-Berthevin, lanterne rouge. Et encore un match sous pression ! La fin de saison est alléchante à tous les échelons.


Handball. Le constat vaut également pour le Caen Handball ! Avec ses quatre succès consécutif, il s'est totalement relancé dans le haut de tableau de Nationale 1 et peut légitimement espérer accrocher la deuxième place. Quatrième à un point de Rennes, ce fameux deuxième, Caen jouera un gros match samedi (20h30) contre son poursuivant direct qu'est la réserve de Nantes. Un beau match en perspective au Palais des Sports...


En lever de rideau de cette affiche, la réserve du Caen Handball recevra Colombes (18h). Gros match en perspective pour les hommes de JB Martin face au deuxième de Nationale 3, meilleure défense de la poule.


Pas de match pour Colombelles...


Roller-hockey. C'est à domicile que les Conquérants renoueront avec la compétition, samedi (19h30). Le RSH Caen accueillera Ris-Orangis à la Halle des Granges. Il s'agira d'un véritable choc au sommet puisque Ris-Orangis mène la danse en Nationale 1 tandis que Caen occupe le troisième rang. Les play-offs n'étant pas assurés, Caen réaliserait une grosse opération dans ce sens en cas de victoire.


Hockey-sur-gazon. La Fédération française de hockey étant incapable, depuis de nombreuses semaines, de proposer les résultats et calendriers de Nationale 2 sur son site (dommage pour un sport déjà peu médiatisé), difficile de connaître avec exactitude la situation du HCV Caen EC en ce début de phase retour. Fraîchement promus en Nationale 1 de hockey en salle, les Caennais affronteront Barentin, dimanche. Ils sont avant-derniers à trois points du premier non-relégable.


Volley. L'ASPTT Caen évoluera à domicile dimanche (14h) contre Saint-Jean d'Illac, équipe de Gironde cinquième de Nationale 2. Les Caennaises sont avant-dernières.


Pas de match pour Hérouville en Nationale 3.


Rugby. Après la correction reçue à Beauvais dimanche dernier (72-0), Hérouville va essayer de relever la tête contre Évreux, dimanche (15h) à domicile. Les Vautours ont une carte à jouer face au huitième et peuvent espérer quitter leur dernière place de Fédérale 3.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr