Teddy Gervais, l'appel du large

Envoyer Imprimer PDF

Promu ambitieux l'été dernier au point de naviguer sur une vague d'invincibilité qui dure désormais depuis vingt matchs, l'ASPTT Caen n'en finit plus de surprendre et seuls Bayeux et Dives parviennent à suivre le rythme. Alors forcément, les yeux ont tendance à se braquer sur la formation drivée par Laurent Dufour…

 

Ça s'appelle la rançon du succès ! Et il y en a un qui vient de toucher de près cette rançon, c'est l'attaquant Teddy Gervais. Laurent Dufour parlait de lui en ces termes à la trêve hivernale : « je ne suis pas forcément surpris par ce que réalisent mes joueurs depuis le début de saison, mais s'il y en a un qui a réalisé de réels progrès individuellement, c'est assurément Teddy. » Meilleur buteur de DSR la saison dernière et une nouvelle fois cette saison sur le devant de la scène avec pas moins de onze buts inscrits à huit journées de la fin, le numéro 9 caennais réalise ce qu'on appelle une saison pleine. Tant et si bien que l'En Avant Guingamp a flairé la bonne affaire, jusqu’à superviser le goléador caennais à plusieurs occasions. Stéphane Carnot, responsable de la cellule recrutement du club costarmoricain et Jean Marc Bertoche, superviseur/recruteur, ont d'ailleurs été aperçus dans les travées de La Hache samedi dernier lors du match nul du leader face à Tourlaville. Le temps tout de même d'entrevoir les qualités de finisseur du « blondinet », une nouvelle fois buteur. Avant de quitter la cité caennaise dès le coup de sifflet final, Stéphane Carnot ne cachait pas le « réel intérêt » de Guingamp pour « un attaquant au profil que nous recherchons. On sait parfaitement que des garçons habitués au football amateur peuvent constituer de belles surprises au niveau professionnel. »

Et depuis 48 heures le dossier s'est accéléré. Le club et le joueur ont discuté, au point de s'entendre sur un contrat professionnel pour une durée de deux ans à compter du 1er juillet. Une sorte de défi, un pari pour Teddy, à la fois fier et surpris de cet intérêt soudain : « jusqu'à présent, aucun club de ce niveau ne s'était réellement intéressé à mon cas et personnellement je n'avais aucune ambition personnelle. Le professionnalisme, c'était pour les autres (rires). » Mais quand les sirènes d'un tel club viennent résonner à sa porte, ça fait forcément réfléchir. « Je savais que mes prestations étaient surveillées mais je n'y accordais pas plus d'importance que ça, souligne l'attaquant caennais. Quans les négociations sont devenues sérieuses, je me suis dit que je ne pouvais pas laisser passer cette chance éventuelle. A 25 ans c'est sûrement la dernière. »

Du côté de l'ASPTT Caen, cette annonce relativement subite et placée à l'orée du sprint final pour la montée en CFA2 est néanmoins tempérée par coach Dufour : « je me mets à la place de Teddy qui se voit offrir une chance magnifique de toucher au monde professionnel. On en a parlé, ça ne se refuse pas, même si évidemment j'aurais aimé conserver mon joueur. » Le garçon s'est fixé un pari en guise d'au revoir, celui « d'emmener l'équipe en CFA2 et de gagner la coupe de Basse-Normandie. Ca serait beau, non ? Pour les copains, le club, les bénévoles »

En attendant Sport à Caen souhaite à Teddy bon vent pour l'aventure qui l'attend. Le vent, ça ne devrait pas manquer sur la côte bretonne.

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr