Les espoirs de Mondeville au Final 4 !

Envoyer Imprimer PDF

Basket. Hainaut Basket 67 – 71 Mondeville, 5ème journée des playoffs de Nationale 2 féminine. Cinq mois que les espoirs du Hainaut Basket n'avaient plus perdu ! Aux antipodes de leur équipe première, reléguée en Ligue 2, les réservistes hennuyères filent à un train d'enfer en Nationale 2. C'est dire toute la valeur de la performance réalisée par Mondeville, hier après-midi. Mieux, la victoire des jeunes mondevillaises dans le Nord leur assure une place dans le carré final.


Fabrice Calmon n'était peut-être pas le plus malheureux des Mondevillais quand il a su, samedi dernier, que l'USOM ne participerait pas au Challenge Round. Sans doute, l'entraîneur du centre de formation local aurait-il préféré que l'équipe professionnelle montre la voie à suivre, mais au moins avait-il un intérêt tout particulier à la voir stopper sa saison presque prématurément. Il pouvait désormais s'appuyer entièrement sur les jeunes joueuses habituées auparavant à faire la navette entre Ligue féminine et Nationale 2, groupe professionnel et centre de formation. Et ça, ça change tout. « Je pense que nous avons une marge de progression plus importante que les autres équipes de ce fait-là, commente Fabrice Calmon. Ça ne fait que deux semaines que j'ai toutes les filles ensemble à l'entraînement. Notre vécu collectif est tout neuf. Lysa nous a rejoints tardivement. Dans un mois, on aura peut-être plus progressé que nos adversaires. » La victoire décrochée au Hainaut a des airs de première étape dans cette évolution prometteuse.


Invaincu en 2015, troisième de Nationale 2 avec seulement trois défaites à son actif, qualifié pour le Final 4 avant même la réception de Mondeville, le Hainaut Basket est une référence chez les espoirs. Pourtant, les Nordistes n'ont mené qu'une poignée de secondes face à Mondeville. Certes, elles n'ont jamais été décrochées dans cette rencontre de haut de tableau, mais la maîtrise des débats était clairement favorable aux visiteuses. Dans le sillage d'une Lysa Millavet au « match de mammouth », auteure de 26 points et 15 rebonds, l'USOM a réalisé la prestation qu'il fallait. « On a vraiment fait un match plein, résume Fabrice Calmon. On a martelé à l'intérieur avec réussite, puisque Lysa et Katia (Mosengo-Masa) ont été très productives. On a dominé le rebond, fait beaucoup de passes décisives, été adroites aux lancers-francs (20/25)... » À la mi-temps déjà, Mondeville affichait un plus quatre indécis mais encourageant compte tenu de la qualité de son adversaire (45-41). Son avantage au panneau d'affichage devait beaucoup à son impressionnante adresse au tir : 17/23 à deux points. Léa Pellerin se régalait à la distribution, Lysa Millavet et Fadwa Bernet assuraient à la finition. Le 1/4 affiché à trois points était beaucoup plus anecdotique.


Si le spectaculaire rendement de la première mi-temps a faibli au retour des vestiaires (7/18 à deux points), Mondeville n'a pas desserré son étreinte pour autant. La seule fois où le Hainaut a passé le nez à la fenêtre, prenant deux points d'avance au milieu du quatrième quart, Lysa Millavet s'est chargée de remettre les choses en place. Un deux plus un, et on n'en parlais plus. « Lysa est une joueuse qui facilite le jeu d'une équipe, mais je lui demande plus avec nous. Il faut qu'elle soit à la fois altruiste et qu'elle pèse sur le scoring. Elle le fait parfaitement bien. » Si les espoirs de Mondeville ne peuvent plus compter sur Marine Johannes comme les saisons précédentes, la faute au statut professionnel qu'elle a acquis l'été dernier (Lysa Millavet est encore sous convention), elles ont de nouveau fière allure en cette fin de saison. Les voilà d'ores et déjà qualifiées pour le Final 4 du championnat de France espoirs sans avoir à subir la pression d'un dernier match décisif contre Villeneuve d'Ascq, le 1er mai. À Lyon, le week-end des 8, 9 et 10 mai, Mondeville retrouvera le Hainaut, Bourges et une quatrième équipe. Le vainqueur de ce carré final (demi-finales / finale) retrouvera Lyon dans une sorte de « super finale » ouvrant les portes de la Nationale 1. Une fois l'échéance passée, Mondeville préparera les quarts de finale du championnat de France cadettes. Les grands rendez-vous vont se succéder pour le centre de formation de l'USOM.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr