Hockey/gazon : Un grand pas vers le maintien

Envoyer Imprimer PDF

Hockey/gazon. Le HCV Caen EC disputait deux matchs de Nationale 2, le week-end dernier. Battu par la solide équipe de Saint-Germain samedi soir, il s'est largement rattrapé le lendemain en disposant d'Orléans, adversaire direct au maintien. Désormais cinquième du classement, Caen peut envisager l’avenir sereinement.

 

0-0 à la mi-temps, 2-4 au coup de sifflet final : le match entre Caen et Saint-Germain s’est déroulé en deux actes, samedi. Le premier, de par le score de parité qui l’a conclu, a plutôt souri aux Caennais. Les absences de quelques cadres, comme Fabien Noël, le capitaine, et Sébastien Valledor, n’a pas empêché l’équipe locale de s’accrocher et de produire quelques belles phases de jeu. Le match a néanmoins pris une autre allure en deuxième mi-temps après l’ouverture du score parisienne. Caen a bien réussi à égaliser, mais les visiteurs ont très vite repris l’avantage pour tuer le suspense. 1-2, 1-3 puis 1-4 : le HCVCEC peinait à redresser la barre. « L’équipe de Saint-Germain est vraiment plus expérimentée que nous, avec quelques anciens internationaux français dans ses rangs, explique-t-on du côté caennais. Techniquement, ils nous étaient supérieurs. Tactiquement, ils ont su analyser notre jeu et réagir en deuxième mi-temps. » Les Caennais n’ont pu que réduire l’addition en fin de rencontre. Leurs deux buts sont signés Hugues Houdebine et Mickaël Vasse. « C’est une défaite logique, même si c’était un beau match. Ça reste enrichissant pour les joueurs. »

 

Dès le lendemain, Caen enchaînait contre un adversaire bien plus à sa portée : Orléans. Le droit à l’erreur était relativement inexistant dans l’optique du maintien. « Il nous fallait les trois points, souligne Antoine Chéron. On récupérait Sébastien et Fabien. On a réalisé une très bonne première mi-temps, avec les mêmes ambitieux que la veille et du beau jeu. Malgré une équipe difficile à jouer en face car très agressive, on mène logiquement 3-0 à la mi-temps. » La suite des événements allait se révéler légèrement plus compliquée. « Orléans joue avec ses moyens et casse le jeu, avec quelques petites fautes pour nous empêcher de développer notre tactique. Le match de la veille commence à se ressentir dans les jambes de nos joueurs, mais on arrive tout de même à finir sur une victoire 6-1 qui nous permet de faire un grand pas vers le maintien. » Vincent Marie, auteur d’un doublé, Mickaël Vasse, Fabien Noël, Hugues Houdebine et Simon Thomas ont inscrit les buts caennais. Bien calé en milieu de tableau, Caen n’a plus grand-chose à craindre. « Maintenant, rendez-vous dans deux semaines au Stade Français, qui est actuellement à trois points derrière nous.  On ne se fera pas prier pour les mettre à six points et assurer définitivement le maintien. »

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr