Hérouville jouera bien une finale contre Strasbourg

Envoyer Imprimer PDF

Futsal. Nantes Bela 10 – 4 Hérouville, 21ème journée de Division 2. Malgré son excellente dynamique actuelle, Hérouville n'a pas été en mesure de créer l'exploit samedi à Nantes. Les Hérouvillais se sont inclinés sur un score reflétant mal la physionomie des débats, à en croire leur capitaine Samir Alla. Leur défaite n'a que peu d'incidence au regard de la véritable finale qui les attend samedi contre Strasbourg Hautepierre.


Difficile de prétendre à la victoire quand on est mené 3-0 après seulement... une minute quinze de jeu. Hérouville a payé au prix cher son « entame cauchemardesque », samedi après-midi à Nantes. « On est mal rentré dans le match, confirme Samir Alla. Peut-être s'est-on vu trop beaux, ou peut-être était-on impressionné par notre adversaire. Je ne sais pas, c'est difficile de comprendre. » La suite de la première mi-temps n'a pas permis aux Hérouvillais de corriger le tir, Nantes inscrivant trois nouveaux buts avant la pause (6-0).


Un match à sens unique entre le troisième, encore candidat à la D1, et l'avant-dernier ? L'évolution du score peut aisément le laisser penser, et pourtant... « On a eu au moins autant d'actions que notre adversaire, assure le capitaine hérouvillais. Leur gardien était en état de grâce et on a eu un énorme manque de réussite. Défensivement, il faut reconnaître que nous étions très fébriles. » Hérouville est parvenu à tromper le dernier rempart adverse en début de seconde période, revenant à quatre buts de son adversaire, mais n'a jamais été en mesure d'y croire. « Il y a trop d'occasions qu'on n'a pas réussi à concrétiser, des face à face avec le gardien, des deux contre un... En face, il y avait plus d'expérience que nous et une très belle équipe. Avec six remplaçants, ils avaient aussi un atout au niveau des rotations. » Hérouville s'incline 10-4 avec une pointe de regrets, mais bien conscient que la hiérarchie a été respectée. « Il y avait quand même un coup à jouer... »


Samir Alla de retour chez les Bleus


Au final, les conséquences sont minimes pour Hérouville malgré la victoire de Strasbourg Hautepierre contre Pfastatt (9-6). Il faudra battre les Alsaciens pour repasser devant et accéder ainsi aux barrages de maintien. « C'est une finale, tranche Samir Alla. On s'y était préparé. On est là où on voulait être en décembre. » Quand Samir et Nabil Alla ont rejoint leur frère Abdou, quittant le CFA 2, Hérouville Futsal était très mal en point. La remontée opérée ces derniers mois a tout changé. En s'offrant un dernier match décisif contre l'actuel huitième, les Hérouvillais ont déjà rempli une petite partie de leur objectif. « C'est le match de la saison, on le sait. La pression ? On l'a depuis le début de l'année, on sait vivre avec. » En cas de match nul ou de défaite, Hérouville se retrouvera en Division d'Honneur...


Vainqueurs de la Coupe de Basse-Normandie jeudi dernier, malgré des oppositions accrochées contre La Guérinière en demi-finale et Douvres en finale, les Hérouvillais peuvent connaître une fin de saison des plus positives. C'est dans ce contexte porteur que leur capitaine a appris sa pré-sélection en équipe de France. Samir Alla fait partie d'un groupe de dix-sept joueurs convoqués à Clairefontaine du 11 au 13 mai. « Un superviseur m'a vu au challenge interligues il y a un mois à Lisieux. Je ne m'y attendais pas, je pensais plutôt à Nassim (Aït Tayeb) ou à mon frère Nabil. Je ne vais pas le cacher, je suis très fier. Cela montre que tout le monde a le droit à une deuxième chance. Quand on bosse et qu'on fait des sacrifices, une porte finit par s'ouvrir. Je vais tout donner et j'espère retourner en équipe de France A. » Quasiment cinq ans après sa dernière sélection, Samir Alla savoure un petite revanche personnelle.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr