Rien n'est joué : Douvres fait tomber La Hague !

Envoyer Imprimer PDF
Basket. Septième journée de la seconde phase de Pré-Nationale féminine. Alors, par où commencer ? Il y a beaucoup de choses à dire. La plus évidente ? LA HAGUE N'EST PLUS INVAINCUE ! L'équipe qui a écrasée toute la saison est tombée face à Douvres dans un match absolument FAN-TAS-TIQUE, et on pèse nos mots. Ce fut un très très beau match de basket-ball. Un match qui change la donne car les joueuses de La Hague ne sont plus assurées à 100% de monter en N3.

En effet, Hérouville peut les rattraper et comme le monde du basket est extraordinairement bien ficelé, la dernière journée verra Hérouville (2ème) se déplacer à La Hague (1er). Ce sera très compliqué pour les Hérouvillaises qui doivent s'imposer par 17pts ou plus, mais l'équipe arrivera le couteau entre les dents alors que La Hague devra récupérer rapidement de ce petit coup de massue. Voir cette équipe qui a sur-dominée la saison ne pas monter en N3 serait une sacrée surprise. Ce sera ce qu'on peut appeler « une finale » !

Dans la poule basse, les relégués sont déjà connus mais il reste à déterminer qui remportera ladite poule basse. Ça se jouera entre Pont-L'Évêque et Vire et comme la vie est faîte de délicieuses coïncidences, ces deux équipes se rencontreront également lors de la dernière journée. S'étant inclinée de 5pts à l'aller, l'équipe de Vire devra l'emporter d'au moins 6 unités pour être sacrée Championne de poule basse.

Concernant les résultats, Douvres l'a donc emporté sur l'ogre du championnat, et d'un petit point, et sur un shoot à 3-points à 2,2 secondes de la fin d'un match énormissime. Hérouville a tranquillement dominé La Glacerie (+29) tandis que Caen Nord stoppe sa série de défaites en s'imposant face à une équipe de Cherbourg amoindrie pour des raisons particulières. Enfin, Bayeux confirme sa bonne fin de saison en parvenant à se défaire, non sans mal, de Cabourg.

Pour la poule basse, on se demande si on avait déjà vu ça : Vire s'est imposé face à Tourlaville en reproduisant exactement le même score qu'au match aller (70-48) mais cette fois-ci en faveur de l'USMV. Alençon confirme sa bonne fin de saison avec une belle victoire de 10pts face à Mondeville et enfin, Ouistreham conclut son championnat 2014-2015 par une défaite face à Orbec.

Vous avez en rouge les conditions que les équipes doivent remplir pour terminer premières de leurs poules respectives. VIVEMENT LES FINALES !



POULE HAUTE

La Hague montera en N3 et sera sacrée Championne si :
- l'équipe s'impose face à Hérouville
- OU si l'équipe perd de moins de 17 points face à Hérouville

Hérouville montera en N3 et sera sacré Champion si :
- l'équipe s'impose de 17 points ou plus face à La Hague


DOUVRES BCN : 59
ABC LA HAGUE : 58
[22-17, 11-14 (33-31), 7-15 (40-46), 19-12]
I LOVE THIS GAME ! Quel match ! On ne sera jamais assez reconnaissant (envers le répartiteur des OTM) d'avoir pu assister à cette rencontre. Avant toute chose, le contexte : La Hague a l'occasion de valider sa montée en N3. Une formalité pour l'équipe qui a remporté 20 victoires en 20 matches. Mais en face se dresse Douvres et il faut savoir deux choses : 1) la Hague a eu du mal à l'aller face au DBCN (victoire +11, quand on sait que l'ABCH massacre ses adversaires par 30pts en moyenne). 2) Douvres venait de battre La Hague en Coupe. Si La Hague perd, il faudrait surtout ne pas faire de faux pas face à Hérouville (2ème) lors de la dernière journée. L'ABCH a battu HB +16 à l'aller mais si les l'équipe perd aujourd'hui, Hérouville arriverait le couteau entre les dents avec rien à perdre et tout à gagner.

N'Diaye l'avait dit :
« Je n'aime pas que des équipes restent invaincues ». Douvres démarre tambour battant, forçant l'entraîneur adverse à prendre un temps-mort après six minutes (14-6). Le leader de la poule réagit avec Bertrand et A. Villeneuve mais les locales font parler la poudre à 3-points et terminent le premier quart à +5. La Hague réagit en resserrant sa défense et revient à -1. Douvres recrée l'écart en confirmant sa justesse aux lancers (12/16 à la mi-temps). Ça défend très fort (6 paniers en seconde période), c'est physique, ça râle, on adore, on adhère même ! A la pause, Douvres mène de 2pts.

On s'attend à une réaction urvillaise-nacquevillaise, elle ne se fait pas attendre : au retour des vestiaires, La Hague place un 11-4 en provoquant beaucoup de fautes et avec une défense solide. Douvres va limiter la casse en se remettant à défendre fort mais le DBCN ne convertit pas ses munitions en attaque (aux lancers non plus) si bien que l'ABCH mène de 6pts après trente minutes de jeu. C'est vraiment un très beau match, ça ne score pas forcément des masses mais ça joue dur et toutes les joueuses se donnent à fond. Dernier quart : pendant toute la période, La Hague conserve entre 3 et 7pts d'avance. Les deux équipes gâchent des tentatives aux lancers. Il ne reste que quelques minutes et Douvres va intelligemment gaver Antoine-Cochard de ballons, cette dernière marque 6pts consécutifs et La Hague loupe encore des lancers. Il reste quelques secondes et 56-56. Melon fait 1 sur 2 aux lancers, C. Birette aussi, Douvres prend un temps-mort. Remise en jeu, on cherche un shoot intérieur mais la défense est trop resserrée. C'est alors que le ballon arrive en tête de raquette dans les mains d'une Guillaume oubliée et qui dégaine derrière les 6,75m. La totalité des personnes dans la salle suit ce ballon du regard... Et le shoot transperce le filet : 59-58 et 2.2sec à jouer. La salle explose, temps-mort de La Hague qui doit vite se ressaisir après ce coup de massue. Remise en jeu pour La Hague, la défense douvraise est parfaitement en place et ne laisse aucune position de tir à La Hague et le buzzer retentit !

Jamais plus de 8pts d'écart, des temps avec l'avantage quasiment égaux, un match MA-GNI-FIQUE (ref Cristina Cordula). L'ABCH n'est plus invincible et recevra Hérouville pour la finale. L'équipe a été forte en défense mais a manqué d'inspiration et d'adresse (20/39 aux lancers, 2 3-points marqués) en attaque. Certaines joueuses se sont peut-être trop frustrées au moment où il fallait rester concentré sur le match (dommage de voir du flopping en PNF)
. Est-ce qu'on a besoin de trouver des superlatifs pour Douvres ? La banane affichée par le coach et le « 7 nations army » résonnant dans le vestiaire local sont assez parlants. On parlera quand même de la marque répartie et du double-double de « Chaouche » Antoine-Cochard. Les deux équipes nous ont offert le plus beau match de la saison, franchement, c'était beau !

Marque DBCN : S. Dutour 11pts, A. Rives , P. Duchemin 5pts, A. Volard, L. Ovieve , J. Levernieux 9pts, J. De Vos 8pts, P. Poinot 7pts, A. Antoine-Cochard 12pts, M. Guillaume 7pts

Marque ABCH : C. Pasco 2pts, L. Vrac 4pts, C. Birette 3pts, F. Birette 1pt, J. Pelissier 9pts, L. Epaillard , S. Melon 8pts, S. Villeneuve 5pts, L. Bertrand 15pts, A. Villeneuve 11pts



HEROUVILLE BASKET : 84
US LA GLACERIE : 55
[18-14, 16-11 (34-25), 28-13 (62-38), 22-17]
Hérouville n'a pas fait dans le détail face à La Glacerie. Pourtant, les locales éprouvent des difficultés dans le premier quart, l'équipe perd peu de balles mais manque d'adresse et ne concrétise donc pas ses occasions. L'USLG parvient à rivaliser mais à la fin du second quart, Hérouville effectue une presse qui fera perdre trois ballons aux Glacériennes. HB arrive à la mi-temps avec une petite avance confortable (+9). C'est dans le troisième quart qu'a lieu le tournant du match : la Glacerie est totalement inexistante et multiplie les pertes de balles. Les Hérouvillaises n'encaissent que trois paniers et creusent rapidement l'écart avec du jeu rapide et des tirs extérieurs de Thoer et Seigneurie. Le match est fait (+24) et HB n'a plus qu'à dérouler. L'USLG fait un peu plus d'efforts dans le dernier quart mais son adversaire est au-dessus. Avec cette défaite, le bilan de La Glacerie est désormais négatif. Les Glacériennes, d'habitude très bonnes shooteuses de loin, n'ont marqué qu'un seul 3-points. Au moins, tout le monde a marqué. Un brin décevant quand on connaît les ambitions du début de saison. Hérouville a réalisé une très belle partie avec aucun temps faible en défense et de la cohérence sur le respect des consignes. Boulenger a fait la chanson à l'USLG avec ses feintes et ses zigzags. Notons l'excellent 22/27 aux lancers. Grâce à la défaite de La Hague, HB a encore une chance de monter. Pour ça, il faudra battre l'ABCH de plus de 16pts. Si ce scénario se concrétise, il y a un risque de suicide collectif du côté d'Urville-Nacqueville.

Marque HB : W. Saline 6pts, A. Joba 2pts, A. Thoer 9pts, C. Seigneurie 19pts, E. Denuault 2pts, C. Lemennais 10pts, E. Danger , M. Boulenger 21pts, C. Miquelot 15pts

Marque USLG : P. Drean 8pts, O. Jamard 2pts, J. Nord 11pts, M. Gautier 6pts, I. Addou 7pts , M. Bouin 2pts, S. Deloeuvre 8pts, M. Allix 2pts, L. Brun 9pts



AS CHERBOURG : 65
CAEN NORD BASKET : 76
[18-10, 19-24 (37-34), 11-21 (48-55), 17-21]
Match au contexte très particulier. Thomas Olingue, l'entraîneur de l'ASC, n'était plus là à cause d'un licenciement économique, du coup plus de la moitié de l'effectif a boycotté le match mais se trouvait dans les tribunes avec des tee-shirts « Je suis Thomas » et pour finir, l'entraîneur remplaçant a donc dû composer avec des joueuses de R1. Malgré un effectif de six joueuses, les locales commencent bien avec de la réussite à mi-distance et des solutions dessous. Portes ouvertes dans le second quart. Les Nord-Caennaises galèrent sur la zone adverse mais réduisent l'écart grâce à leur collectif (6 scoreuses différentes). Le CNB est à -3 à la mi-temps. Troisième quart totalement à l'avantage du CNB qui cause pas mal de soucis à l'ASC en alternant zone/zone-presse et défense individuelle. De plus, le ballon vit bien en attaque et le Caen Nord prend 7pts d'avance. La dynamique reste du côté des Nord-Caennaises qui prennent +12 à sept minutes de la fin. Les locales ont un sursaut d'orgueil et reviennent un peu jusqu'à ce que le CNB se dise que ça suffit et que 10 défaites de suite, c'est largement suffisant. Perdant le point-average, Cherbourg (qui a terminé à 4) se retrouve dernier de la poule derrière son adversaire du jour. Si le contexte était compliqué, 10/33 aux lancers, c'est juste honteux. Le Caen Nord remporte enfin une victoire dans cette seconde phase et stoppe sa série de défaites. Marque extrêmement répartie, toutes les joueuses marquent au moins 6pts. On a enfin revu le CNB du début de saison.

Marque ASC : E. Yssembourg 14pts, V. Pleven 11pts, C. Bertault 19pts, S. Giot 8pts, S. Person 6pts, A. Coronne 7pts

Marque CNB : J. Abascal Carral 8pts, A. Brunelle 14pts, A. Leroy 13pts, P. Fleury 6pts, M. Laouini 7pts, M. Lecourtois 14pts, C. Godard 14pts



CS BAYEUX : 75
CABOURG BASKET : 71
[21-11, 21-18 (42-29), 18-24 (60-53), 15-18]
Début à l'avantage des locales avec Kieda qui marque les 10 premiers points de son équipe (14 en tout). Comme souvent Cabourg démarre mal mais va s'accrocher, profitant du manque d'agressivité défensive et des petites erreurs des locales. Second quart, mano à mano avec un écart moyen de 10 pour le CSB. Un écart qui va monter à +17 mais les Cabourgeaises ne lâchent rien et réduisent l'écart à 13. Au retour des vestiaires, Cabourg va enfin jouer à 100% : plus agressives en défense, volant pas mal de ballons à leurs adversaires et convertissant leurs lancers, le Cabourgeaises vont revenir à -3 avant que le CSB ne réagisse pour entamer l'ultime période avec 7pts d'avance. Suspense dans le dernier quart : grâce aux tirs extérieurs, CB va revenir à -1 après six minutes de jeu. Bayeux manque de concentration et voit son adversaire égaliser à deux minutes de la fin. Malgré cette grosse frayeur, les Bajocasses se montreront plus réalistes. Vandaele et Oreal marquent les 2 paniers permettant à Bayeux de l'emporter. Marque répartie du côté de Cabourg (tout le monde marque au moins 4pts). L'équipe s'est accrochée jusqu'au bout mais un léger manque de réalisme a empêché les Cabourgeaises (adroites aux lancers : 14/17) de réaliser le hold-up. Ce fut dur pour le Bayeux mais le club est assuré de terminer 5ème, ce qui était l'objectif. Le CSB a mené pendant la majeure partie et a pu compter sur un banc productif (25pts). Kieda fait, comme souvent, un boulot monstre dessous. Côté bajocasse également, tout le monde a marqué.

Marque CSB : L. Acheen , P. Leroy 10pts, A. Crocquevieille 13pts, A. Vandaele 10pts, A. Castel 2pts, C. Cordeau 5pts, A. Oreal 5pts, K. Kieda 30pts

Marque CB : A. Barbey 7pts, A. Rault 4pts, C. Paillard 19pts, L. Chazal 8pts, N. Percheron 15pts, O. Carriere 13pts, L. Duval 5pts



CLASSEMENT POULE HAUTE

1

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE

12v - 1d

+304

2

HEROUVILLE BASKET

11v - 2d

+164

3

DOUVRES BASKET COEUR DE NACRE

10v - 3d

+70

4

UNION SPORTIVE LA GLACERIE

6v - 7d

+1

5

CERCLE SPORTIF BAYEUX

5v - 8d

-189

6

CABOURG BASKET

4v - 9d

-122

7

CAEN NORD BASKET (▲ 1)

2v - 11d

-116

8

ASSOCIATION SPORTIVE CHERBOURG (▼ 1)

2v - 11d

-113


En orangé : les équipes qui sont désormais hors-course pour la montée en N3.



POULE BASSE

Pont-L'Évêque remportera la poule basse si :
- l'équipe s'impose face à Vire
- OU si l'équipe perd de moins de 6 points face à Vire

Vire remportera la poule basse si :
- l'équipe s'impose de 6 points ou plus face à Pont-L'Évêque



USM VIROISE : 70
PL TOURLAVILLE BASKET : 48

[15-12, 12-13 (27-25), 19-12 (46-37), 24-11]
Alors là... On n'avait jamais vu ça ! Vire a gagné face à Tourlaville sur le score de 70 à 48 et sachez qu'à l'aller, c'est Tourlaville qui s'était imposé sur le score de... 70 à 48, incroyable coïncidence ! Comptant plusieurs blessées, les Viroises n'étaient que six. Les deux premiers quarts voient deux équipes au coude à coude (notons que Durel marque les 8 premiers points de son équipe) et à la mi-temps, l'écart est minime (+2 pour Vire). C'est à partir de la moitié du troisième quart que le match va tourner en faveur des locales : les intérieurs viroises font la différence et permettent à l'équipe de prendre 7pts d'avance. Très adroites en attaque et respectant les consignes en défense, les joueuses de l'USMV prennent le large dans un dernier quart à sens unique. Vire provoque des fautes, met ses lancers, marque de loin et s'impose donc. Tourlaville a manqué d'agressivité (en témoigne les trois petits lancers-francs tentés pour une réussite) mais après un mois sans jouer, cela peut se comprendre. Derrière les 24pts de Durel, c'est un peu le néant avec seulement une joueuse à plus de 4pts. Tourlaville cède sa seconde place au bénéfice de Vire. Les Viroises ont réalisé un très bon match en ayant dominé la majeure partie de la rencontre. Provoquant beaucoup de fautes, l'USMV a fait preuve d'adresse sur la ligne (21/28) et il est à noter que toutes les joueuses marquent au moins 6pts. Maintenant, place à la petite finale face à Pont-L'Évêque où Vire devra gagner d'au moins 7pts pour remporter la poule basse.

Marque USMV : C. Guermont 19pts, F. Tessereau 9pts, B. Mallet 6pts, E. Ficet 11pts, J. Villette 11pts, C. Madelaine 14pts

Marque PLTB : S. Durel 24pts, F. Jeanne , E. Lamotte 3pts, E. Pauze 4pts, L. Pauze 2pts, P. Joret 4pts, J. Reault 9pts, A. Mache 2pts



CTC UBCU ALENCON : 72
USO MONDEVILLE : 62
[18-22, 10-10 (28-32), 19-14 (47-46), 25-16]
Alençon termine bien sa saison en obtenant sa seconde victoire en trois matches. Les locales démarrent par un 8-0 grâce à des tirs primés de Thierry et Dejoux mais Mondeville revient rapidement dans la partie pour finalement remporter le premier quart. A partir de là, le match sera serré et l'écart très mince, le score du second quart (10-10) en est l'illustration. A la pause, les Mondevillaises mènent de 4pts. Dans le troisième quart, les joueuses de l'USOM commencent à déjouer tandis qu'Alençon montre enfin que son équipe peut avoir de l'allant en attaque. Les Ornaises mènent par la plus petite des marges avant de démarrer le dernier quart. Le début de l'ultime période est également serré et Alençon va faire la différence dans les cinq dernières minutes avec deux paniers lointains de Fromentin. Malgré une Joba qui marque 12pts dans le dernier quart, Mondeville ne peut pas revenir. Dommage pour l'USOM qui méritait peut-être mieux. L'équipe s'est montrée dangereuse de loin mais a encore laissé filer trop de lancers (12/21) et derrière les 24pts de Joba, c'est un peu faible. Pour Alençon, c'est tout simplement la première fois que l'équipe atteint la barre des 70pts. Renforcées par deux joueuses de N2 (Baudet et Fromentin), les Alençonnaises ont remporté ce match à dix et ont fait preuve de solidarité pendant quarante minutes. Le score cumulé des deux derniers quarts parle de lui-même (44-30). 44pts en vingt minutes, c'est plutôt pas mal pour la pire attaque du championnat. Notons aussi un joli 7/10 aux lancers.

Marque CTC UBCUA : J. Favreau 4pts, C. Fromentin 15pts, R. Launay , J. Guerrier 2pts, A. Thierry 12pts, S. Esnault 2pts, S. Roussel 5pts, L. Dejoux 14pts, L. Baudet 16pts, P. Cool 2pts

Marque USOM : A. Poulen 4pts, A. Goudeau , M. Joba 24pts, M. Vernon 2pts, S. Bouabib 7pts, L. Viseur 3pts, F. Panier , H. Ba 9pts, M. Herbline 9pts, V. Laiguillon 4pts



CTC LISIEUX-ORBEC-MOYAUX : 51
AJS OUISTREHAM : 46
[22-13, 6-14 (28-27), 14-13 (42-40), 9-6]
C'était une équipe ouistrehamaise un peu remaniée qui se déplaçait à Orbec, certaines joueuses n'ayant même pas fait le déplacement. Orbec (à six seulement) démarre assez bien avec un 10-4. Avec une bonne défens individuelle, les Orbéquoises terminent le premier quart avec 9pts d'avance. Les locales démarrent bien la seconde période également mais se voient pénalisées par les fautes. Orbec passe donc en zone et face à Legrand (11pts dans la période avec 2 3-points), ça ne pardonne pas, si bien que l'AJSO revient à -1 à la pause. Le score du troisième quart est équilibré mais c'est bien Orbec qui reprend les commandes du match, défendant bien face à des Ouistrehamaises qui vendangent beaucoup. Orbec mène de 2pts à l'entame du dernier quart. Ouistreham tente une presse en fin de partie mais L-O-M l'attaque bien. Leroux fait 2/2 aux lancers tandis que l'AJSO loupe son dernier shoot, scellent la victoire des locales. Dominées dans le jeu intérieur et avec très peu de joueuses ayant pu suppléer Legrand au scoring (trois joueuses terminent avec un zéro pointé, les Ouistrehamaises n'ont pas non plus été en mesure de durcir leur défense au bon moment. Gênées par la zone, les joueuses de Ouistreham (exemptes la semaine prochaine) ne termineront donc pas sur une bonne note. Orbec a su s'appuyer sur un quatuor Leroux – Joly – Cingal – Rouge qui compile 48pts. Mais c'est surtout la défense qui est à mettre en avant avec jamais plus de 14pts encaissés par quart-temps. Pas mal !

Marque CTCLOM : E. Malgouyre , M. Garcia 3pts, B. Joly 13pts, A. Rouge 10pts, O. Leroux 15pts, C. Cingal 10pts

Marque AJSO : J. Dumont , M. Aublet 5pts, C. Breteau , M. Joseph 11pts, E. Savaroc 8pts, C. Legrand 20pts, L. Darrigrand 2pts, J. Bordji



PONT-LEVEQUE PAB :
EXEMPT



CLASSEMENT P
OULE BASSE

1

PONT-L'ÉVÊQUE PAYS D'AUGE BASKET [M]

9v - 2d

+126

2

USM VIROISE [M] (▲ 1)

8v - 3d

+91

3

PL TOURLAVILLE BASKET [M] (▼ 1)

7v - 4d

-4

4

AJS OUISTREHAM (+1 match) [▼R]

5v - 7d

-22

5

USO MONDEVILLE BASKET [▼R]

5v - 6d

-23

6

CTC LISIEUX-ORBEC-MOYAUX [▼R]

3v - 8d

-73

7

CTC UBCU ALENÇON [▼R]

2v - 9d

-95


[M] : maintenu
[▼R] : relégué en R1



TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 7ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

K. Kieda (CSB)

30

2

S. Durel (PLTB)

24

#

M. Joba (USOM)

24

4

M. Boulenger (HB)

21

5

C. Legrand (AJSO)

20

6

C. Bertault (ASC)

19

#

C. Guermont (USMV)

19

#

C. Paillard (CB)

19

#

C. Seigneurie (HB)

19

10

L. Baudet (CTC UBCUA)

16


Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr