Les cadettes mondevillaises en route pour le carré final

Envoyer Imprimer PDF

Basket. Mondeville 72 – 43 Anglet, quart de finale retour du championnat de France cadettes. Vainqueur de neuf points au match aller, l'USO Mondeville se devait de terminer le travail sans rature dimanche après-midi contre Anglet. Les partenaires de Julie Plouhinec ont parfaitement rempli leur mission à domicile. Elles ont rendez-vous au Final 4 le week-end prochain à Chartres.


Sur le papier, Mondeville n'avait pas grand-chose à craindre. Son avance de neuf points obtenue au match aller, son statut de centre de formation, son quart de finale au championnat du monde UNSS et à la Coupe de France étaient autant d'éléments incitant à la confiance. Ils ont été confirmés à la Halle Bérégovoy. Au vu des quasi-trente points d'avance, ce deuxième match des quarts de finale a constitué une formalité. « On l'a transformé en formalité, corrige Fabrice Calmon. Les filles ont très bien joué. Elles ont forcé le destin. » L'entraîneur mondevillais, conscient que le moindre écart en faveur de ses protégées pouvait avoir des répercussions importantes sur le mental de ses adversaires, avait donné pour consigne de commencer pied au plancher. Mondeville s'est appliqué à défendre le plomb (6-4, 5'), creusant néanmoins un écart très léger à la fin du premier quart (16-12, 10'). « Je suis très vite rentré dans les rotations, précise Fabrice Calmon. Le but était d'être capable de les user quarante minutes. Si on gardait cette constance, elles allaient craquer. » En attendant, au cœur de cette première mi-temps, Anglet ne lâchait rien. C'est pas à pas que Mondeville construisait sa victoire (22-16, 15'). À sept secondes du buzzer de fin de mi-temps, les jeunes mondevillaises n'affichaient qu'un gain de quatre points. Un tir primé portait l'écart à sept longueurs. Et sur la mise en jeu adverse, Julie Plouhinec réalisait une de ses dix interceptions (!) pour emmener l'USOM à +9 (33-24, 20').


Virtuellement, Anglet avait dès lors 18 points de retard et ses chances de Final 4 étaient réduites à néant. Les Basques accusaient le coup tandis que leurs adversaires enfonçaient le clou. Un 12-3 à l'entame du troisième quart annihilait tout suspense (45-27, 25'). « On les avait laissées revenir à ce moment-là au match aller. Cette fois, ça s'est décanté au bout de trois-quatre minutes. On a défendu, on a marqué dans le jeu rapide, on a aussi eu de l'adresse à trois points. C'était plié à la fin du troisième. » Mondeville pouvait voir venir et Fabrice Calmon en profitait pour faire tourner son effectif, aucune joueuse n'ayant passé plus de 27 minutes sur le parquet. Kani Kanouté, encore minime, se mêlait ainsi à la fête. « On a bien contrôlé le match contre une équipe de qualité », estime Fabrice Calmon. Avec 36 points contre 12 à l'intérieur, Mondeville a pu s'appuyer sur ce point fort. Les locales ont également bénéficié de l'excellent apport du banc (32 points contre... 3) et d'un scoring très équilibré. Julie Plouhinec et Camille Hamard terminent co-meilleures marqueuses avec 11 points. À noter que l'ancienne douvraise s'offre une jolie ligne de stats par ailleurs : 5 rebonds, 7 passes décisives et 10 interceptions. De quoi minimiser les cinq pertes de balle.


Les cadettes mondevillaises ont désormais rendez-vous avec un tout autre morceau. Lyon, auteur du triplé championnat de France cadettes, Coupe de France cadettes et championnat de France espoirs, déjà vainqueur de la Coupe de France et du championnat de France espoirs cette saison, est le favori désigné de la compétition. Bourges n'est pas loin derrière et Nantes, champion du monde UNSS, vendra chèrement sa peau... « On fait office de non-favori et ça nous va bien, résume Fabrice Calmon. On va quand même à Chartres avec ambition. On jouera crânement notre carte. » La dernière échéance de la saison est peut-être celle où Mondeville a le plus de chances de réussir...

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr