Les cadettes mondevillaises en finale !

Envoyer Imprimer PDF

Basket. Mondeville 72 – 70 Lyon (a.p.), demi-finale du championnat de France cadettes. Le centre de formation de Mondeville tient son exploit ! Ses cadettes se sont qualifiées pour la finale du championnat de France, ce samedi soir à Chartres, en venant à bout du tenant du titre. Il a fallu une prolongation aux deux équipes pour se départager à l'issue d'une rencontre de haute intensité. Mondeville affrontera Bourges ce dimanche en finale.


Le basket et ses émotions fortes, nouvel épisode ! L'USO Mondeville a obtenu son billet pour la finale du championnat de France au bout d'un suspense prolongé de cinq minutes. À deux secondes du buzzer, les Mondevillaises venaient pourtant de reprendre l'avantage à la faveur d'un panier difficile signé Loreen Kerboeuf. Trop désireuse de bien faire, la capitaine s'est fendue d'une faute sur la remise en jeu adverse qui en a suivi. Lyon héritait de deux lancers-francs susceptibles de faire basculer définitivement la rencontre. Le un sur deux en a décidé autrement, emmenant les deux formations en prolongation. La suite, c'est Mondeville qui l'a le mieux maîtrisée. « On a mis le premier panier et on a fait trois stops défensifs derrière, indique Fabrice Calmon. On a été très solide. On aurait pu prendre un coup de massue, mais les filles ont montré des ressources mentales extraordinaires. » Il n'en fallait pas moins pour venir à bout d'une équipe lyonnaise engagée vers un deuxième Grand Chelem. Les Lyonnes avaient remporté cette saison la Coupe de France cadettes et le championnat de France espoirs. L'an passé, elles avaient ajouté à ces deux titres le championnat de France cadettes.


Vous l'aurez compris, c'est un très gros morceau qui se dressait sur la route des Mondevillaises, éliminées pour leur part en quart de finale de la Coupe de France. « On avait travaillé sur la défense tout terrain de Lyon, hyper-agressive, expose l'entraîneur mondevillais. Elles nous ont volé trois ballons dès le début de match et on n'a pas dépassé la ligne médiane pendant une minute trente. Mais on n'a pas encaissé de points. » Après cinq minutes de jeu, Lyon avait deux longueurs d'avance et les défenses se neutralisaient (5-7). Au bout du premier quart-temps, Mondeville virait même en tête (14-11, 10'). La deuxième période se révélait plus délicate pour les Bas-Normandes, mais les jeux étaient largement ouverts à la mi-temps (26-30, 20'). « On était dans ce qu'on cherchait à faire. Contrairement à nous, elles étaient déjà mouillées en fautes. » Après vingt minutes de jeu, Mondeville avait autant de lancers-francs que de tirs à son actif : vingt. Paradoxalement, le pourcentage de réussite était similaire : 8/20 aux tirs, 9/20 aux lancers-francs.


Le mano a mano aperçu en première mi-temps se prolongeait au retour des vestiaires. Si Ifs était derrière, c'était de quelques points seulement (37-41, 25'). « On est en embuscade, elles s'usent, elles s'énervent, raconte Fabrice Calmon. Nous, on a pris le dessus tranquillement tout au long de la partie sur leur pressing. On les a fait courir sur demi-terrain. Elles ont fini par passer en zone, ce qui était un aveu de faiblesse. On a bien négocié ce changement et elles n'ont plus eu de solution. » Mondeville a suffisamment grappillé pour se placer en position idéale dans les derniers instants de la rencontre. La suite, on la connaît. « Ça fait trois semaines qu'on ne parle que de nous. Les filles n'avaient pas pris conscience de leur réel niveau de jeu. Il y a eu un déclic. Elles ont vu qu'elles étaient capables de faire des choses terribles. On a franchi un palier mentalement. » Ce dimanche à 15h30, il faudra encore passer un autre cap pour dominer la redoutable équipe de Bourges, vainqueur de Nantes 68 à 54. Il y aura de la revanche dans l'air et, plus encore, un titre à décrocher. « On n'aura pas une saison sans rien puisque la médaille est assurée. À nous d'aller chercher la plus belle breloque en continuant de défendre comme on le fait. »

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr