Bilan positif pour le Caen TTC

Envoyer Imprimer PDF

Le Caen TTC a achevé sa saison par une défaite sèche contre Hennebont, mardi 26 mai (4-0). Huitièmes avec sept points d'avance sur les deux relégués, les Caennais ont rempli l'objectif du maintien sans parvenir à faire aussi bien que la saison dernière. Pour Xavier Renouvin, le bilan est positif avant d'attaquer un nouvel exercice très prometteur.


Cinq victoires, deux nuls et onze défaites, c'est le bilan chiffré du Caen TTC cette saison en Pro A. Les 30 points lui correspondant étaient synonymes de septième place l'an passé. Cette fois, c'est au huitième rang que Caen a terminé. « On perd une place avec le même total de points, c'est le signe que la Pro A était plus relevée cette année, estime Xavier Renouvin. On savait que notre place était entre la sixième et la huitième. Il n'y a pas de déception à avoir. Les objectifs que nous nous étions fixés - se maintenir et faire un parcours honorable en coupe d'Europe (Caen s'est fait éliminer en quart de finale, ndlr) - ont été atteints. » Pour espérer faire mieux que lors de son retour parmi l'élite française, Caen aurait dû pouvoir s'appuyer sur un trio de joueurs homogène. Or son numéro 1 de la saison précédente a totalement défailli. Zoltan Fejer-Konnerth n'a gagné que sept des vingt-deux matchs qu'il a disputés. Le nombre de ses succès personnels s'élève à deux en 2015... « On ne pouvait guère espérer mieux », constate Xavier Renouvin. L'Allemand, qui tournait à 58 % de victoires la saison dernière (dix sur dix-sept matchs), a été méconnaissable. « Ça aurait été bien qu'il se stabilise entre 40 et 50 % de victoires. Malheureusement, il n'a plus le niveau de la Pro A. Il se déplace moins vite, la confiance n'est plus là... Il est plus sur la fin de carrière. » À 37 ans, Zoltan Fejer-Konnerth prépare sa reconversion. Il sera entraîneur-joueur au Luxembourg.


Si le natif de Roumanie a souffert, ses partenaires ont quant à eux rempli leur mission ! Romain Lorentz et Jakub Kleprlik ont « confirmé leur première saison en Pro A, avec des statistiques vraiment bonnes dans un championnat très difficile », aux yeux de Xavier Renouvin. Romain Lorentz a passé un cap supplémentaire avec dix-huit victoires pour quatorze défaites. Le jeune français a un nouveau statut, à l'image des nombreuses sollicitations dont il a fait l'objet en Pro A. Il a néanmoins choisi de prolonger l'aventure caennaise pour deux ans supplémentaires. La saison prochaine, il sera toujours accompagné du tchèque Jakub Kleprlik. Avec 40 % de victoires, il a terminé avec le même ratio qu'en 2013-2014. C'est légèrement en-deçà de ses espoirs, mais ça n'en reste pas moins positif. Jakub Kleprlik a en outre décroché plusieurs victoires clés lors des derniers matchs, qu'il affectionne particulièrement. Avec l'Allemand Patrick Baum en plus de ce duo performant, Caen pourra regarder vers le haut la saison prochaine. Le numéro 21 mondial fait entrer le club dans une autre dimension, au moins sur le papier. Mais dans un championnat de Pro A toujours plus compétitif, le Caen TTC préfère ne pas s'enflammer...

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr