Antoine Prével : « Remonter en CFA 2 le plus vite possible »

Envoyer Imprimer PDF
Antoine Prével, qui prendra 36 ans demain, fait partie des six premières recrues annoncées par l'USON Mondeville. Le défenseur central retourne dans un club qu'il a fréquenté durant de nombreuses années avant de s'engager en faveur de Dives il y a deux ans, suite à la relégation mondevillaise en Division d'Honneur. « Je ne pensais jamais revenir », confie-t-il. Certains éléments l'ont incité à changer d'avis, avec en trame de fond, un projet sportif très ambitieux...


Antoine, tout simplement, pourquoi ce départ du SU Dives et ce retour à Mondeville ?

Mon départ est dû à plusieurs facteurs, dont certains que je ne saurais expliquer même encore maintenant. Il y a aussi ma blessure fin avril qui m'a éloigné des terrains jusqu'à la fin de saison, la venue d'Olivier Joba aussi, à qui j'avais dû un départ précipité de Saint-Lô à Mondeville pour cause de travail, et certains pote de Mondeville qui m'ont convaincu aussi.


La saison que Dives a réalisée, avec cette deuxième partie compliquée et les espoirs de montée progressivement envolés, a-t-elle pesé dans ce choix ?

Non pas du tout car il y a eu beaucoup de blessés dans l'effectif, sinon la fin de saison n'aurait pas était pareille pour Dives. Cette fin de saison me laisse des regrets, également à titre personnel sur le plan "blessures". On a aussi complètement loupé les deux coupes...


À titre personnel, que retiendras-tu des deux années passées à Dives ?

J'ai passé deux très belles années dans un club dont les a priori issus du monde extérieur sont erronés. C'est un club famille, des "sud-porters" attachants, des bénévoles adorables et, niveau joueurs, de très belles rencontres, comme Cyrille, Martial, Momo, Antho, Jimmy en ne citant qu'eux, sans oublier Philippe (Clément, entraîneur, ndlr), que je regrette d'avoir quitté, sa femme et ses enfants. Je n'ose même plus l'appeler ou faire un com' sur sa page... Je n'ai pas pu avoir de rendez-vous avec lui pour lui annoncer mon départ car il partait à Clairefontaine pendant une semaine, et je ne voulais pas attendre pour qu'il puisse recruter au plus vite et, moi, avoir la tête à autre chose. Je lui ai annoncé au téléphone mais on a été coupés avant la fin de notre conversation... Je pense aussi à Renaud, Ody, Laurent Romars qui me parlait après chaque match avec loyauté, franchise et sincérité, les femmes de joueurs, adorables...


As-tu le sentiment que Dives connaît une fin de cycle tandis que Mondeville en entame un nouveau, notamment sous l'impulsion de ton retour ?

Mon départ de dives n'a rien avoir avec une fin de cycle car ils ont un noyau de vrais divais encore présents, et c'est quand eux arrêteront qu'il y aura une fin de cycle, ou quand Philippe partira. Concernant Mondeville, il y a eu un cycle de fini avec Kash, Papane, Pierrot, Mehdi, Suze, Zu, Nico Havard. On était un vrai noyau, mais Mondeville a su faire sans certains, dont moi.


Tu vas retrouver quelques uns de tes copains, notamment la "filière" saint-loise. Ça a pesé dans ce choix ? 

Olivier Joba, Mehdi, Zu de Saint-Lô, oui ça a pesé, mais mon petit Suze ainsi que Lolo Cheraldini et quelques personnes du club ou proches du club ont aussi fait pencher la balance.


À bientôt 36 ans, tu boucles la boucles en retournant à Mondeville ? 

En revenant en 2006 à Mondeville, je voulais finir à Mondeville déjà, mais il s'est passé une descente, des choix personnels de mon côté et d'autre choix du côté du club qui m'avaient fait signer à Dives. À ce moment, j'avais aussi dit que je finirais là-bas, car je le pensais vraiment. Je pensais aussi ne jamais revenir à Mondeville. Certaines personnes me l'avaient demandé et ma réponse était niet... Pourtant, me revoilà.


Mondeville semble avoir un gros projet : l'ambition est-elle de remonter en CFA 2 rapidement ?

Mondeville se doit d'avoir le projet de remonter en CFA 2 le plus vite possible car sa place est minimum à ce niveau. Maintenant, si on se tape une équipe comme lors des deux précédents exercice, ce sera compliqué. À nous d'être le Granville ou les PTT de cette année, mais il y aura de belles équipes car la DH et très dure maintenant.

 

La saison a été très longue, content d'être en vacances ou impatient de réattaquer déjà ?

La saison fut longue à partir de l'instant ou la ligue a décidé de nous enlever le seul match qu'on avait au mois de mars, si je me trompe pas, contre Ducey. Ça a eu comme conséquence six semaines sans jouer de match officiel, avant de reprendre par deux matchs à l'extérieur, qui plus est contre contre les deux plus grosses équipes du championnat qui étaient les PTT et Avranches. Un grand merci à la ligue... À cela s'ajoute ma blessure au genou fin-avril donc je suis impatient de reprendre le championnat, mais pas la prépa !



Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr