Clément Lumé, un nouveau challenge en CFA

Envoyer Imprimer PDF

Voilà maintenant une dizaine de jours que Clément Lumé a débuté l'entraînement avec la Jeanne d'Arc Drancy. Après quatre saisons à Hérouville, le gardien de but s'apprête à découvrir le CFA dans la peau d'un numéro 1. Une mutation professionnelle a projeté ce professeur d'EPS à un niveau qu'il n'a pas encore fréquenté. Au sortir d'une « grosse saison » en CFA 2, Clément Lumé aborde ce nouveau challenge avec ambition et confiance.

 


C'est tout le paradoxe du poste. Clément Lumé est allé chercher 64 fois le ballon au fond de ses filets la saison dernière en CFA 2. Aucun gardien du championnat n'a encaissé autant de buts que lui, mais aucun ne s'est autant distingué. Le dernier rempart du SC Hérouville a été élu meilleur portier du groupe A par les entraîneurs des différents clubs représentés. En cours de saison, il avait déjà reçu à dix reprises le "Talent Foot National" décerné après chaque match par le coach adverse. La saison cauchemardesque qu'Hérouville a vécue (deux victoires, cinq nuls, dix-neuf défaites) a eu du bon pour Clément Lumé. « J'ai fait une grosse saison, reconnaît-il. Être énormément sollicité confère certains avantages. Cela m'a permis de progresser énormément. J'ai pu prendre bien plus de risques car je savais que si je faisais une erreur, ça n'aurait pas vraiment d'incidence. » Des erreurs, Clément Lumé, totalement libéré, n'en a pas faites. Ou alors très peu. Celui que Samir Alla décrit comme « le meilleur gardien de la région, qui mérite amplement de goûter au niveau national », a passé un cap supplémentaire. Entre les nombreuses interventions à effectuer en match et les entraînements spécifiques menés en parallèle au Stade Malherbe, il s'est donné les moyens d'y parvenir. « Il fallait quand même être fort mentalement. Ce n'est pas forcément évident de rentrer sur le terrain en sachant que tu vas encore en prendre trois... »


« Personne ne me connaît ici. Je repars à zéro. »


À 24 ans, Clément Lumé s'apprête à prendre un nouveau départ. Il s'orchestre d'abord sur un plan professionnel. Professeur d'EPS, le jeune homme a été muté dans le Val d'Oise. Il était donc en quête d'un nouveau terrain de jeu en région parisienne. « Quatre clubs ont eu, je ne sais comment, cette info (Drancy et Mantes en CFA, Ivry en CFA 2 et Versailles en DH, ndlr). Je les ai rencontrés. Ça s'est bien goupillé pour moi parce que je me demandais comment j'allais faire... Mon choix a été guidé par le niveau sportif, la distance vis-à-vis de mon lieu de travail et l'aspect financier en dernier lieu. » Drancy, huitième de CFA en 2014-2015, a eu les faveur du grand échalas d'1m95. Ce dernier s'apprête à découvrir un nouveau niveau de compétition. Sans stress. « J'ai entièrement confiance en moi au vu de mes dernières saisons et de ce que disent les observateurs. En outre, la reprise se passe très bien. Je suis motivé et content. Personne ne me connaît ici, c'est un nouveau challenge. Je repars à zéro et cela va m'amener à progresser. » Étonnamment, Clément Lumé est un des rares éléments majeurs de l'effectif à ne pas vivre du foot. Les gardiens avec lesquels il sera en concurrence ont fait le choix de ne se consacrer qu'au foot. Le numéro 1, c'est pourtant lui. « Le coach apprécie mon profil différent. C'est aussi plus simple pour le club, qui n'a pas eu à me faire de contrat fédéral. Mon métier me libère du temps. »


L'Angleterre dans un coin de la tête


Ce métier dans l'éducation nationale, Clément Lumé se serait bien vu le mettre en pause. Seulement, sa demande de mise en disponibilité lui a été refusée. « J'avais pour projet d'aller en Angleterre. J'avais quelques contacts là-bas, et l'expérience humaine m'intéressait. Si ça ne marchait pas, je pouvais revenir et reprendre le travail. C'est quelque chose que j'aimerais faire avant d'arrêter le foot. » En attendant, Clément Lumé envisage l'expérience drancéenne sur plusieurs années, dans un club qui vise le top 5 du classement final 2015-2016. « L'objectif est d'abord de faire une saison pleine, soit trente matchs de CFA. On fera le bilan à la fin. » L'ancien joueur du Stade Malherbe et de Mondeville a en tout cas tourné une page longue de quatre ans avec Hérouville. Il y a un an, il avait fait le choix de rester au SCH après s'être pourtant engagé en faveur de Sablé-sur-Sarthe suite à la relégation sportive du club de l'agglomération caennaise. Son maintien administratif avait alors changé la donné. « Mon retour était avant tout un choix de vie, je n'ai donc aucun regret à ce sujet. Mon seul regret, c'est d'avoir fini sur une année compliquée en termes d'ambiance et de vie de groupe. Heureusement, j'ai autre chose en-dehors du foot. » C'est désormais depuis la Seine-Saint-Denis que Clément Lumé suivra les résultats du club dans lequel il a pris son envol. Une nouvelle aventure débute. Son premier match officiel est pour le samedi 15 août.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr