Vacances actives à Mondeville

Envoyer Imprimer PDF

Pour sa première expérience internationale, Romain L'Hermitte a été verni ! L'entraîneur de l'USO Mondeville a décroché l'argent aux championnats d'Europe U20, disputés début juillet aux îles Canaries. Il était assistant d'Arnaud Guppillotte, en charge de l'attaque et du secteur intérieur. Une longue parenthèse enrichissante avant de se replonger dans la Ligue féminine.


Une première réussie. Le Calvados était représenté en force dans la délégation française ! Aux quatre joueuses locales sur les douze que comprenait la sélection s'ajoutait l'entraîneur de l'USO Mondeville au sein du staff tricolore. Romain L'Hermitte effectuait ses débuts sur la scène internationale. Et forcément, l'expérience ne l'a pas laissé indifférent. « Je ne connaissais pas du tout ce contexte. On a vécu ensemble pendant six-sept semaines et je n'avais que le basket à penser. C'est vraiment enrichissant. J'avais parfois l'impression d'être en formation au contact d'autres entraîneurs. Je ressentais moins de stress qu'en cours de saison. » Le coach mondevillais avait en charge le secteur offensif et les intérieures. « J'avais envie de travailler avec des joueuses que je vois toute la saison en Ligue féminine. Ça permettait aussi à Marine (Johannes) de voir d'autres entraîneurs. » L'équipe de France s'est inclinée en finale de l'épreuve contre l'Espagne, tout simplement plus forte. Vice-championne d'Europe, la France a réalisé « une belle compétition », aux dires du technicien. « C'est une grosse performance, soutient-il. Il y avait de très belles nations et il fallait être régulier. On perd contre une équipe d'Espagne très forte, il n'y a rien à dire. »


Des locales à la hauteur. Habituée des compétitions internationales pour l'une, nommée dans l'équipe type de l'Euro U19 deux ans plus tôt pour l'autre, Lysa Millavet et Marine Johannes n'avaient pas le moindre doute à se faire quant à leur participation au tournoi. Les deux Mondevillaises, habituées aux joutes de l'élite française, n'ont pas failli aux attentes. Marine Johannes a même de nouveau terminé dans le meilleur cinq. « Si on avait été champions, je pense qu'elle aurait été élue MVP, avance Romain L'Hermitte. Avec l'Espagnole Romero, c'est la meilleure arrière de sa génération. Elle aurait pu être plus incisive sur les matchs couperets, mais elle était défendue très fort. » La Pontépiscopienne a terminé avec 10,6 points, 4,3 rebonds et 3,1 passes décisives en moyenne sur les neuf matchs de la compétition. Lysa Millavet a pour sa part « franchi un cap » en s'installant dans le cinq de départ tricolore. L'année dernière, elle avait très peu joué. « Elle a démontré son adresse (7,7 points de moyenne, ndlr). Elle a joué comme une poste 3 sur le poste 4. Ses performances m'ont vraiment rassuré et motivé dans ma volonté de la faire jouer en rotation au poste 3 la saison prochaine. » Trop légère physiquement pour évoluer dans la raquette en LFB, Lysa Millavet débutera sa carrière professionnelle à l'aile. À l'inverse, Élodie Naigre peut faire valoir sa puissance près du cercle. L'Ifoise a fait « une très belle compétition » aux dires de Romain L'Hermitte, qui l'avait supervisée ainsi que Mégane Hero en fin de saison. Les deux étaient pourtant blessées en entamant la préparation. Cela ne les a pas empêché d'être conservées. Élodie Naigre a eu davantage de responsabilités (6,3 points et 4,6 rebonds), Mégane Hero devant se contenter d'un temps de jeu plus faible (1,3 point, 1,2 rebond et 1 passe).


Des internationales toujours sur le pont. Deux autres mondevillaises sortent d'une compétition internationale, médaillées d'or cette fois. Michelle Plouffe et Kim Gaucher ont remporté les Jeux Panaméricains avec le Canada. Elles sont venues à bout des États-Unis en finale, lundi dernier (81-73). En parallèle, Katia Mosengo-Masa vient de se faire éliminer en quart de finale du championnat du monde U19 par la Russie, pays hôte de la compétition (68-48). 


Un nouvel assistant pour Romain L'Hermitte. Loïc Asseline ne sera plus l'assistant-coach de l'USO Mondeville la saison prochaine. Si Romain L'Hermitte souhaite le conserver dans son staff, comme préparateur physique, il a décidé de faire appel à Nicolas Lebanc. « J'ai joué avec lui à neuf-dix ans et on ne s'est plus quitté, dit-il. C'est un très bon ami. Il a fait les centres de formation de Cholet et Nancy, a joué un peu au CBC en Nationale 2. Il est salarié à la ligue et entraîne les minimes à Mondeville depuis deux ans. J'avais envie d'une personne plus centrée sur le basket. »


Stand-by pour Sandra Dijon. Une incertitude demeure dans l'effectif de l'USO Mondeville 2015-2016. Sandra Dijon est fortement pressentie pour rester, et Romain L'Hermitte compte sur elle pour l'année à venir, mais elle n'a toujours pas signé de nouveau contrat. « Il faut des certitudes au niveau financier pour passer le contrôle de gestion, explique le coach de l'USOM. Mais je suis très confiant. Je compte sur elle et elle compte sur nous. » Mondeville propose au pivot une reconversion une reconversion comme entraîneur, en particulier chez les jeunes. Sandra Dijon sera amenée à passer ses diplômes à partir de la saison prochaine.


Reprise le 17 août. Les jeunes françaises reprendront l'entraînement le 17 août. Sandra Dijon et KB Sharp auront droit à une semaine de vacances supplémentaire pour alléger quelque peu la préparation. Kim Gaucher et Michelle Plouffe, qui disputeront le tournoi des Amériques du 9 au 16 août, auront une reprise différée, deux semaines après les jeunes.


Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr