Des espoirs de médailles

Une semaine après les championnats de France cadets et juniors, lors desquels l’EA Mondeville-Hérouville a décroché deux médailles, les espoirs et les nationaux sont sur le pont ! Vingt athlètes de l’agglomération caennaise se sont qualifiés pour le rendez-vous de Tomblaine, dans la banlieue de Nancy. Les chances de médailles sont réelles pour Maëva Danois, principale représentante locale, et quelques uns de ses camarades.

 

Espoirs : Maëva Danois, Éloïse Génissel et les marcheurs

Maëva Danois (EAMH), devenue le fer de lance de l’athlétisme local, ne sera pas alignée sur sa distance de prédilection. Elle aborde néanmoins le 1500 mètres avec le meilleur temps français de la catégorie (4’22"59). La bataille promet d’être belle puisque le haut de tableau est particulièrement danse. La vice-championne d’Europe du 3000 mètres steeple  va devoir batailler pour décrocher l’or. Ça tombe bien, elle adore ça.

A la perche, le combat est tout aussi prometteur et le défi bien plus grand encore pour Éloïse Génissel (CAC). La Caennaise est quatrième des bilans, loin derrière le trio de tête. Pour prétendre au podium, il lui faudra peut-être franchir la barre des quatre mètres qui lui échappe encore. Son record de 3m95 laisse espérer un petit exploit. Grande habituée des podiums nationaux depuis la catégorie cadettes, Éloïse Génissel a pour elle cette expérience.

Un Caennais et un Mondevillais sur le podium du 20 km marche ? Pas impossible au vu des références de Fabien Fesselier et Maxime Lecaplain, dont le meilleur temps de la saison est extrêmement proche (1h33’17 pour le premier, 1h33’19 pour le second). Certes, les deux meilleurs temps français sont loin devant sur le papier, mais en championnat, beaucoup de choses sont possibles… Les deux jeunes hommes lutteront en tout cas pour la médaille.

Pour les autres qualifiés, le top 3 semble difficilement envisageable. Léo Fontana (EAMH) est onzième au bilan français du 1500 mètres chez les espoirs (3’53"07). Les promesses nées ces dernières années n’ont pas été concrétisées jusqu’à présent. Son ancien camarade de club Samir Zeggaï tentera de se qualifier pour la finale du 800 mètres (1’53"21). Et de battre son record en même temps. Pour Malo Perez (15’11"08), la tâche s’annonce ardue sur 5000 mètres. Sûrement un contexte favorable pour établir une nouvelle meilleure performance.

Septième temps des engagées avec 60"83, Léa Figard (EAMH) aura une carte à jouer sur le 400 mètres haies. La marcheuse tunisienne Amani Manai pourra se mêler à la tête de course sur le 20 km. Elle est cinquième au bilan avec 1h56’52".

En constante progression, Charlotte Jeanne (EAMH) s’est qualifiée sur les très concurrentielles distances du sprint : 12"16 au 100 mètres,  25"05 au 200 mètres. Là encore, l’occasion sera belle de terminer la saison par un nouveau record personnel… Topo similaire pour Manon Walak sur 800 mètres. Elle a réalisé 2’16"39 cette saison.

 

Nationaux : les hommes en première ligne

Les championnats de France nationaux, c’est un peu la deuxième division des seniors. S’y retrouvent ceux qui n’ont pas réussi à se qualifier pour les Élite.

Pierre Serel (EAMH), meilleur temps des engagés sur 5000 mètres (14’27"15) visera l’or dans cette épreuve. Une première place à laquelle peut également prétendre le perchiste Samuel Lauret (EAMH). Même s’il ne réalise pas sa meilleure saison, il détient la meilleure performance des athlètes présents avec 5m20.

Pour Dorian Louvet (EAMH), il faudra en revanche passer encore une petite étape pour aller chercher un podium. En 8’59"42, son record personnel, il est cinquième des bilans de la catégorie. François Leprovost, deuxième en 2012, disputera cette même course avec des prétentions probablement inférieures. Son chrono n’est pas descendu sous les 9’10"71 cette saison.

Edgard Levard (CAC) et Tanguy Xavier (EAMH) tenteront de créer la surprise au 400 mètres haies pour le premier (53"11 cette saison), au 400 plat pour le second (48"33 cette saison). La finale est dans leurs cordes, puisqu’ils sont respectivement septième et huitième au chrono des engagés, mais la médaille sera chère. Paradoxalement, le plus dur sera peut-être de se qualifier pour la finale, puisque trois étrangers les précèdent dans les deux épreuves.

Colas Levaufre (EAMH), auteur de 7m35  à la longueur cette saison, et Emmanuelle Ducouret (EAMH) (12m17 cette saison au triple saut) feront figure d’outsiders.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr