L'AS Trouville Deauville à la recherche d'un nouvel équilibre

Envoyer Imprimer PDF
La DH, c'est bientôt reparti pour dix mois ! Sport à Caen propose son tour des clubs et débute, en guise de première étape, du côté du stade du commandant Hébert. Au sortir d'une saison mi-figue mi-raisin, l'AS Trouville-Deauville se présentera sur la ligne de départ avec la ferme intention d'effacer la déconvenue de l'année écoulée. État des lieux et revue d'effectif avec Antoine Husson (photo ci-contre).



Les enjeux de la saison

Pourtant pourvue de solides arguments au vu de l'effectif dont disposait Antoine Husson, l'AS Trouville Deauville sort d'un exercice 2014-15 pour le moins mitigé. « C'est vrai qu'on a connu une saison difficile, aussi bien humainement que sportivement », admet sans détour le technicien qui attaque sa troisième année sur la côte fleurie. Il pointe assez nettement le besoin de trouver un « équilibre » à l'orée de la nouvelle campagne qui se projette dans moins de trois semaines, avec un coup d'envoi haut en couleur, qui verra les partenaires de Boris Quettier accueillir une formation mondevillaise pétrie d'ambitions.

En technicien avisé, Antoine Husson met l'accent sur un paramètre inhérent à tout collectif amené à passer des mois ensemble. Il n'est pas dupe et l'analyse de la saison écoulée lui fait ressortir « qu'une réaction est impérative par rapport à ce qu'on a montré. On a souffert, que ce soit l'ensemble des joueurs ou bien le staff. » Et ça, plus question d'y regoûter !



Les individualités à suivre

Si l'ASTD devra faire face (et ce ne sera pas une mince affaire) au départ de son goléador Dimitri Milon qui a franchi le pont de Normandie pour tenter l'aventure ciel et marine, Antoine Husson a frappé fort (et juste ?) dans sa quête d'un remplaçant au meilleur buteur de la DH de l'an dernier. Paul Djedou Kabran, expérimenté attaquant franco-ivoirien déjà entrevu du côté de l'AS Cherbourg et de l'US Avranches en National et CFA, a posé ses valises sur la côte normande. Il sera indiscutablement l'homme à suivre à la pointe de l'attaque deauvillaise et pourrait rapidement devenir un poison pour les défenses adverses. Mais pas que … Son nouveau mentor attend autre chose que ses qualités footballistiques qui ne sont plus à prouver : « c'est un compétiteur et j'espère fortement qu'il apportera au groupe en terme d'esprit, au delà de son talent de joueur. » Parallèlement, si les Chotin, Quettier, Gaugain, Thirouin et consorts seront toujours présents pour véhiculer leur expérience, ce ne sera plus le cas de Diego et Léo Trégoat partis renforcer le voisin divais, pendant que Frédéric Dair (Honfleur) et Maxence Carval (Rivière St Sauveur) changent également d'horizon. Au rayon des arrivées, le club deauvillais a su profiter du « délabrement » du voisin du CA Lisieux pour piquer Khalid Ramdane, Damien Lozahic et Florian Bresteau. L'ancien flérien Maxime Monzon portera également le maillot jaune après une année sabbatique en raison de ses études. Kévin Audejean, défenseur central en provenance d'Argences (PH) tentera sa chance à l'étage au-dessus et Florian Quillet (ex-Touques) sera la nouvelle doublure de Flo Chotin. Quant à la classe biberon du club augeron, le technicien deauvillais attend d'un garçon comme Haïlé Diouf « qu'il reste dans la continuité de ce qu'il a montré jusqu'à présent » mais se montre nettement plus tempéré à l'idée de voir de jeunes pousses pointer le bout de leur nez à la porte de l'équipe première : « il faudra être patient. »



Les ambitions

Un groupe deauvillais plus ou moins solide que son devancier ? La réponse du coach fuse : « je ne sais pas si on sera plus forts cette saison mais une chose est certaine, on aura d'autres qualités. » Coach Husson est convaincu et assure haut et fort que la priorité « c'est que le groupe vive bien, ce qui n'a pas été le cas l'an dernier. Les résultats viennent en partie de ce paramètre. En tout cas, nous visons une place dans le top 4. » Soit un bilan comptable (7èmes l'an dernier, ndlr) en nette amélioration. Mais la bataille sera sans aucun doute très rude, dans « une DH très relevée. Il y a encore quelques années, 2 ou 3 équipes abordaient la saison avec l'étiquette de champions potentiels. Maintenant, de plus en plus de formations sont compétitives au point de jouer la montée. »

Qui donc présente le profil du candidat le plus sérieux pour succéder à l'ASPTT Caen ? Antoine Husson ne fait pas dans l'originalité et sort de son chapeau « ceux qui ont fini aux places d'honneur au mois de juin, à savoir Dives qui malgré la perte de joueurs importants, a su recruter intelligemment, Bayeux dans la continuité de sa saison dernière et Mondeville qui a fortement recruté. Je n'oublierai pas Flers qui a renforcé son groupe depuis la semaine dernière mais qui devra effacer la perte de certains éléments importants. » Et au milieu de ce beau monde, les coéquipiers de Florian Chotin espèrent bien se faire une place au soleil.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr