Ifs entre dans le money-time

Imprimer

Basket. Nationale 2 féminine (ce soir, 20h). La fin de saison régulière se rapproche à grands pas pour les formations de Nationale 2 féminine. D'ores et déjà assuré du maintien, Ouistreham tentera de finir au meilleur rang possible, à l'image des espoirs mondevillaises, qui aimeraient conserver leur jolie cinquième place. Plus haut dans le classement, l'enjeu est en revanche majeur pour Ifs, lancé en plein sprint pour les play-offs. Le derby à Mondeville vaudra cher.

 

C'est une affiche qui vaudra assurément le détour. Quatrième de Nationale 2 féminine avec un match de retard sur ses adversaires, Ifs se déplace ce soir chez une équipe battue deux fois seulement lors de la phase retour, Mondeville. Cinquièmes du classement, les jeunes Mondevillaises ont écœuré bon nombre d'opposants ces derniers temps, faisant valoir de jolis arguments. "C'est une équipe athlétique, capable de jouer vite et de défendre très dur", indique Mikaël Déjardin, l'entraîneur ifois. La progression de ces espoirs (cadettes pour la plupart) laisse présager un tout autre match que celui disputé à l'aller, où les Ifoises n'avaient jamais été inquiétées (61-44). 

L'affiche vaut cher pour Ifs, lancé dans la course aux play-offs. Battu lors de sa dernière sortie il y a deux semaines - comme Mondeville - le club de la banlieue caennaise doit gagner les quatre matchs qui lui restent à disputer pour aborder les play-offs dans la meilleure situation comptable possible. Une défaite ne serait pas rédhibitoire dans la course à cette échéance, puisque les Ifoises ont un point average favorable sur Brest, qui compte par ailleurs une défaite de plus qu'elles. Mais un succès constituerait une nouvelle étape importante en cette toute fin de saison. "Je préfère garder mon droit à l'erreur pour le dernier match, précise Mikaël Déjardin. On est lancé dans le sprint final, les matchs sont à quitte ou double désormais. Il y a un peu plus de pression, mais aussi de motivation et de concentration." Équipe expérimentée - un atout considérable dans ce genre de moment - Ifs a les cartes en main et sait ce qu'il doit faire. A Mondeville, les Ifoises devront composer sans l'une de leurs pièces majeures, Céline Chourchoulis (entorse de la cheville, elle sera toutefois sur la feuille de match, au cas où), mais leur coach ne doute pas de leurs capacités à hausser le niveau de jeu, "ce qu'on a toujours su faire cette saison"

Après Mondeville, Ifs recevra le leader Chesnay-Versailles avec l'objectif de demeurer invaincu à domicile. Deux matchs contre Le Poinçonnet suivront : en déplacement le 6 avril (match de report) et à domicile trois jours plus tard.

En Nationale 2 toujours, Ouistreham défie aujourd'hui le premier du classement, à l'extérieur. En confiance après leur large succès sur Versailles, les joueuses d'Eric Béchaud peuvent croire à l'exploit.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!