Clément Saint Clair : « Gagnons nos deux matchs et on fera les comptes »

Imprimer
Deux rencontres à disputer, cent-quatre-vingt minutes avant le verdict. Si samedi l'ASPTT Caen a fait un pas supplémentaire vers le CFA2, le RSG Courseulles, sa victime du week-end, devra batailler ferme pour obtenir un nouveau billet pour l'élite régionale. Sport à Caen s'est entretenu dans les travées de La Hache avec Clément Saint Clair, capitaine de la troupe de Sébastien Mazure. Pour lui, plus de calcul : deux victoires sinon rien.

 

Clément, un match qui vous était promis compliqué et au final il n'y a pas eu de miracle sur le plan comptable ?

Oui, bien sûr on s'attendait à un match compliqué chez le leader. Eux ont fait le match qu'il fallait, quant à nous on n'a pas été en mesure d'élever notre niveau de jeu et au final cette défaite 2-0 est on ne peut plus logique.

 

Vous n'êtes portant pas forcément en danger en première période mais il y a ce premier but qui fait mal.

On s'est vite retrouvé en difficulté dans l'entrejeu, ils ont ont une maîtrise collective qui fait qu'ils dominent ce championnat. C'est vrai qu'on n'a pas forcément été beaucoup en danger mais ce premier but inscrit dans le temps additionnel de la première période nous a fait très mal. Par la suite, en seconde période on a couru après le score sans succès. Les PTT ont fait un très bon match. Nous, on sait qu'on n'est pas de taille pour rivaliser dans le jeu. Le score final est tout à fait logique car on n'a jamais eu la possession du ballon.


Vous n'avez pas l'impression pour autant d'être passés à travers votre match ?

Non, non, comme je le disais, on a affronté une très belle équipe qui n'est pas leader pour rien. On n'a vraiment pas à rougir de cette défaite. Derrière on a fait ce qu'on a pu. Cette équipe est toujours invaincue ne l'oublions pas. Bref, il n'y a pas eu de miracle.

 

Un petit mot sur l'ASPTT Caen, possible voire probable futur champion de cette DH.

Ils n'ont pas encore perdu, c'est peu commun à deux journées de la fin de saison, et il serait donc complètement logique qu'ils montent. Dans le jeu, on l'a vu ce soir (samedi) c'est très bon. C'est une formation qui a enchaîné toute la saison sur le même degré de performance, qui n'a pas connu de temps faibles, notamment cet hiver. Ils méritent d'être champions, rien à redire là dessus.


En ce qui vous concerne il faudra aller prendre des points à Tourlaville et lors de ce qui pourrait être la « finale » pour le maintien face à Coutances ?

C'est vrai, on n'a plus le choix, il faut absolument remporter les deux derniers matchs, deux matchs très difficiles. Il n'y a plus à calculer, on jouera ces deux rencontres pour gagner et on verra bien ce qui en ressort.

 

C'est un sale week-end pour Courseulles dans le sens où Ducey, Tourlaville et Cherbourg l'ont emporté ...

Oui, les résultats ne nous sont pas favorables dutout mais le championnat ne se joue pas ce week-end. Aujourd'hui on perd et les autres gagnent mais il est aussi arrivé qu'on prenne quatre points pendant que les équipes du bas de tableau étaient battues. On le sait, ça sera dur jusqu'au bout, il ne faut pas qu'on lâche. On a déjà vécu une saison où on nous disait condamnés à quelques journées du terme et au final on s'en était sortis. On ne doit pas lâcher et on fera les comptes à la fin. Si on doit descendre il faut au moins que ce soit sans regrets.


Courseulles est réputé pour ses valeurs, son esprit de groupe, son abnégation. C'est ce qui peut encore vous sauver cette saison ?

On est une équipe qui joue un peu au foot quand même (sic). Mais c'est vrai que notre esprit d'équipe, notre abnégation, nous aident souvent à nous en sortir. On ne lâchera rien jusqu'au bout, on s'est déjà maintenu deux ans, ça serait vraiment bien de renouveler notre bail en DH. On va se battre avec nos armes pour tenter de prendre les points nécessaires.


Pour conclure, Clément Saint Clair, en quelques mots c'est qui pour ceux qui ne te connaissent pas ?

J'ai passé toute ma jeunesse à Mondeville avant de partir passer une saison à Avranches, en équipe première et en réserve qui évoluait en DH. Par la suite je suis revenu à Bayeux où j'ai passé cinq saisons. Et je suis maintenant à Courseulles depuis cinq saisons, deux en DSR et trois en DH.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!