Hérouville Futsal poursuit sa remontée

Imprimer

Futsal. Roubaix Futsal 4 – 8 Hérouville Futsal, 17ème journée de Division 2. Hérouville sa troisième victoire consécutive, la quatrième sur les cinq dernières journées de championnat, samedi soir à Roubaix. Vainqueur une première fois chez le club nordiste mais contraint de rejouer la partie suite à une réserve de l'adversaire, HF n'a pas tremblé. Le voilà revenu à un point de la huitième place, qui lui éviterait le passage par la case barrages...


Pas loin d'être condamné à Noël, après avoir débuté la saison par sept défaites consécutives, vaincu douze fois lors de ses treize premières sorties, Hérouville est en passe de réaliser un superbe exploit. Le maintien est plus que jamais à sa portée, soit au travers des barrages réservés au neuvième, soit de manière directe via le huitième rang. En s'imposant 8-4 à Roubaix, HF est revenu à un point de cette alléchante position. Il lui reste deux matchs – contre trois aux Nordistes – pour la conquérir. « À la trêve, l'objectif était de préserver l'espoir du maintien jusqu'au bout, rappelle Samir Alla. On y est, et même largement. » Hérouville aurait tort de ne pas croire à une issue favorable, en effet. Les quatre points d'avance dont il dispose sur Strasbourg, qu'il recevra lors de l'ultime journée de championnat le samedi 9 mai (16h), lui offrent un matelas confortable. Si les Hérouvillais ne parviennent pas à doubler Roubaix sur le fil, ils devront passer par deux barrages pour sauver leur peau dans l'antichambre de l'élite.


Quelque soit le scénario, Hérouville a de sérieux arguments à faire valoir. Roubaix en a eu la démosntration. « On était très motivés parce que c'est un match qu'on avait déjà gagné mais que la Fédération avait fait rejouer. » La première mi-temps s'est pourtant révélée très fermée de part et d'autres. Peu d'actions, des débats serrés, et un seul but à se mettre sous la dent. Mounaim Faik était le seul à avoir trouvé le chemin des filets. Au retour des vestiaires, la physionomie allait être totalement chamboulée. « On a pris le pas sur eux physiquement et nos individualités ont fait la différence », estime le capitaine hérouvillais. Nabil Alla doublait la mise sur penalty et un déferlement allait s'abattre sur Roubaix, malgré la réduction du score locale à 2-1. Hérouville inscrivit pas moins de six buts en l'espace de quelques minutes. Nassim Aït Tayeb s'offrait un doublé, Mounaim Faik un triplé, tandis que Samir Alla et Anthony Boutamine y allaient de leur réalisation. À 8-1, l'affaire était entendue pour les Bas-Normands. « On a très bien exploité nos situations de contre, puis on a géré. Il y a eu un peu de relâchement dans les dernières minutes et ils en ont profité pour marquer trois buts. »


Il reste deux matchs aux joueurs d'Hérouville pour confirmer leur spectaculaire forme du moment. Le prochain s'annonce particulièrement corsé. HF aura fort à faire à Nantes Bella, encore en lice pour la montée en D1. « Ça va être très dur, reconnaît Samir Alla. On mise tout sur le dernier match. » Devant son public, qu'il espère nombreux et bruyant (on n'en doute pas trop), Hérouville aura une très belle carte à jouer. Rendez-vous le 9 mai !

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!